Sciences de la vie

  • Objectif zéro carbone : les solutions de Bill Gates.

    Dans ce livre urgent, Bill Gates propose un vaste plan à la fois pragmatique et accessible pour atteindre le zéro carbone à temps et éviter ainsi une catastrophe climatique.
    Bill Gates a passé une décennie à enquêter sur les causes et les effets du changement climatique. Avec l'aide d'experts dans les domaines de la physique, de la chimie, de la biologie, de l'ingénierie, des sciences politiques et de la finance, il s'est concentré sur ce qui doit être fait pour empêcher une catastrophe environnementale. Dans cet essai, il explique non seulement pourquoi nous devons cesser d'émettre des gaz à effet de serre, mais détaille également ce que nous devons faire pour atteindre cet objectif crucial.
    Il expose très clairement les défis auxquels nous sommes confrontés. S'appuyant sur sa compréhension de l'innovation et de ce qui est nécessaire pour introduire de nouvelles idées sur le marché, il décrit les domaines dans lesquels la technologie contribue déjà à réduire les émissions, expose les moyens de rendre la technologie actuelle plus efficace, tout en présentant les technologies de pointe nécessaires et ceux qui travaillent sur ces innovations essentielles. Enfin, il présente un plan concret pour atteindre l'objectif zéro carbone - non seulement les politiques que les gouvernements doivent adopter, mais aussi ce que nous pouvons faire en tant qu'individus pour que notre gouvernement, nos employeurs et nous-même participions à cette entreprise décisive.

    Bill Gates l'affirme sans détour : atteindre le zéro carbone ne sera ni simple ni facile, mais si nous suivons le plan qu'il présente ici, c'est un objectif à notre portée.

  • Ce livre, écrit par l'un des plus grands neuroscientifiques, propose une analyse tout à fait nouvelle et passionnante du phénomène de la conscience et de son rôle dans le vivant. Jusqu'à tout récemment, beaucoup de philosophes et de neuroscientifiques s'accordaient pour penser que la question de la conscience était insoluble. Antonio Damasio, au contraire, est convaincu qu'avec la neurobiologie, la psychologie et l'intelligence artificielle nous disposons des outils nécessaires pour résoudre le mystère de la conscience. Dans ce livre, il éclaire toutes les facettes de la conscience. Les perspectives nouvelles qu'il explore en dévoilent les mécanismes, restant proches de l'expérience intime que nous en avons. Il explique les relations entre conscience et esprit, la différence entre être conwscient, être éveillé et sentir, le rôle clé des sentiments et la manière dont le cerveau détermine le développement de la conscience. Dans cette synthèse magistrale, Antonio Damasio réconcilie les découvertes scientifiques récentes et les éléments d'une philosophie de la conscience. Surtout, il présente de façon lumineuse l'essentiel de ses propres recherches qui ont transformé notre compréhension du cerveau et du comportement humain. Antonio Damasio, mondialement connu, est professeur de neurosciences, de neurologie, de psychologie et de philosophie à l'Université de Californie du Sud à Los Angeles, où il dirige le Brain and Creativity Institute. Il est membre de la National Academy of Medicine et de l'American Academy of Arts and Sciences. Ses ouvrages sont traduits dans une trentaine de langues. Il est notamment l'auteur de L'Erreur de Descartes, de Spinoza avait raison et, dernièrement, de L'Ordre étrange des choses, qui ont connu un immense succès. 

  • Les plantes sont-elles intelligentes ? Oui, et bien plus que nous ne pourrions l'imaginer, nous répond Stefano Mancuso. Savant de renommée mondiale, fondateur de la neurobiologie végétale, il est le premier à avoir démontré que, comme tous les êtres vivants, les plantes discernent formes et couleurs, mémorisent des données, communiquent. Elles ont une personnalité et développent une forme de vie sociale basée sur l'entraide et l'échange.
    Véritable manifeste écologique, ce livre pionnier, qui a bénéficié d'une reconnaissance internationale, nous plonge dans un incroyable voyage au coeur du monde végétal. Un monde qui, en formant plus de 99 % de la biomasse, s'avère aujourd'hui indispensable pour l'humanité. Car si les plantes peuvent très bien vivre sans nous, nous ne survivrions pas longtemps sans elles !
    À l'heure où l'on recherche d'autres modes de vie, où les ressources naturelles s'épuisent, nous avons tout à apprendre du monde végétal dont dépendent la survie et l'avenir de l'homme. 

