La citoyenneté européenne

Donnez votre avis

Cet ouvrage n'a pas encore été noté

L'Europe se veut citoyenne, par l'union politique décidée à Maastricht : une citoyenneté européenne fondée sur la réciprocité des droits entre les ressortissants de l'Union et définie par la nationalité des Etats qui la constituent, plutôt que sur la résidence et la participation aux affaires de la Cité. Une citoyenneté à la recherche de son contenu, faute de symboles fondateurs concrets : un territoire évolutif, pas de langue ni d'histoire commune, pas de devise, peu de service militaire, un impôt et une monnaie perçus comme lointains, mais une citoyenneté qui aurait pour frontière imaginaire l'autre, le non-européen, le musulman, le sans-droit soumis à un contrôle accru des frontières externes et soupçonné d'allégeances dangereuses. Une citoyenneté qui comporte des déficits démocratiques, où le vote direct ne sera que local et réservé aux Européens, où le Parlement a des pouvoirs restreints par rapport aux Parlements nationaux. Une citoyenneté menacée par le règne des experts et guettée par une fracture sociopolitique entre ceux qui participent déjà de la civilité européenne des métropoles et ceux qui se replient dans des entités nationales ou régionales, car l'Europe, inintelligible, leur fait peur. Pourtant, être citoyen en Europe représente un grand projet, qui dépasse le traité de Maastricht. C'est d'abord une innovation politique et constitutionnelle : la dissociation entre nationalité et citoyenneté ; c'est aussi l'élaboration d'une culture commune par-delà les frontières des Etats ; c'est enfin l'acceptation de valeurs civiques nouvelles fondées sur les pluralismes. Ce livre cherche à dresser un état des lieux, dans l'attente de la citoyenneté européenne.

  • EAN 9782724607277
  • Disponibilité Disponible
  • Longueur 22 cm
  • Largeur 12 cm
  • Épaisseur 1 cm
  • Poids 137 g
  • Distributeur Sodis

Catherine Wihtol De Wenden

Catherine Wihtol de Wenden est directrice de recherches émérite et chercheuse au CERI (Centre de recherches Internationales de Sciences Po). Consultante pour de nombreuses organisations internationales et responsable de plusieurs enquêtes de terrain, elle est notamment l'auteur d'un Atlas des migrations (4 e éd., Autrement, 2016) et de Faut-il ouvrir les frontières ? (3 e éd., Presses de Sciences Po, 2017).

Broché
empty