Essais / Réflexions / Ecrits sur le sport

  • Des Jeux olympiques d'automne pour les sports de l'esprit et le e-sport... Un Prix Nobel du Sport... Une Organisation Mondiale du Sport et de l'Education Physique... Le sport comme outil privilégié pour garantir la concorde entre les peuples... Autant de propositions que Xavier Louy développe dans cet ouvrage où il dresse une fresque passionnante de cette activité née il y a un peu plus d'un siècle et devenue non seulement un phénomène de société mais aussi un spectacle planétaire avec des enjeux économiques et politiques qui ont fait le lit d'un nouveau pouvoir supranational.Les instances sportives internationales, passées rapidement du statut de joyeuses amicales à celui d'empires financiers, imposent aujourd'hui leurs lois et leurs contraintes à des Etats et à des dirigeants politiques devenus leurs obligés.Et ce rapport de forces se retrouve, toutes proportions gardées, au plan national dans les relations entre fédérations sportives et collectivités locales soumises au diktat de réglementations techniques et sportives aux conséquences souvent coûteuses.A l'heure de la nouvelle candidature de Paris aux Jeux Olympiques, l'auteur ouvre le débat et propose des pistes concrètes pour permettre aux représentants du peuple de reprendre la main à l'égard d'instances dénuées de légitimité démocratique. Il révèle ou rappelle nombre d'anecdotes inédites sur les principaux acteurs de cette évolution et sur les grands événements qui l'ont jalonnée.

  • Ce récit autobiographique de l'auteur est une narration, sur un ton léger et humoristique, de son parcours de coureur à pied, depuis les années 1980 jusqu'à 2018. Du premier semi-marathon en 1985 à son dernier marathon en 2017, Alain Jauhan nous emmène au gré de ses aventures sportives avec ses joies et ses douleurs, sans jamais se prendre pour ce qu'il n'est pas : un champion de la course à pied. Il se définit plus volontiers comme un coureur modeste qui se contente d'aller chercher ses limites de temps en temps, mais pas seulement, car courir est pour lui aussi un moyen de rester en forme et en bonne santé le plus longtemps possible.
    Aujourd'hui retraité de la fonction publique, l'administration des douanes, il continue à chausser ses runnings et à brûler le macadam ou arpenter divers chemins, juste pour le plaisir, en attendant une course « coup de coeur » qui lui fera mettre un dossard officiel et partager son goût pour la course à pied avec des centaines d'autres de ses semblables sportifs.

empty