Fermeture de la librairie jusqu'au 30/08/2020

Où atterrir ? comment s'orienter en politique Où atterrir ? comment s'orienter en politique
Où atterrir ? comment s'orienter en politique Où atterrir ? comment s'orienter en politique

Où atterrir ? comment s'orienter en politique

À propos

Cet essai voudrait relier trois phénomènes que les commentateurs ont déjà repérés mais dont ils ne voient pas toujours le lien - et par conséquent dont ils ne voient pas l'immense énergie politique qu'on pourrait tirer de leur rapprochement. D'abord la « dérégulation » qui va donner au mot de « globalisation » un sens de plus en plus péjoratif ; ensuite, l'explosion de plus en plus vertigineuse des inégalités ; enfin, l'entreprise systématique pour nier l'existence de la mutation climatique. L'hypothèse est qu'on ne comprend rien aux positions politiques depuis cinquante ans, si l'on ne donne pas une place centrale à la question du climat et à sa dénégation. Tout se passe en effet comme si une partie importante des classes dirigeantes était arrivée à la conclusion qu'il n'y aurait plus assez de place sur terre pour elles et pour le reste de ses habitants. C'est ce qui expliquerait l'explosion des inégalités, l'étendue des dérégulations, la critique de la mondialisation, et, surtout, le désir panique de revenir aux anciennes protections de l'État national. Pour contrer une telle politique, il va falloir atterrir quelque part. D'où l'importance de savoir comment s'orienter. Et donc dessiner quelque chose comme une carte des positions imposées par ce nouveau paysage au sein duquel se redéfinissent non seulement les affects de la vie publique mais aussi ses enjeux.

Sommaire

1. Une hypothèse de politique-fiction : l'explosion des inégalités et le déni de la situation climatique sont un seul et même phénomène. 2. Grâce à l'abandon par l'Amérique de l'accord sur le climat, nous savons enfin clairement quelle guerre a été déclarée. 3. La question des migrations concerne maintenant tout le monde offrant une nouvelle et très perverse universalité : se voir privé de sol. 4. Il faut se garder de confondre la mondialisation-plus avec la mondialisation-moins. 5. Comment les classes dirigeantes mondialisées ont décidé d'abandonner peu à peu tous les fardeaux de la solidarité. 6. L'abandon d'un monde commun entraîne un certain désordre dans la confiance due aux faits. 7. L'apparition d'un troisième pôle vient renverser l'orientation classique de la modernité prise entre les deux pôles du Local et du Global. 8. L'invention du « trumpisme » permet de repérer un quatrième attracteur, le Hors-Sol. 9. En repérant l'attracteur Terrestre, on définit une nouvelle orientation géopolitique. 10. Pourquoi les succès de l'écologie politique n'ont pas toujours été à la hauteur des enjeux. 11. Pourquoi elle a eu tant de peine à s'extraire de l'opposition Droite/Gauche. 12. Comment assurer le relais entre les luttes sociales et les luttes écologiques. 13. La lutte des classes sociales devient une lutte des places géo-sociales. 14. Le détour par l'histoire des sciences permet de comprendre comment une certaine notion de « nature » a figé les positions politiques. 15. Il faut parvenir à désensorceler la « nature » capturée par la vision moderne de l'opposition Gauche/Droite. 16. Un monde composé d'objets n'a pas le même type de résistance qu'un monde composé d'agents. 17. Les sciences de la Zone Critique n'ont pas les mêmes fonctions politiques que celles des autres sciences naturelles. 18. La contradiction s'avive entre système de production et système d'engendrement. 19. Reprise de la description des terrains de vie - le possible modèle des cahiers de doléances. 20. Plaidoyer personnel pour le Vieux Continent.

Categories : Sciences humaines & sociales > Philosophie > Philosophie contemporaine

  • EAN

    9782707197009

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    160 Pages

  • Longueur

    19 cm

  • Largeur

    13 cm

  • Épaisseur

    2 cm

  • Poids

    172 g

  • Distributeur

    Interforum

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Bruno Latour

Bruno Latour est professeur à Sciences Po, où il développe avec ses collègues les « humanités scientifiques ». Il est l'auteur de nombreux ouvrages et articles sur l'anthropologie du monde moderne. La plupart de ses ouvrages en français sont publiés à La Découverte dont, très récemment, Enquête sur les modes d'existence. Une anthropologie des Modernes (2012) et une nouvelle édition de SJubiler ou les tourments de la parole religieuse (Les Empêcheurs de penser en rond/La Découverte, 2013). 

empty