  • Les gènes sont une fascinante machine à remonter le temps depuis que nous savons faire « parler » non seulement l'ADN des Sapiens actuels, mais aussi celui de nos lointains ancêtres. En nous faisant partager les derniers résultats des laboratoires comme ses péripéties sur le terrain, Évelyne Heyer dévoile un récit qui semblait à jamais inaccessible : celui de l'aventure humaine. Ou comment une espèce, qui s'est séparée des chimpanzés il y a 7 millions d'années à peine, a pu conquérir la planète.
    Dans cette grande fresque, vous cheminerez aux côtés de cousins disparus tels Néandertal et Denisova, ou du mystérieux peuple des steppes qui aurait imposé les langues indo-européennes. Au gré des migrations et des mélanges, vous suivrez les juifs de Boukhara, les armées de Gengis Khan ou encore ce millier de « filles du Roy » envoyées par Louis XIV peupler la Nouvelle-France - et aïeules de bon nombre de Québécois... Vous embarquerez avec les esclaves africains depuis leurs pays d'origine, que révèlent les tests génétiques. Une odyssée qui éclaire aujourd'hui nos différences et façonnera demain notre avenir.
    Une extraordinaire histoire collective dont nous sommes tous les héritiers.

  • Pourquoi les girafes ont-elles un si long cou et les zèbres des rayures ? Quel rapport entre une foule de supporters sportifs et un troupeau de gazelles ? Avez-vous déjà frémi d'épouvante à la mention du mot " ratel " ?
    Les animaux de la savane africaine ont encore beaucoup à nous apprendre. Ce livre vous expliquera le talent des termites bâtisseurs qui construisent des orgues pour respirer, le rôle du hasard dans la fuite de la gazelle, la dictature quotidienne que subissent les éléphants alors que les buffles vivent en démocratie, l'importance de la Voie lactée pour les bousiers, et le point commun entre les tétons humains et le pénis des hyènes.
    " Rien en biologie n'a de sens, si ce n'est à la lumière de l'évolution ", disait un célèbre généticien. Mais cette lumière projette des ombres étranges et difficiles à décrypter, et les sujets présentés sont aux frontières actives de la recherche scientifique !
    Un livre d'histoires naturelles, contées avec légèreté et humour par un jeune biologiste aventureux et superbement illustrées par ses photographies.
    Léo Grasset est titulaire d'un master en biologie. Après un travail de terrain au Zimbabwe, il étudie l'impact des écosystèmes sur les sociétés humaines.
    Dessins in texte de Colas Grasset ; photos en couleurs, hors texte, de l'auteur.

  • Encore aujourd'hui, la sexualité animale reste une énigme. Pourquoi est-elle assortie de pareilles incertitudes?? A-t-elle seulement pour objectif d'assurer efficacement la reproduction?? Et que vient faire le plaisir dans cette histoire qu'il complique assurément?? Et pourtant, 95?% des espèces animales ne pensent qu'à ça, et même la mouche jouit... Suivant le fil de l'évolution, Thierry Lodé nous raconte dans ce nouveau livre la félicité du poulpe, l'extase du moineau et la volupté du capucin. On y découvre que dauphins, perruches et écureuils sont adeptes de masturbations intempestives. On y apprend que le tapir et le canard détiennent le plus long des organes, mais que le vagin et le clitoris des femelles font de leur mieux pour rester sur le terrain de jeu des amants. Ici, les oiseaux perdent leur pénis, là, les gorilles s'adonnent aux étreintes lesbiennes... Et si le plaisir sexuel était bien davantage qu'un simple produit de l'évolution, s'il en était le propulseur, contribuant, dans les faits, à la mise en place d'interrelations originales et à la biodiversité animale ? Thierry Lodé est professeur d'écologie évolutive et directeur de recherches à l'université Rennes-I. Grand spécialiste des sexualités animales, il a notamment publié La Guerre des sexes chez les animaux, La Biodiversité amoureuse et Pourquoi les animaux trichent et se trompent. 

