• Après une longue absence, James Coutu rentre chez lui, une petite communauté de pêcheurs métis sur les bords du Grand lac. Il revient, dit-il, pour rdonni la vie à lis ceuses ki nont pas. En ce faisant, il se met à dos des puissances redoutables, celles-là mêmes qui lui ont imposé l'exil. Sans en ignorer les conséquences, James poursuit pourtant la destinée qu'il s'attribue jusqu'à son terme incontournable. Alors seulement se permit-il de repartir, mais cette fois le coeur en paix...

  • Bilingue / Bilingual FR-EN

    Nanabozho, le filou des légendes des peuples anishnabègues tombe amoureux d'une demoiselle nommée Daywayganatig. Celle-ci, pour sa part, est éprise de Gabriel, un jeune voyageur canadien-français. Pour gagner le coeur de sa bien-aimée, Nanabozho, le joueur de tours, confrontera son rival à son incapacité à survivre dans le pays des autochtones. Lequel des deux gagnera le coeur de sa bienaimée ?
    --
    Nanabozho, the Anishinabe trickster, falls in love with a young woman, Daywayganatig. She, however, is smitten with the French-Canadian Gabriel. In an effort to win the affections of his beloved, Nanabozho sets out to demonstrate that Gabriel doesn't have what it takes to survive in the land of indigenous peoples. Which of the two will Daywayganatig chose?

  • Une crise éclate suite à une affaire de viande contaminée à l'E. Coli. Cette viande provenant de l'usine d'une multinationale fait des victimes et une petite fille en meurt.

    Roland Rocan, professeur universitaire en sciences alimentaires, avait adressé au ministre de l'Agriculture, qui n'est nul autre que son frère, des avertissements répétés pour éviter un tel drame, mais l'intérêt économique a pris le dessus. Le conflit s'installe entre l'intérêt public et les préoccupations politiques, conflit qui se double par une confrontation fraternelle. À ces rivalités idéologiques et familiales qui structurent la pièce originale Un ennemi du peuple (1883) d'Henrik Ibsen, s'ajoutent dans cette adaptation moderne des considérations sur les machinations politiques et les manipulations médiatiques caractéristiques du début du nouveau millénaire.

    Cette nouvelle version ressemble bien davantage à une satire politique qu'à un drame du théâtre réaliste : les complots, l'hypocrisie, la complicité de la presse, l'asservissement du savoir académique sont tous dénoncés avec humour et verve.

  • 1818

    Rheal Cenerini

    Remémoration et dialogue entre une femme métisse, Élise, qui s'exprime dans sa langue, et un prêtre originaire de Côte d'Ivoire... Elle se souvient de sa vie sur la Plaine, avec les Métis de la Rivière-Rouge, de son riche héritage, des épreuves qu'elle et son peuple ont subies. Elle songe surtout à l'un de ses fils avec qui elle a vécu une rupture suite à ce qui lui est arrivé à l'école résidentielle où elle s'est vue contrainte à le placer. Son interlocuteur, le père Marcellin, cherche à les mettre, elle et son fils, sur la voie de la réconciliation.

    ***

    A conversation between Élise, a Métis woman, and Father Marcellin, a priest originally from Côte d'Ivoire... She recalls her life on the Plains with the Red River Métis, her rich heritage, the challenges she and her people faced. She remembers the son from whom she is estranged as a result of his experiences in the residential school where she was forced to place him, as Father Marcellin guides them gently toward reconciliation.

empty