Arenes

  • La fille de Napoléon

    Bruno Fuligni

    • Arenes
    • 11 February 2021

    Été 1815. Après Waterloo, la France est envahie, humiliée, dévastée ; Napoléon doit s'exiler à Sainte-Hélène, la monarchie est restaurée.
    C'est alors qu'une jeune femme de vingt ans, surgie de nulle part, se déclare fille naturelle de l'Empereur.
    Sa mère aurait connu Bonaparte lorsqu'il était jeune sous-lieutenant à Auxonne, explique la belle Charlotte Chappuis. Si elle dit vrai, elle serait même l'aînée des enfants de l'Empereur. Âgée d'une vingtaine d'années, elle pourrait donner naissance à un héritier du trône, il est donc important de la contrôler.
    Le ministre de la Police générale, Fouché, la fait enfermer, mais Charlotte, tenace, rusée, échappe à la vigilance des autorités. Suscitant des sympathies politiques et plusieurs demandes en mariage, l'aventurière joue sa partie pour défendre sa liberté. Elle séduit un énergique maître de forges qui l'enlève et l'épouse en Suisse.
    Ce destin extraordinaire serait resté inconnu sans la découverte d'un ensemble de lettres et documents, retrouvés dans un grenier. Un dossier de police qui se lit comme un roman.
    Bruno Fuligni est entré en possession de ces archives inédites. Il les a transcrites et croisées avec d'autres sources pour reconstituer l'incroyable aventure de Charlotte Chappuis, la fille oubliée de l'Empereur...

  • Certaines guerres sont plus stupides que d'autres. De l'Antiquité à nos jours, les 50 conflits les plus absurdes de l'histoire de l'humanité.

    Depuis la guerre de Troie - dix ans de siège pour une histoire de coeur, la victoire grâce à un cheval de bois -, les armées du monde se sont combattues pour un seau volé (1325), une oreille tranchée (1739), un mât de drapeau (1844), un cochon (1859), ou un match de football (1969).
    Micro-États s'attaquant à une superpuissance, belligérants réduits à livrer des guerres symboliques faute de frontière commune, conflits aussi oubliés qu'ineptes : Bruno Léandri et Bruno Fuligni mettent en commun leur intarissable érudition dans ce livre à la fois drôle et documenté.

  • 100 documents inédits à découvrir, avec notamment :

    La partition du chant L'Internationale ; le premier numéro de L'Humanité et l'éditorial manuscrit de Jean Jaurès ; l'affiche originale de la CGT du 1er mai 1936 ; un album de photo des premiers congés payés ; des lettres de brigadistes racontant la guerre d'Espagne ; la correspondance de Guy Môquet ; l'affiche rouge et un poème de Manouchian ; un tract communiste fabriqué dans le camp de Buchenwald ; le dossier d'exclusion de Marguerite Duras et sa carte du PCF ; des lettres de militants scandalisés par le portrait de Staline par Picasso ; le discours de Thorez devant le comité central sur le rapport Khrouchtchev ; deux lettres de François Mitterrand lors de l'élaboration du Programme commun ; des invitations adressées à la direction par les « Partis frères » ; l'autobiographie de Georges Marchais à destination de ses camarades.

  • 300 noms difficiles à porter.
    Avec des illustrations de Daniel Cazanave.

    L'évêque Cauchon qui fit brûler Jeanne d'Arc, le gendarme Merda qui tira sur Robespierre, ont fait rire des générations d'écoliers. Dans cet esprit érudit et potache, il est proposé de rassembler pour la première fois, en un dictionnaire, l'ensemble de ces caconymes historiques, c'est-à-dire les personnalités affublées d'un nom difficile à porter.
    Toutes les données sont authentiques historiquement, mais leur traitement est ironique et les doubles sens toujours exploités.

    L'auteur développe les éventuelles anecdotes liées au nom du personnage ;
    Les attaques ou pamphlets suscités par son état civil sont cités et sourcés.

  • Paris 1880-1910

    Bruno Fuligni

    • Arenes
    • 5 October 2016

    La stéréoscopie consiste à prendre en même temps deux photographies avec deux objectifs légèrement distants l'un de l'autre pour permettre d'avoir la même perception du relief qu'avec nos yeux. Inventé à la fin du xixe siècle, ce procédé fut la grande passion des années 1900.
    Sélectionnés parmi plusieurs milliers de plaques de verre, ces photographies ont été reproduites sur des cartes brillantes qui donnent aux images toute leur rigidité et leur éclat. Du Paris des grands boulevards aux champs de course en passant par l'exposition universelle, plongez dans le charme de la belle époque, à travers la 3D, qui redonne vie à Paris, « Capitale du Monde ».

  • Pour la première fois, un historien non communiste a pu fouiller dans les archives du Parti communiste français pour en sélectionner les pièces les plus étonnantes. Bruno Fuligni a travaillé en toute indépendance et a même obtenu des dérogations pour des archives non communicables. De la Commune à Georges Marchais, La France rouge, rassemble un siècle de mémoires et de combats révolutionnaires.

  • Qui a déjà visité le royaume de Redonda, l'empire du Fouta-Djallon, les principautés de Seborga, de Hutt River ou de Sealand, la république de Miner va ou encore l'État gay & lesbien de Cato ? Des royaumes pirates du X VIIe siècle aux États virtuels sur Internet : un voyage dans l'espace et dans le temps, à la découverte de cent pays mystérieux et secrets.
    Avec un mode d'emploi : comment créer son état en dix étapes ?

empty