  • Voici un livre qui vous plongera d'une façon inédite dans le monde incroyable des microbes. La scientifique Pascale Cossart, internationalement reconnue pour ses travaux en microbiologie, pose 73 questions et y répond de façon très simple, à la portée de tous. Originalité?: chaque réponse est illustrée par les aquarelles et dessins particulièrement évocateurs et colorés de l'artiste Fabrice Hyber. Les auteurs invitent à découvrir les différences fondamentales entre bactéries, virus, protozoaires... D'une façon légère, parfois ludique, mais très précise, ils expliquent les rôles que jouent les micro-organismes dans notre alimentation - la fabrication du pain, par exemple -, dans l'environnement... Le blanchissement des coraux est évoqué. Ils montrent aussi que les micro-organismes sont présents partout et forment de grandes assemblées, des «?microbiotes?», dans les océans, les sols, sur les racines des plantes et dans notre organisme, et comment ceux-ci sont indispensables à la vie et protègent des agents pathogènes. Ce livre nous fait découvrir qu'un petit nombre seulement de ces micro-organismes provoque des maladies et comment le système immunitaire les combat. Cet ouvrage est un tour de force, un vaste voyage dans le monde de l'infiniment petit qui vous fera enfin comprendre pourquoi les microbes sont indispensables à toute forme de vie. Pascale Cossart, professeur à l'Institut Pasteur, titulaire de nombreux prix internationaux, est secrétaire perpétuel de l'Académie des sciences. Ses travaux ont porté sur l'élucidation des stratégies des bactéries pathogènes intracellulaires - notamment Listeria - et leurs mécanismes de régulations, en particulier par les ARN. Fabrice Hyber est né en Vendée en 1961. Plus jeune artiste ayant gagné le Lion d'or à la Biennale de Venise en 1997, il expose dans le monde entier?: Tokyo, New York, San Francisco, Shanghai, Tel-Aviv, Zurich, Guadalajara, Abou Dabi, Moscou... Il s'intéresse aux rapports entre art et science et toutes les formes du vivant, en particulier les arbres. 

  • Sommes-nous condamnés à subir le risque épidémique?? Malgré les alertes, le virus du Covid-19 est parvenu à prendre de court le monde entier, nous surprenant dans un état de grave impréparation et provoquant une crise sanitaire, sociale et économique sans précédent. Comment avons-nous pu être aussi désarmés face à la maladie?? Quelles failles cette pandémie révèle-t-elle dans nos systèmes sanitaires ? Alors que l'on espère la décrue épidémique, quelles leçons tirer et comment mieux préparer l'avenir?? Quelles étapes pour réussir la sortie de la crise?? Quelles réformes pour notre système sanitaire?? À quoi ressemblera la cohabitation avec le virus?? À ces questions, le professeur Houssin répond avec la précision du scientifique, l'expérience des politiques publiques et une vision internationale, pour guider nos efforts et nos pas vers le monde d'après. Didier Houssin est professeur de chirurgie. Directeur général de la Santé et délégué interministériel pour la préparation à une pandémie grippale de 2005 à 2011, il préside depuis janvier 2020 le Comité d'urgence Covid-19 de l'OMS. Il a été nommé auprès de Jean Castex à la mission pour le déconfinement du printemps 2020. Il est membre de l'Académie nationale de médecine et préside la filiale internationale de l'Assistance publique-Hôpitaux de Paris. Il a publié aux éditions Odile Jacob Soignons la science?! (2018) et Face au risque épidémique (2014). 

  • Au moment où l'on s'inquiète du Syndrome d'effondrement des colonies d'abeilles, disparition massive et inexplicable de ces insectes pollinisateurs indispensables, la réédition de Vie et moeurs des abeilles de Karl von Frisch confirme que ce grand classique de l'éthologie n'a rien perdu de son actualité. Dans cette somme, fruit de trente années de recherches et d'observations rigoureuses, Frisch expose ses découvertes fondamentales sur la perception du monde extérieur (vision, odorat), mais aussi sur le comportement des abeilles, dévoilant la signification de leur fameuse « danse », dont la forme (en « rond » ou en « huit ») et l'intensité renseignent sur la localisation et la qualité des sources de nourriture. Ce mode de communication unique et original a même inspiré de grands linguistes dans leur étude du langage humain.
    Récit alerte et passionnant, Vie et moeurs des abeilles plonge le lecteur dans le monde fascinant de la ruche ; véritable « sentinelle » de l'environnement, l'abeille y apparaît comme un acteur-clé de notre écosystème.
    Karl von Frisch (1886-1982) fut professeur de zoologie en Allemagne (Munich) et en Autriche (Graz). En 1973, il a partagé le prix Nobel de physiologie et de médecine avec Konrad Lorenz et Nikolaas Tinbergen.

