Au vent des îles

  • La menace d'expulsion qui plane sur les squatteurs de l'Immeuble Taureau n'est rien en comparaison de l'imminence du cyclone Kaïn. Ce dernier fulmine au large de La Ville (laquelle ressemble à s'y méprendre à Nouméa en Nouvelle-Calédonie). L'édifice, plus que centenaire, a perdu de sa superbe d'antan. Les derniers occupants peuplent le « clapier » dans une ignorance mutuelle entretenue, eux qui ont tous déjà connu l'exil. Bien mal partis, semble-t-il, face au monstre qui hurle et cogne à leur porte.Mais quand l'état de la jeune Céleste, sur le point d'accoucher, requiert un médecin de toute urgence, les habitants se métamorphosent. Un miracle. Pris d'un courage et d'une empathie inconnus jusqu'alors, les voilà, solidaires, qui se dressent face à la tourmente. Vont-ils réussir à rallier l'hôpital ? Pour cela, ils devront lutter ensemble contre vents et marées. Vents à décorner le Diable et marées tempétueuses.En nous conviant au chaos annoncé, Joël Simon nous livre une épopée, aussi tragique que drôle, un récit rempli d'humanité et... d'optimisme : Kaïn fédère l'épopée mythique contemporaine d'une arche des communautés de la société calédonienne.

    Joël Simon arrive en Nouvelle-Calédonie dans les années 70 et revient s'y installer en 2018, après plus de trente ans de bourlingue. Une nouvelle aventure commence, qui consiste à puiser dans le magnifique entrepôt des souvenirs pour reprendre l'écriture. Ainsi nait Kaïn.Joël Simon a déjà publié Indolents Compagnons de Voyage chez Au Vent des îles, roman qui obtient le prix Albatros 2010 du meilleur livre de mer, décerné chaque année au Nautique de Paris par l'association Sail The World.

  • LAlbatros de Baudelaire nest pas seulement un poème. L'oiseau emblématique a bel et bien existé. La preuve, lun de ses descendants plane dans ce roman. Il n'est pas seul à y planer. Au moins deux humains l'accompagnent. «Deux êtres de chair et de paradoxes»
    ayant, chacun de leur côté, fait de la poésie un art de vivre particularité inespérée par les temps qui courent !... À force de conviction, leur chemin va croiser celui de lAlbatros. Tour à tour et à des milliers de kilomètres lun de lautre, ils vont être amenés à le secourir, le remettre en route, sans savoir quen agissant de la sorte on influence le Destin. Et ce sera le début dune manipulation céleste sans nom...
    Ce livre est un conte, à la «philosophie» sans cesse assaisonnée d'humour. Un hymne au voyage aussi. Une épopée où, parmi les îliens plus ou moins débonnaires du Pacifique, entrent en jeu un occidental illuminé ayant troqué depuis longtemps toute ambition pour la chimère maritime, une belle métisse néo-zélandaise tourmentée par son atavisme polynésien, et puis, locéan, un océan inédit, locéan vu dun albatros... il y a Bora Bora, paradis de carton-pâte, néanmoins truculente et merveilleuse, il y a les légendes aussi, dont celle des migrations maories. Il y a des paysages à couper le souffle, des tempêtes extraordinaires de vécu, des rires, des pleurs, de la passion, de laventure...

empty