Les commandes sur le site internet sont suspendues jusqu'au : 14/08/2021

  • Un beau livre de prestige sur l'histoire de la santé.

  • L'histoire de l'innovation navale en France épouse celle des arsenaux, organisés par Richelieu en un puissant maillage pour créer, puis moderniser la flotte royale. La construction navale devient une science codifiée qui répond d'abord aux besoins des navires de guerre avant de profiter à la marine marchande. Ses avancées permettent d'accroître les capacités des vaisseaux, de "révolutionner" leur fabrication et leur manière de naviguer.
    L'activité des arsenaux s'intègre à celle de l'industrie lourde, ayant recours aux technologies les plus pointues - aujourd'hui à l'électronique et au numérique. Les progrès de l'innovation se concrétisent sur les coques, les canons, les aciers, les grues et les techniques de soudure autant que sur la propulsion, les systèmes d'armes ou les logiciels... Ces avancées reposent sur un personnel formé - charpentiers, gréeurs, métallurgistes, ingénieurs ou logisticiens...
    - dont le savoir-faire constitue une part fondamentale de cette histoire. Au service de la Royale puis de la Marine, les arsenaux ont évolué jusqu'à devenir aujourd'hui la colonne vertébrale d'une entreprise de haute technologie, capable d'intervenir dans toutes les étapes du cycle de vie des navires (bâtiments de surface et sous-marins) : conception, production, maintenance, formation... Résolument engagée pour la défense de la France, elle est aujourd'hui une référence internationale dans le naval militaire.

  • Face aux risques retrace l'histoire de la sécurité sanitaire en France, du siècle des Lumières à nos jours. Une histoire dans laquelle se croisent et se répondent le progrès scientifique et médical, l'impact de crises majeures comme celle de l'amiante ou de la vache folle, la sophistication croissante de notre système de santé publique, et l'évolution des préoccupations sociétales.
    Décennie après décennie, les évolutions notables apportées à la sécurité des aliments ont mis fin aux contaminiations meurtrières des siècles passés, alors qu'en parallèle ont émergé de nouvelles inquiétudes concernant l'effet de l'environnement sur la santé des hommes, des animaux et des écosystèmes.
    Il s'est forgé au fil du temps une expertise spécifique à la sécurité alimentaire, la santé animale et la santé environnementale. Tantôt saluée, tantôt controversée, elle fait face à un afflux de connaissances et de questions toujours plus difficiles à investiguer - pollutions chimiques multiples, perturbateurs endocriniens, impacts combinés des risques sanitaires... - sur fond d'évolution constante des technologies et des choix de société, et de bouleversements climatiques. La nécessité d'une expertise robuste et indépendante a conduit au tournant du siècle à la création de plusieurs agences en charge des questions de santé, dont l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail.
    À mesure des prises de conscience et des progrès de la science, dans une société de plus en plus sensible aux enjeux de santé et à l'environnement, ce livre montre combien les responsabilités de la puissance publique, le rôle des experts, le statut même du savoir sont soumis à des questionnements constamment renouvelés.

  • La santé et les sciences du vivant constituent des piliers majeurs de la recherche en France. Cette réussite s'explique en grande partie par la création, il y a 50 ans, d'un nouvel organisme de recherche, l'Inserm, afin de développer la recherche fondamentale et clinique pour répondre aux nouveaux défis des sciences médicales. Ce livre retrace les grandes étapes de la construction de cet institut atypique. Confronté aux mutations profondes de la recherche médicale avec l'essor de la génétique, de la biologie moléculaire et du développement de technologies de recherche de pointe, l'Inserm a dû s'adapter et trouver sa place dans le système français de recherche et démontrer son excellence au niveau international.

    Son parcours nous permet aussi de mesurer l'ampleur de ces découvertes qui ont radicalement changé notre regard sur le vivant avec, comme fil rouge, les grandes avancées biomédicales depuis 50 ans en immunologie, neuroscience, cancérologie, épidémiologie, génétique...

    Un voyage passionnant au coeur de la science à la découverte de la vie foisonnante de ces laboratoires où se dessine le portrait contemporain d'une recherche en prise avec les enjeux sanitaires et sociaux de son époque... et avec tous les questionnements qui en résultent.

  • L'Académie des sciences célèbre ses 350 ans. À l'origine de cette institution créée en 1666, il y a une volonté politique, celle de Colbert qui, sous le règne du Roi-Soleil, affirmait que le savoir scientifique participerait pleinement au prestige de la nation et à son rayonnement.
    La Compagnie, comme elle est également appelée depuis sa fondation, est à la fois une vitrine de la pensée scientifique et un lieu d'échanges intenses entre disciplines. Huygens, Cassini, D'Alembert, Lavoisier, Monge, Arago, Pasteur, Curie, Jacob ou Charpak. Tous les grands savants ont été, chacun en son temps, les acteurs des avancées qui ont modifié en profondeur la société. Ils ont fait de cette académie un lieu unique, au patrimoine exceptionnel, témoin des grands débats au coeur des enjeux de la science.
    L'Académie se raconte ainsi au rythme de l'histoire scientifique et politique, pour dessiner aujourd'hui le portrait d'une institution au rôle réaffirmé et aux missions redéfinies. Une Académie des sciences qui a su tisser de nouveaux liens à l'international et reprendre toute sa place dans un monde scientifique qui se fait l'écho des défis majeurs du nouveau siècle.

  • Depuis la découverte de la radioactivité et la mise en service des premières voitures radiologiques de Marie Curie envoyées sur le front pendant la Grande Guerre, la rencontre entre l'atome et le vivant a produit des avancées considérables en cancérologie d'abord mais aussi en immunologie, génétique, neurosciences, radiobiologie, etc. Sait-on, par exemple, que les technologies d'imagerie médicale à l'origine de progrès gigantesques dans la connaissance du cerveau ont été développées dans les laboratoires du Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) ? Qu'il en est de même pour la mise au point du premier test du prion permettant la détection de la maladie de Creutzfeldt-Jakob, dite de la « vache folle », ou des biotechnologies qui contribueront à l'émergence de nouvelles filières énergétiques ?

    La biologie fait partie intégrante des activités menées au CEA depuis sa création en 1945. Ce domaine se diversifie et monte en puissance dès les années 1980, pour se structurer à partir de 1990 avec la création de la Direction des sciences du vivant.

    Ce livre raconte la spécificité de ces recherches au sein de l'organisme dédié au nucléaire. Il nous invite à découvrir les sciences du vivant, avec leurs multiples partenariats et la force de son interdisciplinarité. S'y dévoilent ainsi les innovations majeures issues de la recherche nucléaire dans le champ de la santé, de l'environnement et de l'énergie, au coeur des défis du nouveau siècle.

empty