• Dans ce recueil de nouvelles, Claudine Jacques dépeint un tableau sans concession de la Nouvelle-Calédonie contemporaine à travers une galerie de portraits souvent tragiques. Des squats miteux aux somptueuses villas de Nouméa, des stations d'élevage aux lotissements étranglés dans la ville, des êtres se démènent pour garder ou trouver un cap dans leur quotidien. Comme un miroir de la complexité d'une société pétrie de métissages, de coutumes, de croyances mais aussi de tensions, d'inégalités et de violence, Caledonia Blues souligne, au-delà de l'opposition Kanak-Caldoche, l'incroyable équation calédonienne.

    Claudine Jacques écrit depuis toujours. Après avoir dirigé un Centre de formation professionnelle, elle cesse toute activité en 1994 pour se consacrer à l'écriture. Son premier recueil de nouvelles, Nos Silences sont si fragiles, fait forte impression tant il parle vrai. Puis Claudine Jacques écrit son premier roman en 1998, Les Coeurs barbelés, publié aux éditions de La Table Ronde en 1999. Claudine Jacques est installée en brousse où elle gère la bibliothèque de son village depuis vingt ans.

  • Entrelacs de vies marginales à la lisière de la mangrove ou dans les squats des quart iers périphériques de Nouméa, dans une Nouvelle-Calédonie où le bulldozer trace droit, inéluctablement, la route coaltarée de la modernité, boostée par lexploitation du nickel...
    Se croisent, pour le meilleur et pour le pire , un employé municipal, qui ent ret ient amoureusement les tombes de ses morts, une Miss Sunshine tout de blanc vêtue, accro... au lait en poudre, un toubib en délicatesse, un rasta singulier, un ingénieur faussement écolo, une journaliste affriolante, un broussard, pas tendre du tout et une femme trop amoureuse..., chacun avec ses zones dombre et de lumière, de mystère et de poésie, de violence et de générosité...
    Des destins tragiques, souvent.
    Auteur reconnu tant par ses romans que ses recueils de nouvelles, Claudine Jacques signe ici un roman féroce inspiré des travers de la société néo-calédonienne. Le lecteur y retrouvera le style fluide qui caractérise son écriture et qui donne envie de tourner les pages jusquà la dernière.

  • Recueil de nouvelles riche dhumanité et de talent dans lequel lauteur nous offre sa Calédonie intime et partage lamour dune terre dure aux hommes, sauvage encore, parfois âpre et brûlée. Il nous donne le chant de leau des creeks au cours insuffisant, nous montre Nouméa avec ses baies et ses quartiers populaires, nous dit cette population au passé douloureux, aux origines variées, habitants du Pacifique aux âmes houleuses, noueuses, souvent taiseuses. La complexité des lieux et des gens nous est rendue par la justesse du ton, par la réussite de lexpression des sentiments les plus nuancés, ou au contraire par la force du récit des passions les plus brutales.
    Ces nouvelles ne sont pas dailleurs, elles affirment très fortement leur appartenance aux îles du Pacifique avec lomniprésence, la beauté et la violence de la nature tropicale. Elles parlent aussi très simplement de lhumanité, du bonheur, du malheur, de lamour, du poids des vies, de celui de la mort.

  • Le cri de lacacia ou tous ces cris que lon nentend pas ! Parce quils seraient trop forts, trop présents, lancinants. Alors prendre conscience un instant : entendre la vie qui endure le grandiose et le dérisoire. Dans des tragédies banales ou des comédies grinçantes, tous ces destins chiffonnés sont ceux de héros du quotidien.
    Quelques beaux visages dhommes vaillants et de femmes intrépides au courage ordinaire, inscrits dans la dynamique dun dépassement obligé, tellement habituel, face aux violences, à lalcool, à la pornographie et à la dépendance de leur propre vie.

  • C'est l'histoire tourmentée de Malou et de Sery, tous deux enfants rebelles de la Nouvelle-Calédonie. Malou est fille de colon, Sery est kanak. Ils se rencontreront lors d'une émeute à Nouméa. Sery, militant indépendantiste, est blessé ; Malou accepte de le cacher. Tout les sépare : le passé, la couleur de la peau, la culture. Ils ne devaient pas se rencontrer, encore moins s'aimer. Leur passion survivra-t-elle aux événements tragiques qui bouleversent un pays divisé et meurtri ? Quel sera le destin de Tim, leur fils métis ? Cette histoire d'amour s'inscrit dans l'histoire d'un conflit majeur, entre identité et modernité. « Les coeurs barbelés » pose la question de l'avenir de la Nouvelle-Calédonie et, au-delà, du métissage des coeurs.

