Les commandes sur le site internet sont suspendues jusqu'au : 14/08/2021

Pu Francois Rabelais

  • Et si nos déserts médicaux n'étaient pas une fatalité ? Ils n'ont en effet pas toujours existé, comme en témoigne l'histoire des officiers de santé.

    Conscients que les docteurs en médecine, en nombre insuffisant, ne s'installeraient pas en masse dans les campagnes françaises, les législateurs créèrent à leurs côtés des officiers de santé. Entre 1803 et 1854, près de 20 000 jeunes gens embrassèrent cette carrière de médecins de second ordre, formés de façon plus pratique, plus courte et moins coûteuse que les docteurs. Encouragés par l'administration, ils s'installèrent dans les villages délaissés, d'autant plus facilement qu'ils étaient issus des classes modestes des sociétés villageoises. Vivant modestement, ils furent des omnipraticiens indispensables aux ruraux. Les déserts médicaux réapparurent toutefois à partir du milieu du xixe siècle, lorsque l'accès à cette carrière d'officiers de santé devint plus difficile et plus coûteux.

    Outre la description de ces soignants méconnus et décriés, le livre fait découvrir une population rurale ouverte au changement ainsi qu'une administration locale plus soucieuse d'accommoder le droit pour satisfaire les intérêts des populations plutôt que d'appliquer rigoureusement les règlements nationaux.

  • Protéger l'homme "au moment où il arrive au port de la vie", telle est la mission que les gouvernements français, de l'Ancien Régime à la IIIe République, assigne aux sages-femmes. Accompagnatrices des mères et désormais membres du corps médical, les sages-femmes se sont constituées au cours du XIXe siècle en profession scientifique, détentrice d'un savoir riche et varié. Partout en France, leur formation a occupé administrateurs et médecins, faisant naître des dizaines d'écoles départementales, dont le dynamisme n'a souvent eu que peu à envier à l'école de l'Hospice de la Maternité de Paris.
    Du cours hospitalier à la véritable école-maternité, les institutions de formation ont accueilli en un siècle des dizaines de milliers de jeunes femmes qui, leur diplôme en main, ont été se faire dans les campagnes les "institutrices du système de santé" français.
    Lettrées, compétentes et respectées, les sages-femmes ont ainsi fait bénéficier leurs patientes d'une qualité de soins acquise aux meilleures sources du savoir obstétrical. Légitimées par leur formation et le monopole que l'État leur accorde face aux matrones, elles ont mis au monde l'essentiel de la population française, ont vacciné des générations de nouveau-nés et se sont faites les chantres de l'hygiène pasteurienne dès ses débuts. L'histoire de l'émergence de ce corps professionnel, né d'une volonté politique et du consentement des accoucheuses, est riche d'enseignements pour les enjeux contemporains de la naissance et de ses acteurs.

  • Le monde medical des lumieres - louis odier (1748-1817) Nouv.

    A la fin de l'Ancien Régime, le monde médicale se développe de manière importante et suscite des vocations chez de nombreux jeunes hommes. Quelles sont leurs motivations ? Quels sont leur statut ? Quel rôle scientifique jouent-ils ? Plus largement comment pratiquait-on la médecine à l'époque ? Pour comprendre les spécificités du monde médical des Lumières, ce livre s'intéresse au parcours du Dr Louis Odier, un médecin à la fois réflexif et ambitieux qui a laissé derrière lui une très riche documentation sur sa pratique médicale et les contextes médicaux, sociaux et culturels de son époque. De sa formation à son éthique en passant par l'économie de sa pratique et ses rapports avec sa patientèle, les archives de Louis Odier permettent de reconsidérer la pratique du médecin à la fin de l'Ancien Régime, son intégration sociale et ses apports médicaux. En mettant en perspective cette documentation avec l'historiographie actuelle, ce livre souligne la transformation de la représentation du médecin dans le discours des Lumières, la mondialisation de la culture médicale, le rôle des médecins dans la rationalisation des pratiques et de la thérapeutique ou encore l'émergence d'une prise de conscience éthique.

    awaiting publication
empty