Trois essais sur la condition juive (IMPRESSION A LA DEMANDE)

À propos

Les thèmes de ces trois essais sont très variés. Disraeli, Marx et la recherche d'une identité trace un parallèle entre deux destins opposés ; convertis, issus de milieux bourgeois, Marx et Disraeli feront, vis-à-vis de leur temps, de leur origine et de leur pays, des options aussi différentes que possible : Disraeli se verra comme le dirigeant naturel d'une élite aristocratique et accèdera au pouvoir et aux honneurs. Marx se voudra le guide et le stratège du prolétariat mondial. Avec une grande pénétration psychologique, Isaïah Berlin décrit l'itinéraire de ces deux hommes, leur position face à l'assimilation et à l'émancipation et surtout leur recherche, pour des raisons analogues, d'une autre identité. Le chemin suivi par Moïse Hess va du socialisme au pré-sionisme, tel qu'il s'exprime dans Rome et Jérusalem (1862). L'un des premiers, Moïse Hess apercevra la vraie nature de l'antisémitisme allemand et les équivoques de l'émancipation. Il unira, dans sa vision de l'avenir des Juifs, les idées de nation et de socialisme et se révélera finalement meilleur prophète de leur destinée au XXe siècle que bien des penseurs plus connus de son temps. Les Juifs : de la servitude à l'émancipation contient une réflexion d'ensemble sur les notions d'émancipation, d'assimilation et de nationalité. Quelles sont leurs implications politiques et psychologiques ? En quoi réside l'apport des Juifs à la culture de l'Europe ? Que représentent le sionisme et Israël ? Isaïah Berlin répond à ces questions en esprit affranchi de tous les conformismes. L'unité de ce recueil réside dans une méditation sereine et profonde : comment, dans le monde moderne, les Juifs ont-ils affirmé ou redécouvert leur identité ? Les réponses ont varié selon les groupes, les situations et aussi les individus.



Categories : Sciences humaines & sociales > Sciences sociales / Société > Sociologie généralités

  • EAN

    9782702105351

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    208 Pages

  • Longueur

    21 cm

  • Largeur

    14 cm

  • Épaisseur

    1.5 cm

  • Poids

    258 g

  • Distributeur

    Hachette

  • Support principal

    Grand format

Isaiah Berlin

Isaiah Berlin

Né en 1909 à Riga, en Lettonie, Isaiah Berlin passe une partie de son enfance en Russie. Deux ans après la révolution bolchevique de 1917, sa famille quitte le pays et s'installe en Angleterre. Après avoir poursuivi de brillantes études à Oxford, Berlin entame une carrière de diplomate et rencontre des figures marquantes du XXe siècle. De retour à Oxford, il reprend la vie académique en tant que professeur de théorie politique. Sa réputation grandit très vite, il fonde le Wolfson College à l'université d'Oxford et est nommé président de la British Academy. Couronné par de nombreux prix pour ses travaux d'historien des idées, il laisse une œuvre considérable dont son ouvrage Éloge de la liberté.

empty