The essays

Anglais The essays (édition en anglais)

Résumé

To overcome a crisis of melancholy after the death of his father, Montaigne withdrew to his country estates and began to write. In the highly original essays that resulted he discussed themes such as fathers and children, conscience and cowardice, coaches and cannibals, and, above all, himself. On some lines of Virgil opens out into a frank discussion of sexuality and males a revolutionary case for the equamoyu of the sexes. In On Experience Montaigne superbly propounds his thoughts on the right way to live, while other essays touch on issues of an age struggling with religious and intellectual strife, with France torn apart by civil war. These diverse subjects are united by Montaigne's distinctive voice - that of a tolerant man, sceptical, humane, often humorous and utterly honest in his pursuit of the truth. M. A. Screech's distinguished translation fully retains the light-hearted and inquiring nature of the essays. In his introduction, he examines Montaigne's life and tome, and the remarkable self-portrait that emerges from his works.

Customer reviews

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

  • EAN 9780140446029
  • Disponibilité Épuisé
  • Longueur 20 cm
  • Largeur 13 cm
  • Épaisseur 2 cm
  • Poids 330 g
  • Distributeur Olf

Rayon(s) : Littérature générale > Littérature argumentative > Essai littéraire

Michel de Montaigne

Né dans une famille de négociants anoblis, au château de Montaigne en Périgord, Michel Eyquem reçoit une éducation inspirée des idées de la Renaissance, apprenant le latin comme langue maternelle. Il est pensionnaire au Collège de Guyenne à Bordeaux et suit des cours de Droit à Toulouse.ÿEn 1554, il devient conseiller à la Cour des Aides de Périgueux, puis au Parlement de Bordeaux et rencontre Etienne de la Boétie. En 1571, il se retire dans son château pour consacrer le reste de son existnce "à sa liberté, à sa tranquillité, à son loisir". Il entreprend alors un long voyage, de Paris en Italie, dont il existe un "Journal". De 1581 à 1585, il devient maire de Bordeaux et se révèle un habile diplomate. Il continue à enrichir les livres I et II des Essais et les augmentent d'une troisième partie. Il meurt sans avoir terminé la réédition de son oeuvre.ÿPour Montaigne plus que tout autre, la culture humaniste fut un style de vie. En revivant les leçons des lettres antiques, il leur a ajouté l'enseignement de sa propre expérience, de son regard lucide sur un monde en train de changer. La vraie sagesse, selon lui, se reconnaît à la mesure qu'elle garde en toute chose. Montaigne l'a totalement séparée de la religion. Elle n'a pas l'ambition de rendre les hommes parfaitement raisonnales: elle se contente de modérer leurs passions.ÿEn se prenant pour thème de son étude, Montaigne apprend à se connaître. Il ouvre la voie à l'humanisme moderne en cherchant à promouvoir un ordre des choses où seraient garanties la sécurité, la liberté et la dignité de l'homme.

empty