• Alors que nous entrons indiscutablement dans une « ère de la rareté » avec l'épuisement programmé de nombreuses ressources naturelles et que la température mondiale continue de s'emballer inexorablement, nos sociétés semblent pourtant incapables de prendre la mesure du défi qui s'impose à elles. Quels leviers permettraient l'émergence d'un nouveau modèle de développement ? Quelles seraient les implications économiques et politiques d'une véritable transition écologique ?

  • Les sociétés meurent par suicide et non par assassinat : une citation choc pour introduire une ouvrage qui révèle la marche -apparemment -inéluctable et fatale de l'humanité dans une économie du toujours plus. Alors même que la raréfaction des ressources et la dégradation des écosystèmes (climat, biodiversité, terres) nous mettent en risque, notre cerveau sait mais ne réagit guère. Nos sociétés modernes, composées d'une multitude de systèmes entrelacés (socio-techniques, économiques, politiques) semblent peu flexibles et aux antipodes d'un fonctionnement durable. Notre coeur saura-t-il nous emmener vers de nouvelles formes d'organisations pour vivre nombreux et épanouis demain dans notre maison commune?

  • « Trop cher », c'est la réponse donnée à ceux qui demandent une meilleure prise en charge des besoins sociaux : mieux manger, mieux se soigner, être aidé dans la vieillesse et le handicap. Une société plus solidaire et plus juste mais aussi moins vorace en ressources et moins polluante est-elle économiquement possible ?

    Une nouvelle catégorie d'entreprises se dessine : les entreprises sociales et écologiques. Leur objet premier est de mettre l'efficacité économique au service de l'intérêt général : elles recherchent en premier l'impact social et écologique positif, assorti d'une viabilité économique, et mettent en place une nouvelle gouvernance adaptée à ces objectifs. Partant des besoins fondamentaux de tout un chacun ? se nourrir, se loger, se déplacer, économiser les ressources, financer les activités ? le livre nous accompagne à la découverte d'entreprises d'aujourd'hui qui proposent des réponses vertes à ces défis.
    Plutôt que les habituelles injonctions à des comportements vertueux dans le domaine écologique, le livre propose d'entrer dans l'histoire de ces entreprises novatrices combinant le renforcement du lien social et la préservation (parfois la restauration) du capital naturel, sans passer pour autant sous silence leurs tâtonnements et leurs erreurs...
    En s'appuyant sur ces récits, les auteurs proposent d'intensifier et de développer ces nouvelles pratiques pour que chaque citoyen puisse s'en emparer et réussir le défi du XXI e siècle : permettre l'accès de tous à une société du bien-vivre et la sauvegarde de la planète.
    Un ouvrage grand public programmé pour les quatrièmes journées de la Transition citoyenne (23-24 septembre).

  • Un ouvrage qui permet d'aborder la transition écologique comme un défi enthousiasmant et non comme une contrainte subie.
    Les crises économiques, financières, environnementales et politiques perdurent : il est grand temps de prendre le chemin de la transition écologique. Pour continuer à fonctionner, nos économies doivent ainsi devenir très vite beaucoup moins gourmandes en ressources naturelles. La satisfaction des besoins fondamentaux (se nourrir, se loger, se déplacer par exemple) à des prix - donc à des coûts - abordables constitue un socle important pour éviter des crises majeures. Les auteurs, experts auprès de la Fondation Nicolas Hulot, présentent comment y parvenir concrètement et quels sont les investissements nécessaires pour y arriver.
    En s'appuyant sur une très abondante littérature scientifique et sur tous les signaux visibles, l'ouvrage dresse également un état des lieux précis de la transition, en montrant son avancement, ses grandes tendances. Il illustre son propos par un éventail de réponses collectives et individuelles qui font déja leurs preuves, car si cette transition est plutôt silencieuse, elle est néanmoins déja en marche.
    Cette mutation profonde ne peut se faire sans réconcilier les grands enjeux et les aspirations individuelles. Il est indispensable d'aborder de front les préoccupations légitimes des uns et des autres : dette des Etats, compétitivité, pouvoir dfachat, emplois, préservation du capital naturel, adaptation au changement climatique. Chiffres à l'appui, l'ouvrage montre quels résultats peuvent être obtenus si l'on choisit de porter haut et fort un projet de société "désirable" par tous - un projet qui ose replacer le citoyen et l'intérêt général au centre de l'action.
    De cette manière, la transition écologique peut être source d'enthousiasme parce qu'elle est en réalité un grand projet positif ouvert à chacun. L'ouvrage fournit au lecteur de nombreuses pistes pratiques pour éclairer ses choix en termes d'usage de son temps personnel, de son temps travaillé, de son argent, de ses idées et de ses votes... pour passer du vivre ensemble au faire ensemble.

empty