  • Comment sommes-nous devenus humains ? Si la question de l'origine de l'Homme fascine le grand public, et souvent les chercheurs eux-mêmes, celle de l'évolution humaine et de ses processus est méconnue. Mais aussi cruciale pour la connaissance de notre espèce que l'apparition des « premiers Hommes » est la longue histoire du développement des traits qui nous caractérisent, la culture et le langage au premier chef.

    Comment les « arbres » de l'évolution humaine sont-ils construits ? Comment les nombreuses espèces d'Hominines connues sont-elles définies et situées sur leurs rameaux ? Comment la génétique des populations et la biologie moléculaire s'accordent-elles avec les conclusions tirées de l'étude des fossiles ? Comment penser l'articulation de l'évolution biologique et du devenir culturel ? Les transformations du cerveau éclairent-elles l'émergence de la cognition humaine, et celle du langage ? Quelle place les « scénarios d'hominisation » donnent-ils à la femme dans l'histoire du devenir humain ? Comment, enfin, concevoir l'« exception humaine » dans l'histoire du vivant ?

    Ce livre s'attache à dévoiler les concepts, les présupposés et les implications des sciences de l'évolution humaine aujourd'hui. Il éclaire ainsi la question - qui résume toutes les interrogations philosophiques : qu'est-ce que l'Homme ?

  • Sommes-nous seuls?? Y a-t-il dans l'Univers d'autres vies que la nôtre?? La Terre est-elle une arche unique?? Pour faire le point sur ces questions, Stéphane Mazevet nous entraîne aux confins du temps, de l'espace et de notre savoir. Il y a quatre cents ans, l'humanité comprend que la Terre n'est pas au centre de l'Univers. Il y a cent ans, elle admet l'existence d'autres galaxies. Il y a cinquante ans, elle met le pied sur la Lune. Depuis, des robots se sont posés sur Mars... Et nous voyons au-delà du système solaire?: les premières exoplanètes ont été détectées dans les années 1990. On en dénombre aujourd'hui plus de 4?000. Au coeur de cette incroyable épopée scientifique et technique, le désir de connaître notre Univers, mais aussi, brûlante, la question de la vie - ailleurs. Stéphane Mazevet raconte ces progrès de l'astrophysique, qui ont bouleversé ce que nous savions du système solaire et du cosmos. De surprise en surprise, notre représentation de l'Univers évolue à mesure que nous embrassons un horizon de plus en plus vaste. La quête de planètes peut-être habitables devient aujourd'hui un champ de recherche actif. Ce livre est un «?guide du voyageur galactique?» plus fascinant que la fiction, pour visiter le Very Large Telescope du désert d'Atacama et tout savoir sur les Jupiters chauds, les Super-Terres et les planètes océans... Stéphane Mazevet est astrophysicien, directeur du laboratoire Univers et théories à l'observatoire de Paris-PSL. Il porte le programme «?Origines et conditions d'apparition de la vie?» (PSL-IRIS OCAV).

  • Les auteurs de ce livre ont vécu de l'intérieur cette crise sanitaire sans précédent. Frédéric Tangy est directeur du laboratoire d'innovation vaccinale à l'Institut Pasteur. Son laboratoire a conçu et mis au point, en seulement quelques mois, un vaccin contre le Covid-19. Jean-Nicolas Tournier, en tant que médecin militaire, s'est occupé du dépistage du virus et de la mise en place des mesures de protection au sein des armées ; il a lui-même expérimenté l'infection. Ce livre procède de leurs regards complémentaires. En un an, un virus jusque-là inconnu a surgi et a envahi toute la planète. D'où vient-il ? Pourquoi s'est-il réveillé ? Comprendre les maladies infectieuses, expliquer comment elles ont, au cours de l'évolution, façonné notre héritage génétique et défini notre identité, rappeler le rôle capital et largement méconnu qu'elles ont joué dans le cours de l'histoire humaine - celle des batailles et des empires -, montrer combien elles révèlent notre fragilité, telle est l'ambition de ce livre. Mais ce livre, d'une extraordinaire richesse, raconte aussi le combat haletant de l'humanité contre l'emprise infectieuse, la quête mondiale d'une immunité, et surtout la remarquable aventure de toute une équipe, celle de l'Institut Pasteur, mobilisée pour concevoir et mettre au point un vaccin français. Frédéric Tangy dirige le Laboratoire d'innovation vaccinale à l'Institut Pasteur Paris. Directeur de recherche au CNRS et professeur à l'Institut Pasteur, il a créé le cours international de vaccinologie de l'Institut Pasteur. Ses travaux scientifiques ont porté notamment sur la mise au point de vaccins contre le chikungunya, le sida, la dengue, Zika, la fièvre de Lassa ou encore le paludisme à partir du vaccin atténué contre la rougeole, et, récemment, la conception d'un vaccin contre le Covid-19. Jean-Nicolas Tournier est chef du département « Microbiologie et maladies infectieuses » à l'Institut de recherche biomédicale des armées (IRBA). Il est professeur à l'école du Val-de-Grâce et scientifique invité dans le Laboratoire d'innovation vaccinale à l'Institut Pasteur Paris. Il est par ailleurs expert à la Commission technique des vaccinations auprès de la Haute Autorité de santé. Son activité scientifique a porté sur le développement des nouvelles thérapeutiques contre les maladies infectieuses, notamment la maladie du charbon. Il a participé plus récemment à la gestion de l'épidémie de Covid-19 dans les armées. 

