La Révolution russe

À propos

« La liberté seulement pour les partisans du gouvernement, pour les membres d'un parti, aussi nombreux soient-ils, ce n'est pas la liberté. La liberté, c'est toujours la liberté de celui qui pense autrement. » Rosa Luxemburg, 1917. Emprisonnée, la théoricienne marxiste Rosa Luxemburg étudie le déroulement de la Révolution russe et en tire les leçons. Son enthousiasme et son soutien total au bolchévisme ne sont néanmoins pas exempts de critiques, notamment en ce qui concerne l'autoritarisme du régime mis en place par Lénine. Ce travail d'analyse ne sera pas achevé, et ses notes ne seront publiées qu'après sa mort. À chacun, donc, d'interpréter ce qui relève d'une pensée en mouvement de ce qui est jugement définitif.« La liberté seulement pour les partisans du gouvernement, pour les membres d'un parti, aussi nombreux soient-ils, ce n'est pas la liberté. La liberté, c'est toujours la liberté de celui qui pense autrement. » Rosa Luxemburg, 1917. Emprisonnée, la théoricienne marxiste Rosa Luxemburg étudie le déroulement de la Révolution russe et en tire les leçons. Son enthousiasme et son soutien total au bolchévisme ne sont néanmoins pas exempts de critiques, notamment en ce qui concerne l'autoritarisme du régime mis en place par Lénine. Ce travail d'analyse ne sera pas achevé, et ses notes ne seront publiées qu'après sa mort. À chacun, donc, d'interpréter ce qui relève d'une pensée en mouvement de ce qui est jugement définitif.

Customer reviews

General opinion

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Categories : Sciences humaines & sociales > Histoire du monde > Histoire de l'Europe > Russie

  • EAN

    9782815925006

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    96 Pages

  • Longueur

    19 cm

  • Largeur

    13 cm

Rosa Luxemburg

Rosa Luxemburg (1870-1919) est née à Zamosc (Pologne) au sein d'une famille de commerçants juifs. Elle fait ses études à Varsovie mais est contrainte à l'exil en Suisse en raison de ses liens avec les mouvements socialistes révolutionnaires. En 1898, elle s'installe en Allemagne. Lors de la révolution russe de 1905, elle regagne clandestinement la Pologne où elle organise la propagande révolutionnaire. Arrêtée puis libérée, elle revient en Allemagne où elle écrit son ouvrage majeur : L'accumulation du capital. Durant la Première Guerre mondiale, son engagement pacifiste lui vaut d'être incarcérée presque sans discontinuité jusqu'en 1918. A sa libération, elle participe à la création du parti communiste allemand et à l'insurrection spartakiste de janvier 1919 à Berlin. Au lendemain de la répression sanglante, elle est de nouveau arrêtée. Le 15 janvier 1919, Rosa Luxemburg est assassinée.

empty