Une goutte d'éternité Une goutte d'éternité
Une goutte d'éternité
Une goutte d'éternité

Une goutte d'éternité

À propos

Soudain, une femme n'a plus que quelques mois à vivre. Avec son compagnon, l'auteur, elle a près de cinquante ans de vie commune. Tous deux ont vécu l'aventure surréaliste auprès d'André Breton et leur conception de l'amour est en phase absolue avec leur adhésion au Mouvement qui a transformé en grande partie l'entendement humain depuis des décennies. Ils se sont trouvés à la faveur d'une incroyable série de circonstances qui rendent leur "rencontre" parfaitement emblématique de ce qu'est la "rencontre surréaliste" : Alfred Jarry, André Breton et la guerre d'Algérie y sont pour quelque chose ! Leur rapport à la mort est aussi radical que leur rapport à l'amour. Ni l'un ni l'autre ne peuvent supporter l'idée que la vie doive se terminer sous le contrôle total de la médecine et de l'acharnement thérapeutique qui, trop souvent, l'accompagne. Ils vont faire en sorte de brûler la politesse à la mort qui rôde. À la fois récit, essai, témoignage et provocation poétique, ce livre écrit "à chaud" par Alain Joubert, juste après la mort de sa compagne de toute une vie, est un bouleversant cri d'adieu et d'amour dont l'authenticité éclate aux yeux du lecteur.

Categories : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782862312033

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    123 Pages

  • Longueur

    21 cm

  • Largeur

    13.5 cm

  • Épaisseur

    1.1 cm

  • Poids

    166 g

  • Distributeur

    Belles Lettres

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Alain Joubert

Alain Joubert rejoint André Breton et le Groupe Surréaliste dès 1955 ; il participe dès lors à toutes les activités de ce groupe, jusqu'à son auto-dissolution décidée en 1969 à son initiative. Il est l'auteur d'une quinzaine d'ouvrages, nouvelles, poèmes, essais, chroniques, dont Le Mouvement des surréalistes ou le fin mot de l'histoire (2001), Une Goutte d'éternité (2007) et La Clé est sur la porte-pour le Grand Surréalisme (2016) chez Maurice Nadeau.

empty