• En cette vie, que cherchons-nous ? Nous avons tous en nous la nostalgie du bonheur et, au fond, nous agissons toujours en vue d'atteindre ou de retrouver une forme de paix et de joie, et ce même lorsque nous nous trompons et que nos choix nous conduisent à souffrir davantage. C'est en acceptant de nous voir tels que nous sommes que nous pouvons espérer comprendre comment nous fonctionnons et dans quelle mesure nous sommes prisonniers de nos peurs et de nos attentes.
    Or, contrairement à ce que prétendent aujourd'hui nombre de marchands de prêt à penser et à vivre, il n'existe pas de formule pour être heureux. Ce texte n'est donc pas un recueil de « recettes » visant au bien-être ; plutôt un petit traité de pratique spirituelle. Gilles Farcet s'appuie ici sur son parcours et sa longue expérience d'une voie pour tenter de dissiper quelques illusions, proposer de nouveaux positionnements intérieurs et surtout montrer ce qui nous exile du simple sentiment : ici et maintenant, je me sens ouvert, positif et content.

  • La sphère spirituelle se trouve aujourd'hui infestée par un grand flou. L'obsession du bien-être et de la santé envahit tout : la méditation devient une médecine douce et les techniques d'éveil, de simples gymnastiques. Les notions de « maître », de « disciple » et de « lignée » sont devenues inaudibles et sont remplacées par des enseignements simplistes. D'où ce livre, tentative pédagogique pour donner des repères et des conseils utiles pour mieux vivre la recherche de la vie intérieure.

    Les fondements de la voie spirituelle se trouvent ici réexaminés à partir d'une riche expérience vécue.

    - Une contribution contemporaine éclairante pour ceux qui s'intéressent à la recherche spirituelle.
    - Un livre plein de bon sens qui secoue bien des idées reçues.

  • Des groupes Gurdjieff à la rencontre avec son maître Swami Prajnanpad, de l'Inde des grands gourous et des lamas tibétains en exil, au Japon des moines zen et à l'Afghanistan des soufis, cette biographie menée au rythme d'un roman nous fait partager le palpitant itinéraire d'un Occidental en quête de vérité qui est aujourd'hui reconnu comme un " sage dans le siècle ".
    Au-delà de l'histoire d'un homme, le livre de Gilles Farcet prouve, selon Arnaud Desjardins, lui-même, qu'" une génération peut en comprendre une autre, témoignant par là que la recherche d'un sens à notre existence est bien une quête hors du temps ".

    1 autre édition :

  • Poète américain de renommée internationale, ami et inspirateur de Jack Kerouac et Bob Dylan, prophète de la contre-culture, propagateur du bouddhisme en Occident, Allen Ginsberg (1925-1997) est le personnage central de l'une des dernières légendes américaines, celle de la Beat Generation.
    De 1987 à 1990, à Québec, dans la cuisine du poète à New York, puis à Paris, Allen Ginsberg et Gilles Farcet eurent de longues conversations centrées sur la relation entre poésie et bouddhisme. On y croise nombre de protagonistes de la Beat Generation ainsi que la figure hors norme de Chögyam Trungpa Rinpoché, maître tibétain, poète et incarnation de la "folle sagesse".

  • Fruit d'une quarantaine d'années d'études théoriques et surtout de pratique spirituelle, ce petit traité propose une mise au point particulièrement claire et précise sur ce qu'est l' « ego » et sur le possible « travail » le concernant. Qu'est-ce donc que l'ego ? Une maladie dont il s'agit de guérir ? Un stade du développement humain à dépasser ? Une pure illusion, ainsi que le soutiennent certains enseignements ? Enfin, qu'implique réellement une vie « libre de l'ego » du point de vue de la personne humaine ? Si tout un chacun ne demande qu'à se débarrasser de sa souffrance, qui aspirerait en vérité à se voir dépouillé des traits de son humanité au nom d'une possible « libération » ? Mettant en garde contre les approximations, les interprétations morbides et partielles des enseignements spirituels, Gilles Farcet voit plutôt en l'ego un aspect de notre fonctionnement à connaître et à réguler pour, en fin de compte, s'en trouver de plus en plus libre. Au fil de ce petit traité, il se propose d'abord de tenter de mieux cerner la nature et l'identité de ce fameux ego notamment en le distinguant clairement du Soi et la personne pour énoncer, ensuite, les fondements d'une relation de bonne intelligence avec lui. Autrement dit, comment instaurer avec l'ego une relation consciente qui nous permette d'en faire usage plutôt que d'être son jouet...

    1 autre édition :

  • Fragments d'une parole Beat inconnue Manhattan, 1988, une tasse de café refroidit sur la table d'un diner de Prince Street. Envoyé par Radio France, un jeune journaliste passe une semaine dans la cuisine d'Allen Ginsberg, à tournoyer autour des survivants de la Beat Generation. Il y croise Snyder, Orlovsky, Corso et quantité de mythes rattrapés par le siècle finissant. Parmi eux, Hank, gueule cuite entre les gueules cuites, poète sans bibliographie à la faconde intarissable.
    Campagne française, 2016, un cycle se clôt alors que dehors le soleil brûle. À la faveur d'un dernier déménagement, l'ex jeune journaliste retrouve le vieux dossier qui contient, retranscrit, le verbe éblouissant de Hank. Là, de nouveau, la question, toujours intacte : qui était Hank, au juste? Mouche à merde profiteuse ? Bodhisattva de quartier sans meute? Se pourrait-il que ce vieillard décati ait été le dernier grand poète que, sans le savoir, l'Amérique a enfanté?

