• L'une apaise, soigne et guérit parfois des corps abîmés. Les gens l'imaginent sorcière ou héroïne, charlatane ou combattante du feu. Elle ne fait que poser ses mains sur leur corps pour essayer d'extirper un peu de douleur. L'autre est une lycéenne éprise d'un camarade de classe qui vit sa première passion.
    Un cataclysme et l'état d'exception qui s'ensuit les réunissent dans une petite ville de France. Aidées par une patronne de bar, un militaire baroudeur et un docteur philosophe, elles luttent ensemble contre le mal et vivent dans l'urgence deux amours impératifs et électriques.
    Des figures empreintes de fêlures mais libres, des aventurières d'aujourd'hui, au souffle émouvant et indomptable.

  • Quelque part en France, deux femmes qui ne se connaissent pas vont se rencontrer le temps d'une nuit. Ensemble, elles vont lutter pour résister à l'assaut d'un commando terroriste. La première endure depuis plusieurs mois le deuil de la plus jeune de ses filles. Elle raconte la douleur, les nuits sans sommeil et les mille gestes du quotidien. La seconde est une tireuse d'élite chargée d'éliminer des criminels de guerre. Entrée dans les services secrets en 1981, elle raconte la fièvre et l'enthousiasme des premiers jours de l'alternance politique puis la lente et cruelle perte des idéaux de sa jeunesse. Sa mission la ramène sur les terres de son enfance à la poursuite de l'auteur d'un attentat.

    Dans ce roman, Denis Soula poursuit le travail entrepris avec Mektoub et Les frangines. Il continue d'écouter des femmes raconter comment elles ont grandi, aimé, souffert, tenu bon et comment elles survivent au chagrin et au malheur sans s'abandonner au désespoir. Une fois l'obscurité dissipée, c'est un livre empreint d'un grand optimisme.

  • Un homme vieilli vit retiré dans une maison à l'écart du monde quand il décide, après avoir enfin accepté le décès de sa femme puis de son fils, de se remettre à chanter.

  • Claire est "mariée, deux enfants", elle mène une vie convenue avec un compagnon de moins en moins présent.
    Jiordan est musicien, il a grandi au Nigeria et a élu domicile à Paris à l'issue d'une tournée; le hasard va faire de lui un homme en fuite. Jusque-là un peu spectateurs de leur vie, Claire et Jiordan vont affronter la réalité de la France d'aujourd'hui et payer cher leur légèreté. En l'espace d'une année leur existence va être bouleversée. Ils vont se croiser, se perdre, se retrouver...
    Le goût d'un café, d'une bière, d'une cigarette, les westerns, le silence, la belote et la musique de Bob Dylan - qui rythme le récit - les unissent au-delà des accidents de la vie.
    Denis Soula rend entre autres un hommage à la musique qui sait parfaitement traduire la souffrance ou la joie.

  • Le Maillot Vert, c'est « l'autre grande bataille du tour », le « graal des sprinters », « le plus beau maillot du monde » selon Mark Cavendish, un de ses grands champions...
    À lire les témoignages, il est évident que le Maillot Vert n'est pas un « second maillot », mais une vraie passion du tour. Cette « maladie dont on ne guérit pas » comme l'écrivait Antoine Blondin.

    À l'occasion des 60 ans du Maillot Vert et du 100e Tour de France, ce beau livre très illustré raconte pour la première fois la légende des sprinters du Tour de A à Z. Avec ses héros d'Abdoujaparov à Zabel, ses figures mythiques comme Cyril Guimard ou André Darrigade, ses petites et grandes histoires. Pourquoi le Maillot Vert est-il vert ? Quels coureurs ont gagné à la fois le Maillot Jaune et le Maillot Vert ?

    C'est une découverte passionnante du Tour de France que propose cet ouvrage illustré de nombreuses photos inédites, bandes dessinées, illustrations, objets collectors, etc.

    Un livre indispensable pour tous ceux qui aiment le tour et le cyclisme.

  • Les frangines est une histoire familiale entre deux soeurs qui s'aiment de façon inconditionnelle mais que tout oppose. L'une est joueuse de cartes professionnelle, vit la nuit une existence en marge dans les casinos ou les clubs, rencontre parfois des hommes qui lui proposent de s'installer avec eux, et les suit. L'autre est mère de famille, célibataire, travaille d'arrache-pied pour subvenir aux besoins de ses enfants. Leur différence enrichit leur relation et c'est souvent qu'elles se retrouvent pour partager les difficultés, la fuite du temps, tout comme les bonheurs liés à ce sentiment que chaque événement doit se vivre comme un moment unique.
    Mais quelque chose d'imprévu va chambouler leur vie à jamais.
    Ce court roman de Denis Soula est à la fois rigoureux et inventif.
    L'écriture, sans apprêt, est soutenue par une émotion palpable, au plus près de ses personnages.

