• J'y crois encore

    Andrew Erwin

    Jeremy et Melissa filent le parfait amour lorsqu'ils apprennent qu'elle est atteinte d'une maladie incurable. Malgré l'incompréhension de leurs proches, ils décident de se marier et de lutter ensemble pour affronter cette terrible épreuve. Tiré de l'histoire vraie du chanteur chrétien américain Jeremy Camp et son amour de jeunesse Melissa.

  • Au Texas, Bart Millard, 10 ans, abandonné par sa mère, doit subir au quotidien la violence d'un père alcoolique. Des années plus tard au lycée, sa passion pour la musique lui donne l'occasion de s'évader loin de son père, avec son groupe. Mais pour s'accomplir en tant qu'artiste, il va devoir affronter son passé. Trouvera-t-il assez de foi pour pardonner à son père ?

  • Dans les années 70, Tony Nathan, un joueur de football afro-américain, intègre l'équipe du lycée Woodlawn. Une intégration difficile en pleine période de ségrégation en Alabama. Tandis que des émeutes éclatent en ville, Tandy Gerelds, l'entraîneur de football de Woodlawn, lutte pour soulager les tensions raciales entre ses joueurs. Mais c'est grâce à Hank, un outsider, que les événements vont basculer. Il est persuadé qu'ensemble, ils peuvent permuter le cours de l'histoire. Comment ? En suivant le Christ.

  • Ray a fait fortune à Chicago en adaptant les théories de Georges Orwell - en particu- lier celles exposées dans 1984 - dans le marketing. Obsédé par Orwell, en qui il voit un visionnaire, Ray est persuadé que le monde d'aujourd'hui est pire encore que ce- lui décrit dans le fameux roman. Grâce aux nouvelles technologies, chacun d'entre nous est pour les autres un Big Brother en puis- sance. Mais en même temps, chacun d'entre nous rêve de dynamiter le système. Il fait la connaissance d'Helen, splendide professeur de littérature, qu'il épouse. Ray plonge peu à peu dans une crise morale et existentielle (il ne veut plus travailler, son mariage pé- riclite...), et décide de s'exiler sur l'île écossaise de Jura, où il loue la maison dans laquelle Orwell a écrit 1984, accompagné d'une impressionnante réserve de whisky, personnage à part entière du roman. Mais c'est sans compter sur les habitants de l'île, en particulier Pitcairn, un nationa- liste furieux et vaguement psychopathe, sa fille Molly qui cherche à quitter les lieux, et Farkas, un voisin amical à ceci près qu'il se dit loup-garou.

  • Anglais Bit by Bit

    Andrew Ervin

    An acclaimed novelist and critic argues that video games are the most vital art form of our time Video games have seemingly taken over our lives. Whereas gamers once constituted a small and largely male subculture, today 67 percent of American households play video games. The average gamer is now thirty-four years old and spends eight hours each week playing-and there is a 40 percent chance this person is a woman. In Bit by Bit, Andrew Ervin sets out to understand the explosive popularity of video games. He travels to government laboratories, junk shops, and arcades. He interviews scientists and game designers, both old and young. In charting the material and technological history of video games, from the 1950s to the present, he suggests that their appeal starts and ends with the sense of creativity they instill in gamers. As Ervin argues, games can be art because they are beautiful, moving, and even political.

empty