La Russie impériale, l'empire des tsars, des russes et des non-russes (1689-1917)

La Russie impériale, l'empire des tsars, des russes et des non-russes (1689-1917)

, ,

Résumé

De Pierre le Grand à Nicolas II, la Russie s'affirme comme un des acteurs majeurs du concert des nations européennes, empire multiethnique et multiconfessionnel à cheval sur deux continents et objet d'une quête identitaire entre nationalisme, spiritualité orthodoxe et mystique révolutionnaire. Pierre le Grand projette son empire sur la scène internationale et le remodèle, dans une transformation qui s'apparente à une réinvention complète du peuple russe. Puis, sous le sceptre de quatre impératrices, la Russie se porte à la tête des nations civilisées, tandis qu'au XIXe siècle, au contraire, le trône est occupé par des empereurs affichant un style de gouvernement masculin. Sous Alexandre Ier, le rayonnement du pays atteint son apogée avec la victoire remportée sur Napoléon, avant que son successeur, Nicolas Ier, s'attire une hostilité quasi générale dans son rôle de " gendarme de l'Europe ". La défaite de Crimée (1855) ouvre enfin une période de tension extrême. L'alliance avec la France, scellée à la veille du XXe siècle, ainsi que les défis logistiques et militaires auxquels la Russie est confrontée l'amènent au grand tournant d'octobre 1917.

Sommaire

I - LES FAITS. 1 - Les réformes de Pierre le Grand et la réaction conservatrice (1689-1730). 2 - La société de cour (1730-1761). 3 - Le triomphe fragile du despotisme éclairé (1762-1796). 4 - Face au défi napoléonien : réformes et réformateurs dans le premier quart du XIXe siècle (1796-1825). 5 - Une modernisation conservatrice (1825-1855) ? 6 - Les grandes réformes et les contre-réformes (1855-1894). 7 - L'époque des guerres et des révolutions (1894-1917). 8 - De Narva à Ismail : les grandes lignes de la politique extérieure (1700-1796). 9 - Coalitions et alliances : la Russie dans les systèmes européens (1796-1855). 10 - De l'alliance des Trois empereurs à l'Alliance franco-russe (1856-1917). II - LES PROBLÈMES. 11 - L'Empire des tsars, des Russes et des non-Russes. 12 - Droit et justice face à la diversité : contraintes et options. 13 - Les transformations du monde rural : servage, commune paysanne, réformes agraires, du XVIIIe siècle au début du XXe siècle. 14 - Les ordres anciens de la société : noblesse, clergé, marchands. 15 - Les nouvelles identités sociales : les ouvriers, les sans-classe et la naissance de la question féminine. 16 - La naissance de l'opinion publique au XVIIIe siècle. La francmaçonnerie et les premières oppositions. 17 - Au nom du peuple : nihilistes et constitutionnalistes, slavophiles et socialistes (1801-1917).

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

  • EAN

    9782130624295

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    514 Pages

  • Longueur

    22 cm

  • Largeur

    15 cm

Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire du monde > Histoire de l'Europe > Russie

empty