De la beauté
De la beauté

À propos

Ce livre présente un essai pour tenter de nouer la gerbe de plusieurs facettes d'une herméneutique matérialiste, en prenant de la distance à la fois par rapport aux effondrements et aux impostures criminelles du milieu du XXe siècle et par rapport aux impasses du début du XXIe.
Il s'agit donc d'une réflexion sur la signification, en sémiotique générale de la culture et des arts, qui prend à bras le corps la question de la constellation langage - réel - manifestation sensible. C'est aussi, intrinsèquement, une approche rhétorique et dynamique de l'humain, du résiduel humain. L'angle de pensée se dessine essentiellement dans les figures de la désidérabilité, avec l'hypothèse centrale de la sexualisation du langagier, du significatif et de l'éthique, sexualisation emblématisée dans l'ensemble des empiries que les Occidentaux catégorisent, bien trop essentiellement, comme le ressentiment de l'art.
On dégage de la sorte un débouché particulier sur le domaine spécifique, mais non isolé, du style et de la beauté de la langue, appréhendé sous cette lumière à ras les corps.

Categories : Sciences humaines & sociales > Philosophie > Philosophie généralités > Essais / Réflexions / Ecrits sur la philosophie

  • EAN

    9782705682378

  • Disponibilité

    Disponible

  • Longueur

    21 cm

  • Largeur

    14 cm

  • Épaisseur

    2.3 cm

  • Poids

    380 g

  • Distributeur

    Hachette

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Georges Molinié

Georges Molinié est professeur de stylistique française, et président de l'Université de Paris IV-Sorbonne depuis 2008.

empty