• Dans la banlieue de Tokyo, trois femmes tiennent une petite boutique de plats à emporter. La cuisine y est familiale ; et bien que joyeuses et sympathiques, elles n'ont, pour les clients qui poussent la porte, rien d'extraordinaire. Ce sont des femmes qui prennent de l'âge, des femmes invisibles.
    Mais lorsqu'elles cuisinent, on comprend que se joue quelque chose de profond et d'intime. La cuisine devient le lieu de la réconciliation. Avec le passé d'abord mais surtout avec soi. Car contrairement au discours en vigueur, on ne finit jamais d'être femme. Peu importe notre âge.

    Les choses cachées derrière les choses, les drames ordinaires, les sentiments : voilà les thèmes qu'Areno Inoue explore inlassablement. Mais creusés de façon si profonde, si juste qu'ils en deviennement universels.

    INOUE Areno est née le 2 février 1961 à Tokyo. Elle naît dans une famille passionnée de littérature : son père était un écrivain reconnu, elle deviendra elle-même éditrice avant de se consacrer entièrement à l'écriture au début des années 1990.
    Elle est lauréate d'un très grand nombre de prix littéraires (prix Naoki, prix Bungei, prix Sakunosuke, prix Simase etc) et l'autrice d'une quarantaine de livres dont bon nombre ont été adaptés au cinéma et à la télévision.

  • Quatre variations sur les themes du partage et de la nourriture. Le Jardin de Dieu met en scene une jeune femme qui ne peut pardonner a son pere d'avoir annonce le cancer de sa mere autour d'un repas de fete. Dans Les Raisons, une jeune femme prepare pour son mari age un minestrone qu'elle apporte a son chevet à l'hopital. Dans Ble noir, la nouvelle de sa mere mourante ramene en Bretagne, un jeune chef patissier d'un restaurant etoile parisien. Aletenjo relate l'histoire d'un jeune couple homosexuel en voyage gastronomique dans un petit village portugais. Dans ces nouvelles, les plats disent de nous ce que les mots ne peuvent pas dire. Les drames - mort d'une mere, d'un mari, disparitiion d'une soeur, jalousie - se nouent et se denouent autour d'un repas partage.

    Kakuta Mitsuyo nee en 1967 et est laureate d'un grand nombre de prix litteraires. Areno Inoue nee en 1961, est laureate d'un tres grand nombre de prix. Aux editions Picquier : L'Ode au chou saute (2021) Eto Mori nee en 1968, a ecrit un grand nombre de romans, d'essais, d'albums jeunesse et de scenarios d'animes et de manga. Elle est laureate de nombreux prix. Kaori Ekuni, nee en 1964, est laureate de nombreux prix. A lire aux editions Picquier : Dans la barque de Dieu

empty