Fermeture exceptionnelle : les livres papiers ne peuvent être achetés en librairie

Meurtres à pékin

Meurtres à pékin

Traduction ARIANE BATAILLE  ''

À propos

le cadavre carbonisé d'un homme est découvert un matin dans un parc de pékin. le même jour, deux autres corps sans vie sont retrouvés à deux endroits différents de la ville. aucun indice, aucune trace, à part un mégot de cigarette laissé chaque fois bien en évidence à côté des trois corps, comme une signature. margaret campbell est médecin légiste aux etats-unis. venue pour une série de conférences, elle se voit mêlée malgré elle à l'enquête de li yan, fraîchement promu commissaire. deux mondes s'affrontent, mais devant la complexité d'une affaire qui semble cacher un secret monstrueux, ils vont devoir faire taire leurs différences et unir leurs talents pour tenter de découvrir la vérité, fût-ce au péril de leur vie. dans le premier livre de sa " série chinoise ", peter may plonge ses personnages au coeur du pékin contemporain, baigné de tradition et avide de modernité. avec ce roman haletant et parfaitement documenté, il nous tient en éveil jusqu'à la dernière ligne.

Customer reviews

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Categories : Littérature générale > Littérature générale

  • EAN

    9782841567089

  • Disponibilité

    Épuisé

  • Longueur

    24 cm

  • Largeur

    15 cm

Peter May

Écrivain écossais, installé depuis une dizaine d'années dans le Sud de la France, Peter May a été journaliste avant de devenir l'un des plus brillants et prolifiques scénaristes de la télévision écossaise. Il se consacre désormais à l'écriture de ses romans, publiés en France aux éditions du Rouergue.ÿSa “série chinoise” contient Meurtres à Pékin (2005 ; Babel noir n° 9), Le Quatrième Sacrifice (2006 ; Babel noir n° 15), Les Disparues de Shanghai (2006 ; Babel noir n° 19), Cadavres chinois à Houston (2007 ; Babel noir n° 26), Jeux mortels à Pékin (2007 ; Babel noir n° 34), L'Éventreur de Pékin (2008 ; Babel noir n° 44). La “trilogie de Lewis” est composée de L'Île des chasseurs d'oiseaux (2009 ; Babel noir n° 51), L'Homme de Lewis (2011) et Le Braconnier du lac perdu (2012).

empty