L'institution de la liberté

L'institution de la liberté

Résumé

L'interdit est-il l'ennemi de la liberté ? Celle-ci est-elle toujours du côté du permis ? Cet ouvrage montre que la réponse à ces questions n'est pas si simple. Le consentement et le contrat ne suffisent pas à garantir la liberté, et ils en sont même parfois les fossoyeurs ; à l'inverse, l'interdit ou la dignité n'en sont pas toujours les ennemis. La simple non-ingérence de l'État ne suffit en réalité pas pour assurer l'autonomie des personnes et le pluralisme des choix de vie. Le droit a alors un rôle à jouer pour soutenir la liberté, entendue comme le projet et le processus d'émancipation de tous et de chacun. La liberté des modernes et les droits de l'homme doivent être défendus, mais conforter les acquis de la liberté individuelle suppose de s'intéresser à ce dont elle a besoin pour être instituée, et ce afin d'éviter qu'elle ne se délite ou ne se retourne contre les plus faibles. La liberté ne peut pas être la liberté de détruire ce qui protège et garantit la liberté.

Customer reviews

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

  • EAN 9782130795476
  • Disponibilité Disponible
  • Nombre de pages 392 Pages
  • Longueur 19 cm
  • Largeur 13 cm

Rayon(s) : Littérature générale > Littérature argumentative > Essai littéraire

Muriel Fabre-Magnan

  • Naissance : 26-6-1964
  • Age : 55 ans
  • Pays : France
  • Langue : Francais

Muriel Fabre-Magnan est professeur de droit à l'université de Paris 1 (Panthéon- Sorbonne). Elle est notamment l'auteur d'un Droit des obligations (Puf, « Thémis », 2 tomes).

empty