Pour Albertine ; Proust et le sens du social

Pour Albertine ; Proust et le sens du social

À propos

Elle survient dans un roman où elle n'était pas attendue et qui, de toute façon, n'était pas son genre. Elle va ensuite y prendre une place hors de proportion avec sa vocation première. Elle quittera pourtant la scène bien avant la fin. Mais le vaste intermède de ses amours avec le héros lui aura suffi pour infléchir le cours des choses, faire que son image irradie la fiction et invite le romancier à réajuster son point de vue sur l'univers social.

Elle, c'est Albertine Simonet, la "jeune fille en fleurs", la "prisonnière", la "fugitive". La critique a toujours ignoré son rôle, alors qu'elle figure dans un tiers du roman et que, entre la noblesse rayonnante des Guermantes et la bourgeoisie mesquine des Verdurin, elle introduit une troisième voie, celle d'une bourgeoisie ascendante, éprise de grand air, de sports, d'arts et de vitesse. La jeune femme annonce la fin d'un monde et oblige à une conception plus réaliste du social, à une sociologie désenchantée.

Mais ce livre n'est pas seulement un portrait sociologique - en parlant du style d'Albertine, de sa présence, toujours déroutante, Jacques Dubois nous propose de lire la biographie d'un personnage.

Categories : Littérature générale > Littérature argumentative > Essai littéraire

  • EAN

    9782020300551

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    182 Pages

  • Longueur

    21.5 cm

  • Largeur

    13 cm

  • Épaisseur

    1.8 cm

  • Poids

    243 g

  • Distributeur

    Interforum

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Jacques Dubois

Jacques Dubois est professeur émérite de l'université de Liège. Il est l'auteur de Pour Albertine. Proust et le sens du social (Seuil, 1997), Les Romanciers du réel (Seuil, 2000), Stendhal. Une sociologie romanesque (La Découverte, 2007). Il a édité avec B. Denis l'?uvre de Simenon en Pléiade.

empty