La nature est eternellement jeune, belle et généreuse : portrait de George Sand en écologiste (présentation Patrick Scheyder et Gilles Clément)

À propos

La nature, George Sand la connaît bien : elle gère de main de maître les 250 hectares de son cher domaine de Nohant, jardine trois à quatre heures par jour avec une « passion d'abrutie », selon ses propres mots, herborise, dans le Berry, à Toulon, dans les Alpes, constitue avec son fils Maurice un herbier fantastique... Sa curiosité s'étend même aux oiseaux, aux papillons, aux fossiles. Qu'elle conteste certaines classifications de son temps, et la postérité lui donnera souvent raison.

Sa plus belle preuve d'amour pour la nature ? Une série de textes qu'elle écrit pour la protection des forêts, et notamment celle de Fontainebleau. Dans une tribune parue dans le journal Le Temps en 1872, elle pose le problème de la déforestation dans les termes actuels de l'écologie politique.

Si, en 1830, elle défendit la cause des femmes, en 1848, la République, son dernier combat, en 1872, sera en faveur de la nature. Écoféministe, George Sand le fut bien avant l'heure. C'est cet aspect de son oeuvre que Gilles Clément et Patrick Scheyder se proposent de faire découvrir dans ce recueil de ses textes les plus importants consacrés à la nature.



Categories : Vie pratique & Loisirs > Nature & Plein air > Ecologie > Faits de société / Actualité

  • EAN

    9782746525061

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    196 Pages

  • Longueur

    19 cm

  • Largeur

    12 cm

  • Épaisseur

    1.3 cm

  • Poids

    178 g

  • Distributeur

    Union Distribution

  • Support principal

    Grand format

Patrick Scheyder

Pianiste et auteur de plusieurs ouvrages consacrés aux relations entre l'homme, la nature et l'art, Patrick Scheyder a notamment conçu des spectacles sur le thème de la biodiversité.

empty