  • Rationnel, le cerveau d'Homo sapiens?? Il ne manque pas de le faire savoir, quand il analyse à froid ses décisions. Mais sur le coup, quand il doit faire un choix, c'est une autre histoire?: le cerveau qui décide ne paraît pas si sage?! Il se laisse conditionner par l'habitude, envahir par les impulsions, diriger par les autres... Bref, il semble moins rationnel dans ses décisions pratiques que dans ses réflexions théoriques. À moins que ce ne soit le contraire?? Le cerveau reste un grand incompris. Peut-être, après tout, fait-il les bons choix sans qu'on s'en rende compte. Peut-être faut-il admettre ce paradoxe étonnant?: le cerveau a ses raisons que la raison ne connaît pas?! C'est le paradoxe exploré dans ce livre, à la lumière des sciences actuelles de la décision, où se rencontrent l'économie, la psychologie et les neurosciences. Mathias Pessiglione est directeur de recherches à l'Inserm. Biologiste et psychologue, spécialiste des mécanismes cérébraux qui motivent le comportement dans les situations normales et pathologiques, il dirige actuellement une équipe de recherches en neurosciences cognitives à l'Institut du cerveau à Paris. 

  • Quand il ne se lançait pas dans ses fructueuses réflexions sur la nature de l'espace et du temps, Einstein jouait du violon ou fumait la pipe, et ces deux objets ne sont certes pas pour rien dans l'élaboration de ses théories. Et même si chacun de nous n'atteint pas des sphères de la pensée aussi vertigineuses que lui, l'art de « penser à côté » est accessible à tous. Yann Verdo le montre ici, en pratiquant la physique en amateur averti, et en nous invitant à plonger avec lui dans la physique quantique, la relativité générale et la logique. De ses rencontres imaginaires avec Einstein, Cantor et Gdel résultent une familiarité nouvelle avec ces individus hors du commun, et une compréhension profonde des grands thèmes le temps, l'infini, la matière qu'ils ont révolutionnés. Yann Verdo est journaliste scientifique au quotidien Les Échos. 

  • Les enfants ressemblent à leurs parents. C'est une des caractéristiques fascinantes de l'hérédité. L'idée dominante est que cet incroyable phénomène de ressemblance résulte du transfert des gènes. Mais est-ce vraiment le cas ? Et qu'entend-on exactement par « gènes » ? Les étonnantes découvertes faites depuis le début du troisième millénaire montrent à quel point la transmission des gènes ne peut expliquer, à elle seule, la complexité et la diversité du vivant. La sélection naturelle agit sur tout ce qui est transmis, ce qui inclut les gènes, mais aussi nos habitudes culturelles, ainsi que toute une série d'effets environnementaux. Étienne Danchin dévoile cette nouvelle vision de l'évolution, ses applications immédiates, en médecine notamment, et ses retombées concrètes pour les défis environnementaux auxquels nous sommes confrontés. Un livre majeur pour comprendre nos liens avec l'ensemble du vivant sur la Terre.

