Les commandes sur le site internet sont suspendues jusqu'au : 14/08/2021

L'harmattan

  • "Cette étude historique (publiée initialement en 1979) des épidémies est accompagnée de la description de leurs symptômes par deux médecins réanimateurs. Elle permet de revivre les difficultés que les pays doivent affronter pour se maintenir. Lors des guerres, les épidémies font souvent plus de morts que les armes. Les foyers d'origine des virus sont historiquement connus : choléra du Bengale, variole d'Éthiopie, peste de Malaisie et de Mongolie, lèpre de Perse et sarrasine. Il apparaît qu'une épidémie peut en chasser une autre : la peste fait disparaître la variole et la fièvre jaune par exemple. Les découvertes médicales ont identifié les agents vecteurs et trouvé des remèdes : en 1820, le paludisme transmis par le moustique ; en 1894, la peste transmise par la puce du rat ; en 1908, le typhus transmis par le pou ; et en 1914, le vaccin contre la typhoïde."

  • "De profondes évolutions ont traversé le secteur médico-social depuis les années 2000. Cette conduite du changement s'est traduite par le passage d'une obligation de moyens à une nécessité de résultats, de l'oralité à l'écrit, du ressenti à la preuve et d'une réponse à des besoins collectifs à une satisfaction des attentes individuelles. À ce titre, chaque établissement ou service social est tenu de réviser tous les cinq ans un projet qui définit le cadre de son intervention, ses objectifs et les prestations qu'il déploie. Cet ouvrage vous accompagne pas à pas, tout au long de cette démarche, en proposant une méthode de travail éprouvée, minutieuse et collaborative puis un plan exhaustif, ordonné et détaillé doté de références et d'exemples illustratifs."
    />

  • "1945. La Sécurité sociale, les allocations familiales, le quotient familial et le système de pensions pour les victimes de guerre voient le jour par décret. Mais, 1945, pour nous chirurgiens-dentistes, c'est aussi la création du Conseil national de l'Ordre des Chirurgiens-dentistes, avec les autres ordres médicaux, sur ordonnance signée le 24 septembre par le nouveau chef de l'État. En rééditant les bulletins de 1945 et en laissant le docteur Xavier Riaud les commenter, le Conseil national de l'Ordre des Chirurgiens-dentistes, 75 ans après, a souhaité marquer son engagement constant dans le présent sans jamais oublier, ni négliger le passé."

  • "Cinquante années de pratique chirurgicale ont conduit l'auteur à examiner son passé professionnel avec la distance que lui permet le recul du temps. Cet ouvrage revisite d'abord l'itinéraire suivi lors de sa formation, illustrée par quelques anecdotes bien colorées. Ensuite sont passés en revue la réalité de la pratique, les conditions de la prise des décisions, le mécanisme de la démarche médicale, les incertitudes qui les accompagnent, les obligations éthiques et morales supposées y prévaloir. Les effets de la révolution numérique font l'objet d'un long développement et d'une projection pour les années à venir. Enfin l'auteur nous livre ses réflexions sur son identité en tant que modeste acteur de son temps, en tant que citoyen français et en tant que créature éphémère face à la perspective de la mort. Cet ouvrage participe bien de la phénoménologie parce que fondé sur le vécu d'un chirurgien."

  • "Les premiers préceptes chirurgicaux connus remontent à l'Antiquité. Les innovations se sont succédé à travers les siècles pour aboutir à la chirurgie que nous connaissons aujourd'hui. Les portraits de chirurgiens célèbres qui ont contribué au bien-être de l'humanité ont été présentés au cours de séances solennelles de l'Académie nationale de chirurgie par ses secrétaires généraux. Des avancées essentielles de la science chirurgicale sont rappelées à ces occasions en évoquant les enjeux futurs de celle-ci. L'Académie nationale de chirurgie est « la dépositaire de son histoire, le témoin de son évolution et la garante de son éthique ».« Son rôle est de promouvoir l'excellence du savoir et du savoir-faire de la chirurgie française en France et dans le monde... » Hier, aujourd'hui et demain..."

  • François Math a consacré près de cinquante années de sa carrière à des recherches biomédicales. Il relate ici de manière humoristique, les événements marquants et ses rencontres avec des grands noms de la recherche médicale avec qui il a fait des recherches sur les anomalies du développement du cerveau et les découvertes génétiques qui en ont résulté. Cela l'amène à regarder de manière critique le monde de la recherche médicale qui fait aujourd'hui face à une situation de pandémie incontrôlée. Il n'est pas virologue, mais il remarque que les moyens d'approches du très grave problème qui décime beaucoup de monde, sont pour le moins insuffisants, très éloignés des approches biomédicales que les Grands Maîtres qu'il a côtoyés lui avaient inculquées.
    />

  • "Jean Viguerie (1747-1802), fils de paysan illettré, est parti, encore adolescent, de son village natal des Hautes-Pyrénées pour se rendre à Montpellier, où avait été fondée en 1181 la première école française de médecine. Pourquoi a-t-il embrassé une carrière de chirurgien-barbier qui devait le conduire à la maîtrise en chirurgie, grade le plus élevé des chirurgiens de robe longue au XVIIIe siècle ? Son fils Charles Guillaume devint docteur en chirurgie et fut nommé à la mort de son père chirurgien en chef de l Hotel-Dieu de Toulouse."

