• 1887, Beacon Hill, Massachusetts. Depuis son départ du couvent, Adeline Murray travaille comme gouvernante pour le riche banquier Edward Cooper. Conquise, la famille la considère comme essentielle, une reconnaissance qui lui permet enfin de croire au bonheur. Mais lorsque l'aînée des Cooper lui confie l'organisation de son somptueux mariage, Adeline découvre que James Peterson, le seul homme qu'elle ait aimé, sera présent à la cérémonie... accompagné de sa fiancée.

    Alors que la jeune femme peine à chasser les douloureux souvenirs qui l'habitent, Mme Cooper lui demande de rejoindre sa fille Gloria à Lowell pour l'aider avec son nouveau-né. Contre toute attente, elle y retrouve sa petite soeur Laure avec qui elle renoue de forts liens. Or, le passé semble la rattraper pour la tourmenter : lors d'une soirée au théâtre, elle tombe face à face avec celui qu'elle tente d'oublier.

    Malade d'amour, la belle gouvernante décide de retourner vivre pour quelque temps avec les O'Connor, retrouvant ainsi l'espoir d'une vie simple, mais heureuse malgré tout. Et voilà que James réapparaît une fois de plus, faisant s'embraser son coeur. Sera-t-il encore possible d'unir sa destinée à la sienne, ou ne se berce-t-elle que d'illusions futiles ?

  • 1883, Lowell, Massachusetts. Ouvrière dans une usine de textile près de la gare, Adeline Murray tombe amoureuse de son patron, James Peterson. Or, lorsque ses parents découvrent ce secret honteux, ils décident de l'envoyer chez une tante à Québec afin d'éviter un scandale. Le matin du départ, accablée par un profond chagrin, elle se sent incapable de
    monter dans le train et s'enfuit clandestinement.

    Après des jours de cavale, Adeline est recueillie par Colum, le fils du propriétaire d'un riche domaine. Sa grand-mère Anna prend sous son aile la jeune femme épuisée qui s'entête à garder le silence sur son passé. Alors qu'on unit son destin à celui de l'héritier de la famille dans l'espoir d'améliorer le sort des deux esseulés, cette alliance devient malheureuse et plonge la nouvelle mariée dans un cauchemar.

    Chavirée, Adeline entre au couvent pour sauver son honneur. Bien qu'elle y apprenne le métier d'infirmière et décroche un emploi gratifiant dans un hôpital, elle aspire encore à un amour épanoui. James éprouvait-il pour elle les mêmes sentiments ?
    Le reverra-t-elle un jour ?

  • Chicoutimi, 1917.
    Alors que son amie Claire est coincée dans un mariage sans bonheur, Graziella a vu son avenir se transformer avec la mort d'Alexis lors d'une kermesse tenue deux ans plus tôt. Mais la jeune femme ne s'est jamais laissé abattre par les obstacles qui ont été placés sur son chemin et, dans l'intention de réaliser ses rêves et de donner tout ce qu'il y a de meilleur à son petit Hubert, elle accepte une proposition risquée. Alors que la Grande Guerre fait toujours rage en Europe, on lui propose de partir par bateau en Angleterre, avec Kate et William Price. De là, elle pourra se rendre à Londres et à Paris, afin d'étudier des notions sur la mode qui pourront lui être utiles plus tard lorsqu'elle ouvrira sa boutique de vêtements pour dames.


    Pour Kate, ce sera l'occasion de revoir son fils Henry, qui se bat pour la liberté dans les immondes tranchées. Mais le garçon a d'autres idées en tête lorsqu'il aperçoit enfin Graziella. Comme tous les hommes qui croisent le chemin de la belle, il en tombe follement amoureux. Toujours encline à vivre pleinement et à laisser libre cours aux pulsions qui ne sont reconnues qu'aux hommes, Graziella se laissera-t-elle séduire une fois de plus?


    Troisième et dernier tome d'une saga unique rédigée par Nicole Villeneuve, Graziella : Le Concert conclut avec brio une série portée à bout de bras par une jeune femme unique et attachante, au destin inoubliable.

  • La révélation Nouv.

    Rivière aux Rats, septembre 1940

    En arrivant au chantier de coupe de la Price Brothers, au terme d'un voyage long et difficile, les membres de la famille L'Heureux sont dévastés. L'endroit où ils résideront et cuisineront pour des centaines de bûcherons au cours des sept prochains mois
    a été entièrement saccagé. Comble de malheur, Philippe, l'avant-dernier de la fratrie, a attrapé froid, et les efforts de sa mère ne suffisent pas à calmer la fièvre et la toux qui l'assaillent.

    Inquiétée par l'état de santé de son frère, Pauline, l'aînée, rend visite à une soigneuse vivant à proximité du camp. Elle est aussitôt subjuguée par le savoir extraordinaire de cette dame attentionnée et par les soins prodigués au jeune convalescent. Elle aspire désormais à suivre ses traces. C'est ainsi que l'adolescente est prise sous l'aile de celle qui est à
    la fois sage-femme, herboriste et ramancheuse, laquelle lui enseignera son art. Un jour, elle pourra traiter, elle aussi, les malades et les blessés de tout acabit.

    Mais l'amour qu'elle croit ressentir pour un garçon du chantier et son désir de se marier interfèrent bientôt dans sa formation. Pauline devra-t-elle renoncer à une partie d'elle-même en faisant un choix déchirant pour suivre la voie qui lui est destinée ?

  • 1913 : La jeune Graziella démontre davantage d'ambition que ce qui était permis à une adolescente de seize ans à cette époque. Sa mère, qui la juge trop volontaire et dérangeante, de connivence avec le curé qui ne tolère aucune conduite scandaleuse dans sa paroisse, la fait engager comme servante chez les Grenier, une famille bourgeoise de Saint-Jean-Baptiste. Mais dès l'année suivante, elle est congédiée par ses employeurs pour avoir prétendument séduit l'ainé de la famille. Dans le train qui l'amène vers Chicoutimi, la vie de la jeune fille prendra une direction différente grâce à la rencontre de Kate Davis. Sous la tutelle de sa nouvelle bienfaitrice, protestante de surcroit, Graziella aura l'opportunité de frayer parmi la haute gomme de Chicoutimi, cette ville qui bouillonne alors à tous les points de vue. Comment sera reçue la jeune femme au passé si lourd par ces hauts placés qui font l'orgueil de cette localité que l'on qualifie alors de Reine du nord?

  • Chicoutimi, novembre 1914.

    À une époque où les industries reliées à la forêt tournent à plein régime, Graziella, une jeune fille aventureuse et surtout ambitieuse, réussit à s'introduire dans les familles les plus en vues de Chicoutimi. Courtisée par deux jeunes hommes appartenant à la classe aisée, elle ne se laisse pas influencer par leurs belles promesses. Enceinte, elle mettra au monde son fils, puis tournera son attention vers le jeune Alexis, l'un des premiers fantassins à quitter le Saguenay pour l'Angleterre au début de la Première Guerre mondiale. A-t-elle relégué au second plan son rêve d'ouvrir à Chicoutimi une boutique de vêtements pour dames, à l'heure où les scandales les plus croustillants alimentent l'heure du thé de la haute société?

    À travers les trahisons, les déceptions, les idées préconçues ainsi que les principes véhiculés par la société et l'Église, Graziella ne peut que se laisser porter par cet instinct qui la pousse sans cesse à aller de l'avant. Cette motivation a porté, à elle seule, l'auteure Nicole Villeuve tout le long de la rédaction de ce second tome d'une trilogie.

empty