Littérature générale

  • Spirale

    David Wojnarowicz

    J'avais été drogué, défenestré du deuxième étage, étranglé, assommé avec un bloc de marbre, presque poignardé à quatre reprises, frappé au visage à coups de poing au moins dix-sept fois, passé à tabac plus souvent qu'à mon tour, quasiment étouffé et même ligoté sur un lit d'hôtel où je m'étais réveillé la tête penchée et gorgée d'un tel afflux de sang qu'elle semblait sur le point d'exploser, le tout avant mes quinze ans.


  • artiste homosexuel de la scène underground, david wojnarowicz met son mal en littérature pour témoigner, dans une prose bouleversante, d'une vie menée au bord du gouffre dans le new york bohème des années 80.
    un requiem féroce oú se mêlent le récit de son enfance brisée et sa rédemption miraculeuse sublimée par l'art, le sexe et la drogue. entre périples désertiques et errances urbaines, il explore le cauchemar de l'amérique puritaine qui, boursouflée de dogmes religieux, laisse mourir aux pieds de ses tours d'argent les victimes du sida. le portrait sans concession d'un homme qui, au cours de ses trente-huit années d'existence, a construit une oeuvre digne de sa vie.
    généreuse. irrésistible. grandiose.

empty