  • "Ce deuxième tome aborde les maladies non transmissibles d un être vivant à un autre être vivant, dont les maladies dites de la civilisation. Entrent ensuite en scène les ""chirurgiens navigans"", premiers médecins à l Île Bourbon, puis viennent l histoire des hôpitaux et des établissements de santé et l histoire des relations médicales entre La Réunion, Madagascar et Pondichéry. Les auteurs s interrogent enfin sur l état de santé actuel des Réunionnais et sur la pérennité des installations médicales de l île qui les soignent."

  • C'est à la cour de Lunéville, au siècle des Lumières, que « Bébé », un nain protégé par le duc de Bar et de Lorraine Stanislas Leszczynski (roi de Pologne déchu), côtoie la société cultivée de ce « petit Versailles ». « Bébé », de son vrai nom Nicolas Ferry, attire les curieux par son extrême petitesse (20 cm). Actuellement conservé dans les collections du Musée de l'Homme de Paris, il est inscrit au Patrimoine. Son corps harmonieux est aujourd'hui réétudié, afin de mieux comprendre le nanisme.

  • "La salle de garde est un lieu ""mythique"". Malheureusement, avec l évolution de la société, et le monde médical ne fait pas exception à la règle, les traditions se perdent. Ce petit ouvrage vous fait pénétrer au sein de coutumes et de rites qui remontent à la nuit des temps. Ces derniers sont souvent l objet d inexactes interprétations, voire de fantasmes. Cette description, vue ""de l intérieur"", permet de faire connaissance avec un milieu où les traditions, les us et coutumes et les symboles, bien qu ancrés depuis des siècles, sont en train de s étioler voire de tomber en désuétude."

  • "Plus que des vies parallèles comme les eût écrites Plutarque, on peut parler de destins croisés car Ambroise Paré et André Vésale verront leurs chemins se croiser à plusieurs reprises. Ils feront une partie de leur formation à Paris, en ayant les mêmes maîtres et les mêmes condisciples. Ils soigneront les blessés dans les armées des deux camps opposés et serviront les plus grands rois et empereurs de leur époque. L anatomie fécondera la chirurgie, et de leurs interactions intellectuelles et pratiques naîtra la science médicale moderne."

  • "Cet ouvrage propose de nous révéler l histoire du défibrillateur, l appareil de secours le plus présent et le plus indispensable en milieu hospitalier comme dans la vie publique. Au fil du récit, Michel Chauvin, cardiologue, nous dévoile à travers des anecdotes et une très riche documentation une des avancées technologique médicale majeure du XXe siècle."

  • "Dans cet ouvrage écrit à partir des études archéologiques les plus récentes, Michel Germain nous emmène aux confins de l'Antiquité, à la rencontre des Romains et des Germains qui les ont combattus. S'attardant sur l'une des plus fameuses défaites de l'armée romaine, à savoir la bataille de Teutoburg, l'auteur nous livre un portrait détaillé d'une armée mise en déroute par une coalition de barbares, les mêmes qui, mercenaires, ont participé à la défaite de Vercingétorix à Alésia."

  • "Comment comprendre pour un sportif qu'il est nécessaire de se soigner les dents ? Si ce n'est en démystifiant les plus grands sportifs, les modèles, les références. En effet, comme grands sportifs, les modèles, les références. En effet, comme tout le monde, ils ont des problèmes dentaires et ont recours aux traitements appropriés. À travers les textes de loi édictés par la médecine, des témoignages et récits divers, cet opus revient sur l'odontologie du sport du XXe siècle et s'attarde sur les moyens dentaires employés pour optimiser les performances des plus grands athlètes de notre temps : Carl Lewis, Messi, Cristiano Ronaldo, Yannick Noah, Marie-José Pérec, Roger Federer, Rafael Nadal, etc."

