• Lorsquil envoie à Hergé ses dessins inspirés de lunivers de Tintin en décembre 1960, le jeune Jacques Langlois nimagine pas quil vient dinitier une correspondance qui durera plus de vingt ans. Spectateur privilégié de nombre dévénements ayant marqué lunivers de Tintin, il rend ici hommage à ce petit monde en feuilletant, en même temps que les 23 albums de la collection, celui de ses souvenirs.

    Quest-ce que la « tintinologie » ? Comment Hergé a-t-il créé son personnage ? Doù vient le nom « Haddock » ? Un Tchang en cacherait-il un autre ? Tintin a-t-il un avenir ?

    Entre souvenirs et analyse personnelle dun monument de la bande dessinée, ce Petit éloge de Tintin fera leffet dune madeleine de Proust à plus dun lecteur

    Né en 1950, Jacques Langlois adresse à Hergé ses premiers dessins imités de Tintin en 1960, inaugurant une correspondance de plus de vingt ans, ponctuée de plusieurs rencontres.
    Après la disparition du dessinateur, tout en poursuivant une carrière professionnelle sans relation avec la BD, il reste proche du monde des tintinophiles, devenant un collectionneur et exégète de son uvre.
    Il est administrateur de lassociation Les Amis de Hergé et membre du comité de rédaction de la revue éponyme.

  • Cet essai part de l'analyse des acquis des sciences physiques et sociales afin d'en tirer une démarche globale de conduite du changement contre les présupposés actuels du libéralisme. Le passage en revue de la pensée moderne amène à refuser toute approche analytique, binaire, dualiste, statique, toute stratégie verticale et descendante au nom du pouvoir politique ou de l'autorité des experts. Selon l'auteur, le chemin du changement doit préfigurer la destination, à savoir une société libertaire et démocratique. L'approche générale du changement est celle d'une pensée « à feux tournants », la conduite du changement devant être expérimentale, pluridisciplinaire, coopérative entre acteurs sociaux concernés.

  • Cet ouvrage propose une analyse globale de toutes les dimensions du SLC (système libéralocapitaliste), dans une approche multidisciplinaire et systémique, afin de montrer en quoi il forme un « fait social total » et « un bloc historique ». Ce bloc d'une énorme puissance est devenu quasiment impossible à combattre de front, notamment par suite de la captation du pouvoir politique et juridique par l'économique. Il s'agit de décrypter sa logique de fonctionnement. Puisque le système est très résilient et adaptable, il faut renoncer aux vieilles stratégies de révolution ou de réformisme. Une autre stratégie de changement plus adaptée est nécessaire. Il y a de l'espoir, car le SLC est mourant.

  • Tout en montrant la puissance actuelle des partisans du capitalisme néolibéral, cet ouvrage propose un projet libertaire de société et une stratégie de résistance et d'accélération pour sa disparition. Le moment est opportun car le système néolibéral est à bout de souffle et confronté à des problèmes mortels. Ce projet est d'inspiration proudhonienne. Il ne propose que des principes de conduite du changement, compatibles avec la société future envisagée, et des exemples pratiques de construction d'un contre-modèle dans l'action directe, coopérative, expérimentale et fédérée. La lutte sera longue et loin des vieilles lunes révolutionnaires de la prise du pouvoir d'Etat. Mais elle est possible et il y a de l'espoir maintenant pour vaincre le système libéralo-capitaliste et de sauver la planète.

  • Cet ouvrage présente une série de domaines et d'exemples qui illustrent les ravages du système libéralo-capitaliste et de la « gouvernance » moderne. Ce sont des applications et des conséquences de sa logique générale d'accaparement de tous les espaces disponibles pour sa facilitation, son maintien ou son expansion. Il s'agit aussi de son fonctionnement pratique. L'auteur décrit comment ce système facilite des approches médiocres sur les problèmes qui inquiètent les Français : communautarisme, immigration, insécurité et violence, poids des religions, questions d'autorité, de légalité, de légitimité, de droit, de mode de gouvernance, injustice sociale, technique moderne et écologie. Cette réflexion ne vise qu'à éclairer la façon dont se présentent ces problèmes d'actualité. Ils n'ont pas été créés seulement par le modèle socio-économique en place. Cependant celui-ci les aggrave et empêche leur résolution.

  • Cet essai veut montrer quel est le projet profond du président Macron. Comment il le propulse et le met en place, tant par le contenu de ses décisions que par la façon de mener ce changement. Il s'agit d'un choix de chroniques parues sur le blog de l'auteur. Comment s'y retrouver derrière la nébuleuse touffue des actes et décisions qui cachent la destination vers laquelle le pays est mené à marche forcée par une locomotive haut-le-pied suivie d'un petit tender, qui rassemble ses quinze pour cent d'électeurs inscrits ayant voté pour ses députés au deuxième tour des législatives et surtout leurs conséquences et leur signification ? Derrière un style volontairement anar, il y a une analyse très sérieuse de la politique suivie.

  • Un nouveau bloc historique est installé comme système libéralo-capitaliste envahissant tous les aspects de la vie sociales au profit de la rente financière et du patrimoine à l'échelle planétaire. L'exploitation économique y oriente la domination politique et l'aliénation idéologique. Ce pouvoir quoique diffus, sournois, impersonnel, à la différence des totalitarismes récents, est auto-référentiel car les pratiques y sont justifiées par une pensée réductrice, propagée par les médias, appliquée par les institutions internationales, intériorisée par les politiques.

  • Agir ensemble dans un monde partagé requiert que le lien social soit pacifié. Mais les différents registres de la cohésion sociale sont contradictoires en eux-mêmes et font l'objet de controverses et de disputes entre les différents acteurs de la société civile. Seul le registre politique peut réguler les conflits qui agitent la société. Mais le faire ensemble de façon participative et équilibrée nécessite que l'ordre politique soit démocratiquement établi. Or la démocratie ne fonctionne plus, et cela pour des raisons de fond...

  • TOUT CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR SUR LES VOITURES HYBRIDES ET ÉLECTRIQUES
    L'abc des voitures et des technologies électriques
    Tous les véhicules hybrides, hybrides rechargeables et électriques testés et analysés Rouler vert ne coûte pas plus cher Quel modèle serait bon pour vous?
    Les questions que vous devez vous poser

    ... ET PLUS (EN PRIMEUR)
    Rouler électrique, c'est bon pour la santé!
    La révolution économique, technologique et politique des transports électriques
    Les innovateurs et innovatrices en électrification des transports au Québec

empty