La

La "mort" de Jean Prouvé

À propos

Jean Prouvé s'est toujours dit "mort" en 1952, année où il fut chassé de l'usine qu'il avait créée à Maxéville-les-Nancy. L'auteur a retracé les circonstances de cette rupture et défini les structures au sein desquelles il a travaillé dans les années qui ont suivi jusqu'en 1968, année de son installation comme ingénieur-conseil, rue des Blancs-Manteaux à Paris. Cette période est d'autant plus cruciale que Prouvé, bien qu'amputé de son usine, réalise quelques-uns de ses plus beaux chefs d'oeuvre, le pavillon du Centenaire de l'aluminium, la maison de l'abbé Pierre, la buvette d'Évian, les écoles de Villejuif, les façades du Cnit, Alpexpo à Grenoble...

Customer reviews

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Categories : Arts et spectacles > Architecture / Urbanisme > Ecoles / Courants / Thèmes

  • EAN

    9782910342425

  • Disponibilité

    Épuisé

  • Nombre de pages

    58 Pages

  • Longueur

    18 cm

  • Largeur

    11 cm

Infos supplémentaires : Broché  

Patrick Boucheron

  • Naissance : 1-1-1965
  • Age : 55 ans
  • Pays : France
  • Langue : Francais

Patrick Boucheron est maître de conférences en histoire du Moyen Âge à l'Université Paris 1/Panthéon-Sorbonne et membre de l'Institut universitaire de France. Spécialiste de l'histoire politique et urbaine de l'Italie à la fin du Moyen Âge, il a également publié de nombreux travaux sur l'écriture de l'histoire et l'épistémologie de la discipline. Son dernier livre,  Léonard et Machiavel, est paru chez Verdier en 2008.ÿTextes d'E. Anheim, V. Azoulay, P. Boucheron, P. Brioist, J.-L. Chappey, F. Fédérini, J. Foa, C. Gauvard, C. Giraud, C. Guérin, D. Iogna-Prat, C. Jacob, C. Jouhaud, C. Nordmann, D. Ribard, Y. Rivière, V. Robert, N. Schapira, B. Sère, S. Van Damme, A. Wenger.

empty