  • Comment le moine Gregor Mendel élabora-t-il les premières lois de la génétique à travers l'étude des petits pois ? Au nom de quel « crépuscule génétique » la Cour suprême américaine a-t-elle pu autoriser la stérilisation forcée des « faibles d'esprit » ? Et comment expliquer que des jumeaux séparés à la naissance aient tous deux été prénommés Jim par leur famille d'accueil, aient épousé une Linda et engendré un petit James Allan ?
    En conteur hors pair, Siddhartha Mukherjee s'attelle à percer les mystères du vivant en analysant toutes les facettes du gène, à travers une somptueuse saga entre récit historique, cours de biologie et enquête personnelle.

  • Tous les samedis à 11 h, 1,5 million auditeurs fidèles et passionnés écoutent sur France Inter l'émission Sur les épaules de Darwin, de Jean-Claude Ameisen. Lancée il y a deux ans, cette émission est devenue une émission culte. Durant une heure Ameisen parle de sa voix chaude de l'univers, de la nature, de l'évolution, d'éthique, des grandes révolutions scientifiques qui nous exhortent à entendre et penser différemment le monde. Un exercice si éblouissant que le public réclame sur le site de la radio un ouvrage qui retranscrit ces émissions. Voici donc le premier volume qui reprend la série Les battements du temps commencée en septembre 2011.

  • « C'est la seule chose morale à faire. » D'où viennent ces jugements moraux qui, de nombreuses fois par jour, contraignent nos comportements et nous poussent à agir contre nos intérêts ? Serions-nous tous prédisposés à la naissance à devenir des êtres moraux, équipés d'un « sens moral » ? Si oui, à quoi aurait pu servir ce sens au cours de l'évolution ? Et alors, comment expliquer que les jugements moraux varient tellement d'une société à l'autre et que l'on observe encore tant de comportements immoraux autour de nous ? Et les animaux, sont-ils « moraux » eux aussi ? Un biologiste de l'évolution et vulgarisateur hors pair s'empare de toutes ces questions fascinantes pour y apporter des réponses qui le sont tout autant.

  • Depuis quelques années, dans le sillage d'importantes découvertes scientifiques liées à la communication végétale, une tendance de fond nous incite à prendre l'arbre pour modèle, voire à pénétrer les arcanes de sa « vie secrète ». Mais, au-delà des métaphores et des analogies faciles, que peut-on vraiment espérer de ce nouveau rapprochement avec l'arbre ? Une source d'inspiration, un modèle écologique, la clé d'un nouveau bien-être fait d'ouverture et de partage ? Un écologue passionné nous livre ses réponses empreintes de science, de sagesse et d'un infini respect pour l'arbre : « L'arbre semble vouloir s'adresser aux grands primates irrévérencieux que nous sommes devenus. Des primates aujourd'hui perdus au bord du chemin pour avoir sottement oublié qu'ils vivaient sur la planète des arbres. » J.?T. Jacques Tassin est chercheur en écologie végétale au Cirad (Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement). Il a publié plusieurs livres sur le lien entre l'homme et les plantes. 

  • Les plantes ont pour la plupart d'entre nous une image positive  : elles égayent nos jardins, parfument nos intérieurs, nous nourrissent, nous soignent, nous habillent... Comment ne pas les aimer? On oublie qu'il existe aussi de terribles végétaux, qui piquent, qui grattent... et même qui tuent. Certaines peuvent  avoir des conséquences dramatiques pour la biodiversité et les coûts pour s'en débarrasser sont parfois faramineux.
    Tabac, ambroisie, berce du caucase, coca...  Katia Astafieff nous raconte avec humour l'histoire étonnante de ces plantes mal aimées. Elle nous aide à les comprendre... pour mieux les apprécier.

  • Nous, les vivants, sommes des chimères. Mammifères, oiseaux, reptiles ou poissons, insectes, araignées ou mollusques, plantes ou algues, nous sommes tous constitués par une communauté d'êtres vivants qui partagent leur vie dans un même «?méta-organisme?». C'est parce que nous sommes ensemble que nous sommes vivants car nous avons besoin les uns des autres pour vivre. Si eux et nous pouvons vivre ensemble, c'est parce qu'un système immunitaire le permet, qui nous adapte à eux et les adapte à nous. De cette accommodation réciproque résulte une immunité d'un nouveau type, dynamique, relationnelle, jamais acquise. L'immunité que négocie ce système n'est pas parfaite, tant s'en faut, c'est un compromis. Elle n'évite pas toujours la maladie, elle en est même parfois la cause. La maladie est le prix de l'immunité. Car ce que permet le système immunitaire est bien plus essentiel que la défense de l'organisme, c'est l'existence même du méta-organisme que nous sommes. L'immunité n'est pas une protection, c'est une condition d'existence. Marc Daëron est immunologiste, ancien directeur du département d'immunologie de l'Institut Pasteur, chercheur émérite au Centre d'immunologie de Marseille-Luminy et membre associé à l'Institut d'histoire et de philosophie des sciences et des techniques. Il a publié aux éditions Odile Jacob, avec Éric Vivier, L'Immunothérapie des cancers. 