  • Yannick Noah, Michel Platini, Laurent Jalabert, Jean Galfione, David Douillet, Guy Drut ... À l'âge du service militaire, les jeunes espoirs du sport français ont écrit la légende du mythique Bataillon de Joinville. Plus qu'un bataillon, Joinville était une véritable école du sport de haut niveau, où les appelés s'entraînaient dans des conditions dignes des professionnels, tout en recevant une instruction militaire.
    La fin de la conscription n'a pas interrompu le soutien apporté par l'armée au mouvement sportif. Soixante ans après sa création, le Bataillon de Joinville porte toujours les couleurs de la France dans les compétitions internationales et ses nouveaux soldats se nomment Florent Manaudou, Martin Fourcade, ou encore Élodie Clouvel et Marie Bochet... Sportifs d'hier et d'aujourd'hui nous racontent la formidable histoire de ce bataillon mythique et nous livrent des souvenirs de régiment pas tout à fait comme les autres...

    Témoignages inédits de Michel Jazy, Roger Lemerre, Walter Spanghero, Jean-François Lamour, Marc Lièvremont, Tony Estanguet, Alain Bernard, Gwladys Epangue, Martin Fourcade... et bien d'autres encore.

  • Il y a les champions, Emmanuelle Assmann, Youri Djorkaeff, David Douillet, Stéphane Ferrar, Jean Galfione, Muriel Hermine, Daniel Herrero, Roxana Maracineau, Mahyar Monshipour, Yannick Noah, Rai et Ryad Sallem.
    Il y a les artistes, les chefs d'entreprise, les journalistes ou les dirigeants politiques, Cali, Jerôme Charyn, Anny Courtade, Hélène Darroze, Philippe Delerm, André Dussoiler, Eric Fottorino, Jean-François Lamour, Jean-Marie Leblanc, Blanca Li, Bruno Putzulu, Michel Rocard, Marcel Rufo, Guy Savoy et Bernard Stasi. Il y a aussi les responsables associatifs, les bénévoles, les éducateurs et les entraîneurs, Carine Bloch, Akim Bouhsane, Hassan El Houlalin Marie José Lallart, Michel Nowak, Jean-Claude Perrin, Alain Reale et jean-Pierre Rousselle.
    Tous, aujourd'hui, racontent le club et les terrains de jeu de leur enfance, les maîtres, les idoles et les adversaires, ils racontent ces instants d'apprentissage, le mercredi ou le jeudi après-midi, le samedi et le dimanche, une époque où ils jouaient et partageaient, dans l'insouciance et la douleur, le bonheur et la délivrance. Aucun d'entre eux n'a oublié la leçon.

  • Le rugby français existe-t-il ? Cette question provocante, s'il en est, a inspiré cet ouvrage. S'il est vrai que le rugby français a toujours voulu marquer sa différence, son "exception culturelle", son French Flair dans un monde du rugby pourtant majoritairement anglophone, qu'en est-il réellement ? Joueurs, entraîneurs, présidents de club, arbitres, théoriciens du jeu, journalistes sportifs et passionnés témoignent ici de l'enracinement et de la vitalité du rugby en France et tentent de dégager, au-delà des écoles de pensée et des querelles stylistiques, un fonds socioculturel commun qui caractérise ce pourquoi une nation s'identifie à une équipe, tissant ainsi des passerelles entre le jeu et cet hypothétique ou réel "esprit français" qui, selon les circonstances, frôle tour à tour le conservatisme le plus absolu et l'avant-garde, la catastrophe et le génie.

  • A l'orée de la Coupe du monde de rugby organisée en Nouvelle-Zélande du 23 septembre au 19 octobre 2011, Denis Soula et Olivier Villepreux publient le fruit de quatre années passées dans l'intimité des Bleus.
    Marc Lièvremont, Émile Ntamack et Didier Retière, nommés à la tête de l'équipe de France de rugby à l'automne 2007, ont ainsi accepté d'ouvrir les portes de leur "bureau" et d'évoquer en toute transparence leur métier, les idées-forces qui les guident, leurs victoires, leurs échecs, leurs doutes, leurs certitudes et l'espoir qui les anime à la veille de s'envoler pour "le pays du long nuage blanc".
    Pendant quatre ans, donc, Denis Soula et Olivier Villepreux ont suivi sur tous les théâtres d'affrontement - et notamment à Twickenham, Edimbourg, Saint-Denis, Cardiff, Rome, Dublin ou, le plus souvent, à Marcoussis, où s'entraîne l'équipe de France - les joueurs et, surtout, le trio de sélectionneurs du XV de France. C'est là, au Centre National du Rugby, avec les Bleus et quelques complices, avec des ballons et des ordinateurs, qu'ils ont patiemment mis au point leur projet : construire une équipe compétitive pour la Coupe du monde 2011...
    Et qui sait, peut-être la remporter !

empty