  • Ce livre a pour base l'enseignement spirituel proposé par Arnaud Desjardins, dont Gilles Farcet est l'un des collaborateurs. Fort de son expérience auprès de lui, il nous éclaire sur tous les pièges susceptibles d'égarer le chercheur spirituel sincère, et ce quelle que soit la voie sur laquelle il est engagé : bouddhisme, christianisme ou autre... Pamphlet satirique où l'humour se mêle au bon sens, ce livre est comme une loupe pour prendre conscience de nos errances, de nos limites, de nos croyances, de nos certitudes bien souvent fortifiées derrière de pseudo-bonnes intentions. Ce manuel met surtout en lumière les armes dont dispose le mental, ce menteur, pour nous faire dévier à chaque instant de notre intention première qui devrait être : devenir un être humain digne de ce nom, un être libre.
    Voici un livre qui nous aide à devenir sensibles, vulnérables, réceptifs. En bref, à redevenir des amants de la vie et à redécouvrir la plénitude de l'être.

  • Très jeune, Gilles Farcet a entamé une quête spirituelle intense avec l'intention de suivre une voie ancrée dans la vie quotidienne. Outre qu'elle l'a amené à devenir l'un des proches élèves puis collaborateur d'Arnaud Desjardins, sa recherche l'a aussi conduit à nouer des liens étroits avec divers instructeurs (Yvan Amar, Lee Lozowick, Amma...) et nombre de complicités marquantes avec, entre autres, Alejandro Jodorowsky, Jacques Lacarrière ou Allen Ginsberg. Il revient ici sur son propre parcours : riche itinéraire, du monde du journalisme et de l'édition à celui de la transmission spirituelle, de Paris à l'Inde en passant par l'Amérique du Nord. À la fois récit et essai, ce livre alterne la narration d'une singulière aventure humaine et philosophique, et une réflexion approfondie sur la voie spirituelle, ses fondements, ses étapes, ses pièges ou illusions.

  • Thomas Merton (1915- 1968), écrivain américain, moine cistercien, contemplatif: sa pensée balise à la fois les terres d´Orient et d´occident. Sa prière et son oeuvre éclairent tous ceux qui, mais par un amour indicible des hommes, se vouent à la réalisation de la sainte unité.Nul n´était mieux préparé que Gilles Farcet pour parler de Merton. Spécialiste de la littérature américaine, il connaît bien les USA. L´orientation de ses diverses activités (écriture, confiremes, direction littéraire) est d´établir des liens privilégiés entre la littérature et la spiritualité. Or l´étudiant, le jeune professeur, le moine Merton n´aura pas d´autre sow hait que de réaliser sa vocation littéraire au sein de la dimension divine grâce à son option pour la vie monastique. Cette parenté d´intention, toute proportion gardée, apparaît significative.

  • A la faveur de ces conversations avec gilles farcet, initialement parues en 1989, alejandro jodorowsky livrait pour la première fois une partie de son histoire.
    Dans cette réédition considérablement augmentée, il fait le point sur son évolution. ces nouveaux dialogues sont complétés par une série de témoignages émanant de personnalités très diverses toutes marquées par leur rencontre avec " jodo ". les interventions de philippe manoeuvre, coralie trinh thi, françois boucq ou arnaud desjardins permettent de prendre encore un peu plus la dimension d'une figure rare en présence de laquelle les catégories explosent.
    Souvent comiques, parfois graves et toujours palpitants, ces entretiens sautent sans cesse du particulier à l'universel, de l'anecdote à l'essentiel. cette tricherie sacrée a la fulgurance d'une histoire zen.

  • La recherche, qu'elle soit spirituelle ou scientifique, commence toujours par une question. Et comme le disait Arnaud Desjardins, « Une question doit correspondre à une demande intérieure très forte, sinon nous demeurons dans le domaine du mental et des conjonctures intellectuelles.» Fort de ce fait, Patrick Mandala a intérrogé trois grands auteurs sur des sujets clés qui nous concernent tous. Cinq parties qui traitent de :
    Comment répondre à l'interrogation de base : Qui suis-je ? ; comment gérer l'égo, le moi, le mien et tous les conflits qui en découlent ; comment bien se connaître soi-même et changer intelligemment ; et enfin com- ment vivre l'art de la sagesse dans sa vie quotidienne. En découlent soixante questions qui sont les nôtres et cent quatre-vingt réponses qui nous éclairent.

  • La spiritualité compte aussi ses prodiges : Stephen Jourdain est de ceux-là. Il nous parle de cette « merveille sans nom » : l'éveil qui est pour lui « la plénitude de l'humain ».

empty