Editions Universitaires Europeennes

  • Né d'une mélancolie et d'un désespoir, le stade éthique de Søren Kierkegaard est le plus haut degré de l'existence. Intermédiaire des stades esthétique et religieux, il représente l'alternative à laquelle s'expose l'individu qui prend conscience de lui-même. La réflexion sur l'existence s'approfondit et tend l'homme vers une connaissance de soi afin de trouver une vérité qui lui est propre. Étroitement lié à la notion de subjectivité, la sphère éthique heurte l'individu dans son rapport avec le monde et le pousse à repenser ses relations sociales et ses moyens de communication. Dans ce livre, Nadine Sarah creuse une réflexion sur ce stade éthique en analysant ses différentes explications, en lui proposant une représentation visuelle, mais aussi en le mettant en rapport avec les choix de vie de ce grand penseur danois. En maintenant toutes les interprétations dans l'incertitude, Nadine Sarah respecte tout au long de ce livre, le recul avec la subjectivité de chacun.

empty