Pour un nouvel imaginaire politique

Donnez votre avis

Cet ouvrage n'a pas encore été noté

Pour un nouvel imaginaire politique (IMPRESSION A LA DEMANDE)

, , , ,

Après le « non » au référendum qui a retenti comme un coup de tonnerre, les grands intellectuels évoquent la crise profonde de notre société. Nos pays sont malades du politique, car le politique n'existe plus. Nos sociétés sont malades du sens, car le sens ne prévaut plus. Et pourtant jamais les défis sociaux, culturels, environnementaux, bref, de civilisation, n'ont été aussi importants. Un livre qu'il est urgent de lire si nous voulons devenir responsables de notre avenir.

  • EAN 9782213626970
  • Disponibilité Disponible
  • Nombre de pages 160 Pages
  • Longueur 22 cm
  • Largeur 14 cm
  • Poids 210 g
  • Distributeur Hachette

Rayon(s) : Sciences humaines & sociales > Sciences politiques & Politique > Sciences politiques généralités > Essais / Réflexions / Ecrits sur les sciences politiques

Edgar Morin

Né à Paris en 1921, d'ascendance judéo-espagnole, Edgar Morin est marqué par la montée du nazisme, les procès de Moscou, la marche vers la guerre. À 20 ans, il entre à la fois au Parti communiste et dans la résistance gaulliste. Après la guerre, il s'engage dans les luttes anticoloniales, brise avec le PCF ("Autocritique", 1959) et publie des études d'ethnosociologie appliquée à la France contemporaine. Directeur de recherches au CNRS, hôte de toutes les universités du monde, il est l'auteur d'ouvrages de sociologie ("La Rumeur d'Orléans", 1969) et de philosophie ("La Méthode", 1981-2006). Parmi les derniers parus : "Mon Paris, ma mémoire" (Fayard, 2013), "Journal 1962-2010" (Seuil, 2012), "Dialogue avec François Hollande" (L'Aube, 2012), "La Voie: Pour l'avenir de l'humanité" (Pluriel, 2012), "Au péril des idées", entretiens avec Tariq Ramadan (Presses du Châtelet, 2014).

Mireille Delmas-Marty

Mireille Delmas-Marty est juriste, professeur émérite au Collège de France, où elle a été titulaire de la chaire « Études juridiques comparatives et internationalisation du droit ». Elle est aussi membre de l'Académie des sciences morales et politiques. Ses travaux portent sur l'internationalisation du droit, notamment des droits de la personne (par exemple, la justice pénale internationale), des droits économiques et sociaux (la responsabilité des entreprises transnationales) et environnementaux (la qualité du climat). Elle est l'auteur de nombreux ouvrages, dont Aux quatre vents du monde (Seuil, 2016), et intervient régulièrement dans le débat public.

René Passet

René Passet, professeur émérite à l'université Paris I-Panthéon-Sorbonne, est l'un des pionniers de l'approche transdisciplinaire en économie ainsi que du développement durable. Il a publié de nombreux ouvrages parmi lesquels L'Economique et le Vivant (Payot, 1979), récompensé par l'Académie des sciences morales et politiques, L'Illusion néolibérale (Fayard, 2000), Eloge du mondialisme par un “anti” présumé (Fayard, 2001) et Le Monde n'a plus de temps à perdre (LLL, avril 2012).

Patrick Viveret

« Passeur-cueilleur », philosophe, ancien conseiller à la Cour des Comptes, spécialiste des indicateurs de richesse, Co-fondateur de Dialogues en Humanité, et chantre du bien-vivre.

empty