• Cet ouvrage propose d'étudier les conditions de possibilités du travail clinique en institution. En prison, en EHPAD, à l'hôpital, en crèche, en situation d'aide aux chômeurs... le psychologue clinicien doit chaque fois percevoir la souffrance des sujets avec qui il travaille, et penser sa propre place par rapport à ses possibilités mais aussi en rapport avec celle des autres praticiens. C'est ainsi que l'auteur aborde la question du travail intersubjectif de "ce qui fait équipe en institution".

  • Observer un bébé

    Denis Mellier

    Comment l'observation du bébé peut-elle devenir un outil pour la pratique ? Comment peut-elle être une aide pour accueillir un bébé et travailler autour de lui ? Cet ouvrage montre que la valeur de l'observation résulte surtout du travail que les professionnels peuvent réaliser à cette occasion pour percevoir toute la complexité de la vie psychique. Les travaux d'Esther Bick et ceux d'Emmi Pikler (Lóczy) trouvent ici un prolongement pratique pour les lieux d'accueil des bébés et de leur mère. Sous certaines conditions, le dispositif de l'observation permet d'instaurer une véritable médiation pour percevoir, recevoir, contenir et penser tout l'impact de la vie émotionnelle du bébé dans son environnement et garder ainsi vivante l'attention à son égard.

  • Il s'agit là de la nouvelle édition d'un livre paru aux ESF en 2000 dans la collection La vie de l'enfant que nous faisons vivre maintenant. Le succès connu par ce travail nous a semblé mériter une nouvelle diffusion. Du chouchou au bouc émissaire, des effets de la séparation aux crises institutionnelles, cet ouvrage explore les effets de l'inconscient dans le travail quotidien des professionnels de la petite enfance. Le désir d'améliorer l'accueil des tout-petits rencontre des résistances qu'il faut pouvoir repérer. L'organisation du travail est sous-tendue par une vie imaginaire où se trouvent impliqués les trois partenaires : le professionnel, l'enfant et sa famille. Largement illustré d'observations de terrain, l'ouvrage aborde les problèmes essentiels rencontrés dans le travail des équipes de la petite enfance. Un outil pour comprendre les processus inconscients présents dans tout établissement qui a une fonction d'accueil ou de soin. Denis Mellier est maître de conférences (université Lumière-Lyon 2) et au Centre de recherche en psychopathologie et psychologie clinique.

  • Comment intervenir quand un bébé est en détresse et ne peut exprimer sa souffrance ? Comment apporter un soin psychique à ces sujets en souffrance ? Cet "état de détresse" doit pouvoir être reconnu, contenu et transformé par un travail de lien. La "métapsychologie freudienne" sert de creuset à cette réflexion et prend ici une orientation intersubjective, tout en s'informant des avancées actuelles en psychologie développementale et en neurosciences. Avec la clinique des "bébés en détresse" se met en place un nouveau paradigme pour le soin psychique, centré sur un niveau de symbolisation "primaire" très proche du corps et du groupe. Cet ouvrage rédigé à partir d'une longue expérience clinique de l'auteur, propose une réflexion constructive pour aborder ces états de détresse.

  • Cet ouvrage, qui regroupe des contributions issues de trois livres de la collection Inconscient et culture,  traite de la vie psychique du bébé, de son émergence dans les enjeux de la transmission de la vie, de sa croissance et de sa formation au fil tant de la maturation que des expériences que ce sujet rencontre avec sa mère bien sûr, mais aussi avec son père, sa famille, sa fratrie, le groupe qui la porte, la communauté ou parfois l´institution qui l´accueille.

  • Une introduction à la littérature fantastique à destination des élèves de terminale, de classes préparatoires, et de premier cycle universitaire.

  • Le bébé est un « révolutionnaire », sa naissance bouleverse l´ordre établi. C´est le bébé qui fait la famille, c´est le bébé qui transforme un couple conjugal en parents, qui bouscule la fratrie et crée des grandsparents. Sur lui convergent tous les enjeux de la transmission de la vie entre les générations, passées et présentes, mais aussi toute l´attention de chacun.
    Un « berceau psychique familial » s´édifie ainsi sur cet axe, fragile, où le bébé se construit dans ses liens, où les familles redistribuent la « carte d´identité » de leurs membres.
    Cette « géographie familiale » est largement mise en relief (D. Mellier), notamment grâce à l´apport de l´observation du bébé dans sa famille selon E. Bick. Les processus complexes de liaison sont de manière tout à fait nouvelle analysés avec l´idée d´une « tiercéité précoce » (D. Houzel), tandis que la thérapie familiale psychanalytique recueille et soigne les liens en souffrance dans l´ensemble familial (A. Eiguer).
    Dés la vie foetale, le « berceau virtuel » (S. Missonnier) devient bien réel pour les parents. Le miroir familial (P. Cuynet) façonne ensuite l´identité du bébé, tandis que les troubles psychosomatiques (R.-A. Belot) signalent ses souffrances.
    L´accompagnement des parents en situation de handicap (D. Candilis-Huisman) témoigne aussi de la fragilité de ce berceau très dépendant de l´évolution de nos sociétés.

empty