Administration et organisation 1910-1930 ; de l'organisation de la bataille à la bataille de l'organisation dans l’administration française (PREFACE DE ROLAND DRAGO)

À propos

À une époque où l'on parle tant de la technocratie, il n'est pas inutile de se pencher sur la naissance du mouvement et de l'idéologie de l'organisation en France, dans l'administration comme dans l'industrie, à partir de la Première Guerre mondiale.
À une époque où l'on persiste, dans les couches les plus larges, à reconnaître la nécessité d'une réforme administrative, et où la relation du citoyen français à son administration ne semble guère détendue, la critique de cette dernière apparaissant même comme un trait significatif de la culture politique française, il n'est pas indifférent de voir, à partir de l'étude des nombreuses tentatives des années 20, les difficultés de sa réalisation.
C'est en effet la Première Guerre mondiale qui, par la nouveauté des défis qu'elle lançait aux belligérants, a, sinon déclenché, du moins favorisé l'épanouissement du mouvement organisateur, en permettant notamment l'introduction du système de Taylor si décrié à la veille du conflit.
C'est alors, et dans les années qui suivirent, que la doctrine administrative française, marquée entre autres par les noms de Fayol et de Chardon, a développé ses propositions, non sans ambiguïté, car pour être organisateur, l'on n'en demeurait pas moins libéral ou non.
C'est dans les années 20 aussi que les premiers grands projets de réforme administrative ont vu le jour en réaction contre la formidable poussée de l'étatisme.
Et c'est alors enfin que l'on a pu constater que discourir sur la réforme n'est pas la faire ; que le seul discours suffit pourtant à susciter une opposition suffisamment décidée pour exclure toute action d'envergure; et que l'on peut réformer sans toucher à quoi que ce soit d'essentiel. N'est-ce pas là en effet la grande leçon des réformes Poincaré ?

Stéphane RIALS, né en 1951, est assistant de droit public à l'Université de droit, d'économie et de sciences sociales de Paris. Il a publié en janvier 1977 un livre sur Les Idées politiques du Président Georges Pompidou aux Presses Universitaires de. France. Il achève actuellement une thèse d'Etat en droit administratif.



Categories : Sciences humaines & sociales > Histoire du monde > Histoire de l'Europe

  • EAN

    9782701002187

  • Disponibilité

    Épuisé

  • Nombre de pages

    280 Pages

  • Poids

    401 g

  • Distributeur

    Beauchesne

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Stéphane Rials

Stéphane Rials, professeur à l'université Panthéon-Assas, dirige aux Puf
la revue Droits et les collections « Droit fondamental » et « Léviathan ».

empty