  • Recueil de nouvelles riche dhumanité et de talent dans lequel lauteur nous offre sa Calédonie intime et partage lamour dune terre dure aux hommes, sauvage encore, parfois âpre et brûlée. Il nous donne le chant de leau des creeks au cours insuffisant, nous montre Nouméa avec ses baies et ses quartiers populaires, nous dit cette population au passé douloureux, aux origines variées, habitants du Pacifique aux âmes houleuses, noueuses, souvent taiseuses. La complexité des lieux et des gens nous est rendue par la justesse du ton, par la réussite de lexpression des sentiments les plus nuancés, ou au contraire par la force du récit des passions les plus brutales.
    Ces nouvelles ne sont pas dailleurs, elles affirment très fortement leur appartenance aux îles du Pacifique avec lomniprésence, la beauté et la violence de la nature tropicale. Elles parlent aussi très simplement de lhumanité, du bonheur, du malheur, de lamour, du poids des vies, de celui de la mort.

  • « Mais à trop caresser les magies, le temps arrive ou elles se montrent. »
    Dans la touffeur et l'ailleurs des îles, collectionneurs, trafiquants d'art premier, aventuriers sans honneur, conteurs sans mémoire, limiers retors, bourreaux et victimes sont les jouets brisés d'une épopée immémoriale. Ce thriller océanien tissé de mythes et de légendes, servi par une écriture luxuriante qui dit la beauté et l'horreur, est aussi une plongée sans filet dans l'antropologie culturelle jusqu'aux confins du rêve... ou du cauchemar.
    Après avoir publié Un si long battement de coeur, À l'ancre de nos vies, Ataï et moi !, les éditions Noir au Blanc présentent Le Bouclier rouge, roman qui confirme le talent de Claudine Jacques et son ancrage océanien.

  • Une famille recomposée réunit des personnes qui ont suffisamment cru en la famille pour tenter d'être à nouveau heureuses dans cette aventure. Constatant que de plus en plus de femmes, d'hommes et d'enfants y consacrent des énergies extraordinaires, et à quel point ils affrontent, à certains moments, de réelles difficultés, Marie-Christine Saint-Jacques et Claudine Parent offrent une nouvelle édition de leur guide La famille recomposée.

  • Jacques Boucher de Perthes (1788-1868) est le « père de la préhistoire », discipline née, autour de 1860, des révolutions scientifiques du XIXe siècle. Directeur des douanes d'Abbeville, écrivain prolixe, poète et dramaturge sans succès, il fut le témoin et l'acteur des bouleversements politiques  de son temps. Il se  passionna  pour l'existence de « l'l'Homme fossile » (il parlait plus volontiers de « l'Homme antédiluvien ») qu'il  fit reconnaître, au terme d'un long combat, par  ses contemporains. 
    S'efforçant de ne négliger aucun des aspects d'un personnage complexe,  Claudine Cohen et Jean-Jacques Hublin brossent à travers lui le portrait d'une génération romantique aux intérêts multiples, celle de Stendhal et de Victor Hugo, curieuse autant de science que de littérature et de politique. En présentant  cette figure exceptionnelle  de la  science  française, les auteurs  proposent  un récit  passionnant et vif, remarquablement informé et documenté, qui associe finement  histoire culturelle et histoire des sciences.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Ontologies are increasingly recognized as essential tools in information science. Although the concepts are well understood theoretically , the practical implementation of ontologies remains challenging. In this book, researchers in computer science, information systems, ontology engineering, urban planning and design, civil and building engineering, and architecture present an interdisciplinary study of ontology engineering and its application in urban development projects. The first part of the book introduces the general notion of ontology, describing variations in abstraction level, coverage, and formality. It also discusses the use of ontologies to achieve interoperability, and to represent multiple points of view and multilingualism. This is illustrated with examples from the urban domain. The second part is specific to urban development. It covers spatial and geographical knowledge representation, the creation of urban ontologies from various knowledge sources, the interconnection of urban models and the interaction between standards and domain models. The third part presents case studies of the development of ontologies for urban mobility, urban morphological processes, road systems, and cultural heritage. Other cases report on the use of ontologies to solve urban development problems, in construction business models, building regulations and urban regeneration. It concludes with a discussion of key challenges for the future deployment of ontologies in this domain. This book bridges the gap between urban practitioners and computer scientists. As the essence of most urban projects lies in making connections between worldviews, ontology development has an important role to play, in promoting interoperability between data sources, both formal (urban databases, Building Integrated Models, Geographical Information Systems etc.) and less formal (thesauri, text records, web sources etc.). This volume offers a comprehensive introduction to ontology engineering for urban development. It is essential reading for practitioners and ontology designers working in urban development.

empty