Un meurtre, une societe l'assassinat du duc d'orleans - 23 novembre 1407

Un meurtre, une societe l'assassinat du duc d'orleans - 23 novembre 1407

Résumé

L'assassinat de Louis, duc d'Orléans, frère unique du roi de France, par Jean sans Peur, duc de Bourgogne, cousin germain de l'un et de l'autre, est un événement d'importance. Ce fut une affaire de famille et une affaire d'Éat qui plongea les Français d'alors dans les malheurs d'une guerre civile où s'opposèrent les Armagnacs et les Bourguignons, puis de la guerre étrangère, contre les Anglais. D'autre part, rien ne peut mieux révéler ce que fut la société politique française à la fin du Moyen Âge. Les Français rêvaient alors d'une société bien ordonnée en une belle hiérarchie dominée par la majesté royale. En réalité, désordres et violences les faisaient vivre dans une structure fragile que la folie du roi Charles VI menaça plus encore. Elle posa des problèmes que ni les parents du roi ni les institutions du royaume ne purent résoudre. La haine et le froid calcul poussèrent le duc de Bourgogne au meurtre de son rival. Ce meurtre aurait pu être de peu de conséquence. Si le duc avait avoué son crime et s'était repenti, le roi aurait pu pardonner, et la paix aurait été rétablie. Au contraire, l'honneur du duc le conduisit à se justifier et à se glorifier. Le roi fut donc impuissant à contenir le désir de vengeance des parents et amis du duc d'Orléans. Le récit des tempêtes et des débats qui suivirent le meurtre de 1407 est ici prolongé jusqu'en 1419, où la mort du duc fut vengée par le meurtre de son meurtrier, à Montereau, sur ordre et en présence du dauphin Charles, le futur Charles VII.

Customer reviews

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

  • EAN 9782070725779
  • Disponibilité Disponible
  • Longueur 23 cm
  • Largeur 14 cm
  • Épaisseur 2 cm
  • Poids 416 g
  • Distributeur Sodis

Série : Non précisée

Rayon(s) : Sciences humaines & sociales > Histoire > Histoire généralités > Biographies / Monographies

Bernard Guenée

Bernard Guenée (1927-2010), grand historien du Moyen Âge, membre de l'Institut, était professeur à l'université de Paris I-Sorbonne et directeur d'études à l'École des hautes études en sciences sociales. Il est notamment l'auteur de Entre l'Église et l'État : quatre vies de prélats français à la fin du Moyen Âge (Gallimard, 1987), L'Occident aux XIVe et XVe siècles : les États (PUF, 1991), Un Meurtre, une société : l'assassinat du duc d'Orléans, 23 novembre 1407 (Gallimard, 1992), Du Guesclin et Froissart : la fabrication de la renommée (Tallandier, 2008).

empty