Le dernier homme et la fin de la Révolution ; Foucault après Mai

Le dernier homme et la fin de la Révolution ; Foucault après Mai

,

À propos

La mort de Michel Foucault en 1984 coïncide avec la disparition des espoirs de transformation sociale qui ont marqué l'après-guerre, mais pendant la dernière décennie de sa vie, Foucault a tenté de refaçonner notre compréhension du politique et de la gauche, ce à quoi sa génération avait échoué. C'est dans cette perspective qu'il s'est intéressé au néolibéralisme en tant qu'outil permettant de penser une gouvernementalité de gauche et de repenser les fondements conceptuels de la gauche. Pour lui, le néolibéralisme permettait à la gauche de penser de nouvelles formes politiques, de repenser la résistance, d'imaginer un cadre intellectuel ouvrant un espace aux pratiques minoritaires, et de réaliser le projet qu'il a énoncé à la fin de sa vie, celui d'être « pas tellement gouverné »

Sommaire

Introduction. 1- Foucault et le néolibéralisme: la controverse. 2- Mai 68 et la crise de la souveraineté. 3- La fin de la révolution: trouver une gouvernementalité de gauche. 4- Une histoire néolibérale de la sexualité. 5- Néolibéralisme voyou, pouvoir liturgique et la quête d'une gouvernementalité. Conclusion: Le dernier consommateur de LSD.

Customer reviews

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Categories : Sciences humaines & sociales > Sciences politiques & Politique > Vie politique française > Grands enjeux du débat actuel

  • EAN

    9782895963028

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    140 Pages

  • Longueur

    19 cm

  • Largeur

    13 cm

Infos supplémentaires : Broché  

empty