Projets publics, réseaux privés ; une mobilisation citoyenne pour refuser l'arbitraire

Donnez votre avis

Cet ouvrage n'a pas encore été noté

Projets publics, réseaux privés ; une mobilisation citoyenne pour refuser l'arbitraire

Liste

Chaque année, en France, le développement de projets d'activité commerciale, d'infrastructures de transport et de logements détruit environ 100 000 hectares de terres agricoles ; les sols « artificialisés » recouvrent 9,3 % du territoire. Ils ont augmenté de près de 70 % en trente ans. L'équivalent d'un département disparaît tous les dix ans sous le béton... Pourtant les grands projets, dont on peut douter qu'ils servent le bien-être public, ne cessent de se multiplier. Outre le très symbolique aéroport de Notre-Dame-des-Landes, on pourrait citer : la ligne ferroviaire Lyon- Turin, le barrage de Sivens, le Center Parcs de Chambaran, la « ferme des mille vaches » de Roybon, l'incinérateur d'Échillais... et la liste s'allonge sans cesse. Tout cela avec l'adhésion aveugle des élites politico-économiques, qui sous prétexte de croissance interdisent tout débat, aux profits des grands groupes de BTP. La mobilisation citoyenne se heurte bien souvent à l'application du droit qui n'est que l'habillage de l'adhésion du juge à l'idéologie du progrès, quand il ne recouvre pas des intérêts parfois plus troubles. Ce recul constant des libertés publiques et individuelles et la confiscation progressive de l'espace public suscitent de plus en plus une prise de conscience du citoyen proposant un modèle alternatif à celui de l'État.

  • EAN 9782372630429
  • Disponibilité Disponible
  • Nombre de pages 372 Pages
  • Longueur 23 cm
  • Largeur 16 cm

Vincent Le Coq

Maître  de  conférences  en  droit public  depuis  septembre  2000,  après avoir  exercé  dix  ans  en  tant qu'avocat.  Il  a  notamment  publié avec  Anne-­-Sophie  Poiroux  Les notaires  sous  l'Occupation  (1940-­- 1945),  acteurs  de  la  spoliation  des juifs  (Nouveau  Monde  éditions, 2015).

Grand format
21.90 €
Ajouter au panier

empty