  • Savons-nous vraiment ce qu'est une plante ? Nos sciences naturelles, dominées par le modèle animal, méconnaissent les spécificités du monde végétal. C'est une vision neuve de ce monde, riche de surprises, que propose l'auteur, et qu'il illustre de sa main experte. Souvent considérées comme une forme de vie inférieure, les plantes constituent pourtant un succès biologique qui vaut, ou même dépasse, celui des animaux ; mais notre vision "zoocentrique" de la biologie nous empêche de le percevoir. Nous ne pourrions pas vivre sans les plantes, alors qu'elles n'ont pas besoin de nous. Plutôt que de les considérer comme des cas particuliers d'importance mineure dans une biologie focalisée sur l'animal et l'homme, ne faut-il pas recentrer les sciences de la vie sur ces êtres énigmatiques, silencieux, immobiles et trop méprisés, à qui nous devons notre existence ?
    "Je rêve d'une botanique qui saurait se déterminer de façon autonome, selon ses propres règles, cessant d'être à la traîne derrière la physiologie animale ou humaine : prenant en compte la plante elle-même, comme une forme de vie originale, comme un modèle en matière d'autonomie et de restauration de l'environnement, elle pourrait retrouver sa place au centre des sciences de la vie. Dans notre monde de fric, de frime, de pub, de bruit, de pollution et de brutalité, quel meilleur témoignage que celui des plantes, belles et utiles, discrètes et autonomes, silencieuses et d'une totale non-violence ?"
    F. H.

  • Le monde caché

    Merlin Sheldrake

    • First
    • 25 February 2021

    Microscopiques, ils sont au coeur de la vie sur terre... Imaginez un organisme capable de vivre dans l'espace, ou de détruire les déchets les plus polluants, comme les mégots de cigarette. Imaginez un organisme à même de remplacer le cuir, le plastique, le béton. Imaginez encore un organisme en mesure de faire disparaître la radioactivité et de rattraper les dégâts environnementaux engendrés par l'activité humaine. Ce magicien aux multiples pouvoirs, c'est le champignon.
    Le champignon... ou plutôt le
    fungus : les champignons n'étant que les fruits de ces organismes tentaculaires qui ont joué un rôle primordial dans le développement de la vie sur Terre. Sous nos pieds, dans nos corps, à l'abri des regards, les
    fungi participent à la vie de tous les systèmes vivants, nous maintiennent en bonne santé et nous aident à comprendre notre planète, notre façon de penser et de nous comporter.
    Dans ce livre passionnant, Merlin Sheldrake nous offre un changement de perspective exaltant. Des levures au LSD, des truffes aux champignons qui relient les plantes entre elles dans
    le " Wood Wide Web ", partez pour un voyage étonnant aux tréfonds de la terre...

  • Qu'ont en commun la découverte du Nouveau Monde, le creusement du canal de Panama et la Première Guerre Mondiale  ? Les épidémies, qui ont naturellement accompagné les grandes étapes de l'histoire de l'humanité. Covid, Grippe, SIDA, Syphilis, peste, typhus...  : de la marine à voile au commerce international, l'Homme et ses microbes ont voyagé toujours plus vite, toujours plus loin, pour le plus grand épanouissement des épidémies. Celles-ci ont généré de véritables hécatombes, généré des bouleversements sociaux et culturels, opposé un frein à de nombreuses entreprises humaines. Cet ouvrage est une histoire comparée des plus grandes épidémies, replacées dans leur contexte global, scientifique comme historique : variole, choléra, peste, typhus, fièvre jaune, grippe espagnole, sida, SARS-cov-2. L'ouvrage se termine par une réflexion sur la façon dont apparaissent et disparaissent les épidémies.

empty