Les commandes sur le site internet sont suspendues jusqu'au : 14/08/2021

De l'adaptation de l'Etat de droit aux défis du numérique : analyse du cas particulier de la France De l'adaptation de l'Etat de droit aux défis du numérique : analyse du cas particulier de la France
De l'adaptation de l'Etat de droit aux défis du numérique : analyse du cas particulier de la France
De l'adaptation de l'Etat de droit aux défis du numérique : analyse du cas particulier de la France

De l'adaptation de l'Etat de droit aux défis du numérique : analyse du cas particulier de la France (préface Gérard Longuet)

À propos

En ces temps si troublés, les Etats sont appelés à repenser leurs processus internes et externes pour répondre avec le plus d'efficience et d'efficacité possible aux défis contemporains : le numérique et l'intelligence artificielle leur imposent une réforme globale concernant leurs structures, leurs pouvoirs, leurs compétences, leurs principes d'organisation, leurs outils de gestion, leurs mécanismes de coopération et d'évaluation de leurs rapports avec les citoyens et administrés, entre le centre et la périphérie, entre le public et le privé, entre les élus et les électeurs, créant ainsi une nouvelle forme de démocratie, la démocratie 2.0. Mais que devient l'Etat de droit dans une démocratie 2.0 ?
Dans cet ouvrage, Patrice Cardot propose une réflexion aussi vaste que précise autour de cette question décisive, avec l'objectif de proposer une exploration des principaux défis posés à l'Etat de droit et à la démocratie par la révolution numérique, ainsi que des principales transformations qu'ils induisent. A partir de cette analyse, il présente un état du droit applicable aux problématiques en jeu - analyse qui lui permet ensuite d'évaluer la façon dont l'Etat de droit français fait face à ces différents enjeux de transformation dans le contexte où sont exposées les principales initiatives européennes et internationales entreprises pour y répondre. C'est ainsi qu'il dégage des pistes de progrès sur le double registre du droit et de l'éthique pour que la promesse démocratique ne soit pas irréversiblement altérée par l'incapacité de l'Etat et des institutions européennes et internationales à anticiper les risques et menaces que font peser sur elle des usages inappropriés du numérique.
Une réflexion majeure sur l'avenir de la politique et de la place de l'homme dans le futur.

Categories : Sciences humaines & sociales > Sciences politiques & Politique > Etat et administration publique > Institutions françaises

  • EAN

    9782382550236

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    236 Pages

  • Longueur

    20.3 cm

  • Largeur

    12.6 cm

  • Épaisseur

    1.5 cm

  • Poids

    230 g

  • Distributeur

    Sodis

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

empty