  • "À partir du XIVe siècle, en Italie comme en France, les thérapies préconisées contre la peste sont fondées sur des techniques de soin et de régime qui demeurent constantes jusqu'aux dernières vagues du fléau, au XVIIIe siècle. Les ouvrages médicaux rédigés dans le cadre de la peste sont des sources écrites rares et fructueuses pour appréhender les problématiques liées aux épidémies : elles portent sur la médecine et la pharmacologie, mais aussi sur la nutrition ancienne et ses défaillances. Ces exercices littéraires sont précieux à la fois pour une étude de la pensée scientifique médiévale et pour l'historien de la médecine. L'échantillon de textes présentés ici est vaste : il s'agit de plusieurs ouvrages italiens et français de date, finalité et structure hétérogènes, rédigés entre 1348 et 1666, en latin et en vulgaire."

  • Ce livre nous fait découvrir un Roi-Soleil en tant que simple patient, avec ses fragilités, soumis s'il en fut et opposant parfois à ses médecins, déployant sous nos yeux le monde médical de la cour, autre acteur du théâtre de Versailles. Il s'appuie sur le Journal de Santé du roi, oeuvre des trois premiers médecins de Louis XIVqui couvre la période du règne et constitue le témoignage des différentes pathologies dont a souffert le roi. Le diabète de type II va être démasqué, malgré l'absence de biologie, au fi l de ce Journal, qui est aussi une bonne façon de se familiariser avec les théories médicales du XVIIesiècle.

  • La découverte d'anciens ossements sur un site archéologique constitue toujours une avancée majeure, car elle permet, de recueillir des informations sur l'identité des personnes, leur situation sociale, ainsi que les pathologies dont elles souffraient. Plus de cent ans après l'armistice de 1918, le cimetière oublié de Spincourt révèle petit à petit ses secrets. À partir de ces ossements, Lauriane Baumann a réalisé les schémas buccodentaires de ces combattants. Elle a pu évaluer de cette façon des généralités sur leur dentition, leurs régimes alimentaires, leurs pathologies, la présence de soins, etc. Les résultats sont comparés à ceux obtenus par les méthodes anthropologiques classiques. Les conclusions sont édifiantes et ont révélé une part d'histoire hélas oubliée.

  • Consacré à l'histoire de la médecine navale, ce livre rappelle les origines antiques de l'exercice de la médecine à bord des navires et s'intéresse au personnage du médecin navigant. Quel rôle jouait réellement le médecin, personnage central de l'équipage, à bord du navire ? Écrit comme un véritable voyage aux confins du monde connu, l'ouvrage est centré sur la pratique de la médecine à bord des navires, de l'Antiquité grecque aux sous-marins nucléaires.

  • Des auteurs de la collection, anciens et nouveaux, se sont rassemblés autour des questionnements de la collection : l'histoire de la médecine, la succession des innovations diagnostiques, protocolaires, pharmaceutiques, thérapeutiques ou encore technologiques. Pour l'équipe il s'agit de décrire les avancées et évolutions des sciences médicales depuis l'Antiquité jusqu'à nos jours, sans omettre de préciser les enjeux de la médecine pour les années à venir.

  • "Jusqu'à la fin des années 1880, la pratique de la médecine occidentale au Gabon a surtout lieu sur mer. Dès les années 1890, on assiste à un glissement de la médecine de la mer vers la terre ferme. Ainsi, pourquoi et comment passe-t-on d'un navire-hôpital sur mer à la case de santé à terre, de la case de santé aux ambulances-hôpitaux, puis aux centres hospitaliers universitaires ? Cet ouvrage reconstitue ce processus de médicalisation."

  • Qui n'a jamais vu James Bond et ses gadgets, toujours vainqueur des méchants ? Et les dentistes, pourquoi n'auraient-ils pas pu être des espions ? Du premier Empire à notre époque, sans oublier les deux guerres mondiales du XXème siècle, les témoignages existent pourtant. Les récits se suivent, entre idéologie et aventure. Malgré l'évidence d'une fin rarement heureuse, certains se sont sacrifiés sans aucune hésitation, convaincus de la défense d'une juste cause.

  • "Les médecins se sont toujours intéressés à la politique. Cette participation a pris, au fil des siècles, les caractères les plus divers, de simple conseiller à dirigeant laissant une empreinte forte dans la vie politique du pays. C'est une galerie de portraits de plus de 300 médecins politiciens, de l'Antiquité à nos jours (de Che Guevara, à Céline et Littré), qui est présentée dans ce livre. Les politiciens vont-ils prendre le - contrôle de la médecine ? Médecins et politiciens sont en effet condamnés à travailler ensemble. - - "

  • "Voici l'arsenal médicinal des praticiens d'autrefois ou leur Codex des médicaments, voire leur Officine de pharmacie pratique ou leur Vidal. Chaque notice comprend donc l'usage thérapeutique de chaque - substance du XVIe au XIXe siècle, accompagnée d'une bibliographie précise. Ce dictionnaire est la dernière édition revue, corrigée et considérablement augmentée du Dictionnaire mémorable des remèdes - d'autrefois paru dans la même collection en 2007."

empty