Les incommensurables

À propos

Le LHC (Large Hadrons Collider), l'accélérateur de particules le plus grand et le plus puissant du monde, consiste en un anneau de 27 km de circonférence, lové 100m sous terre. Formé d'aimants supraconducteurs et de structures accélératrices qui augmentent l'énergie des particules qui y circulent, il produit chaque jour, à l'intérieur de l'accélérateur, deux faisceaux de particules qui circulent en sens contraire à des énergies très élevées avant de rentrer en collision l'un avec l'autre. Les particules, lancées à 99,9999991% de la vitesse de la lumière, vont effectuer 11 245 fois le tour de l'accélérateur par seconde et entrer en collision quelque 600 millions de fois par seconde. L'objectif de cette grande machine ?
Démontrer l'existence du fameux boson de Higgs, dite « particule de Dieu », chose qui fut faite le 4 juillet 2012 lorsque 40 ans après le début du projet, le CERN a annoncé avoir trouvé la fameuse particule. Cet ouvrage est une plongée dans cette machine unique en son genre : Sophie Houdart, anthropologue, a passé un an dans et autour de ce bijou technologique qu'est le collider, sans doute l'une des machines technologies les plus ambitieuses jamais construites par l'homme. Il s'agit donc à la fois d'un reportage de terrain, où descriptions alternent avec interviews, mais aussi un livre d'épistémologie où l'anthropologue tente de définir ce qu'est précisément une telle machine dont la complexité est particulièrement difficile à envisager.
D'une certaine manière, 99,9999991% est un peu une sorte de « Yucca Mountain » mais dont l'objet n'est pas les déchets nucléaires mais une machine que l'on pourrait qualifier de « monstrueuse » tant sa complexité défie l'entendement.
Sophie Houdart a passé un an en tant qu'observatrice-anthropologue au sein même du collider, à rencontrer les nombreux scientifiques qui y travaillent mais aussi les habitants des environs qui ont eux-mêmes leur propore vision de cette mystérieuse machine enfouie sous leurs jardins. L'ouvrage est donc un compte rendu de cette exploration, et est dans la lignée des travaux de Bruno Latour, par exemple, de part sa tentative de comprendre ce qu'est un « lieu d'expérimentation scientifique », un « laboratoire » dont les chiffres défient l'entendement. Simple à lire, mêlant reportage, descriptions, interviews et théories épistémologiques tout en évitant de rendre plus complexe encore les multiples sciences à l'oeuvre dans ce projet technologique, le livre comporte également une trentaine de photogaphies des différentes parties de cette machine, réparties sur plusieurs centaines de kilomètres carrés. Il existe peu d'ouvrage de ce genre en français, mêlant exactitude scientifique et reportage de terrain sans sacrifier à la « vulgarisation scientifique ».



Rayons : Sciences humaines & sociales > Sciences sociales / Société > Sociologie généralités > Essais / Réflexions / Ecrits sur la sociologie

  • EAN

    9782930601175

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    224 Pages

  • Longueur

    21 cm

  • Largeur

    13.5 cm

  • Épaisseur

    1.3 cm

  • Poids

    280 g

  • Distributeur

    Belles Lettres

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Sophie Houdart

Sophie Houdart est chargée de recherche au CNRS.

empty