Traité du désespoir et de la béatitude

Traité du désespoir et de la béatitude

À propos

« Nous sommes prisonniers de l'avenir et de nos rêves : à force d'attendre des lendemains qui chantent, nous perdons la seule vie réelle, qui est d'aujourd'hui. «Ainsi nous ne vivons jamais, disait Pascal, nous espérons de vivre...» C'est le piège des religions, avec ou sans Dieu : l'espoir est l'opium du peuple. Pourtant il faut vivre et lutter : monter «à l'assaut du ciel», même si ce ciel n'existe pas. Tel est le défi aujourd'hui du matérialisme philosophique, tel qu'Icare a paru pouvoir le symboliser. Matérialisme ascendant, donc. Il s'agit d'être athée sans être indigne. Il nous faut pour cela inventer - ou réinventer - une sagesse sans mystification ni lâcheté : une sagesse du désespoir. Ici, maintenant : Une sagesse pour notre temps. »

Sommaire

Le mythe d'Icare Avant-propos Introduction - Le labyrinthe : désespoir et béatitude 1 - Les labyrinthes du moi : le songe de Narcisse 2 - Les labyrinthes de la politique : « À l'assaut du ciel... » 3 - Les labyrinthes de l'art : « Un grand ciel immuable et subtil » Conclusion provisoire Vivre Avant-propos 4 - Les labyrinthes de la morale : par-delà le bien et le mal ? 5 - Les labyrinthes du sens : d'un silence l'autre Conclusion - La vie difficile

Customer reviews

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Categories : Sciences humaines & sociales > Philosophie > Philosophie contemporaine

  • EAN

    9782130786108

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    720 Pages

  • Longueur

    19 cm

  • Largeur

    13 cm

Infos supplémentaires : Broché  

André Comte-Sponville

Philosophe et enseignant français, né en 1952, André Comte-Sponville est l'auteur de nombreux ouvrages qui, par leur clarté et leur pédagogie, mettent la philosophie à la portée de tous. Philosophe humaniste, il a remis la recherche de la sagesse au goût du jour et a écrit sur beaucoup des thèmes classiques traités par les philosophes antiques ou des siècles passés, y compris sur la philosophie politique. Dans la "Sagesse des modernes", ouvrage co-signé avec Luc Ferry, les deux philosophes confrontent leurs visions respectives sur des thèmes fondamentaux comme la quête de sens, la liberté, la sagesse... André Comte-Sponville a eu la foi jusqu'à 18 ans : "L'une des rares choses dont je suis sûr en ce domaine, c'est que Dieu ne m'a jamais rien dit". Il se définit comme un athée fidèle car il se reconnaît dans une certaine tradition et histoire des valeurs gréco-judéo-chrétiennes. Il pense que l'homme peut se passer de religion, la philosophie en étant l'un des moyens.

empty