Langue française

  • « Depuis la parution de ce livre en 1979, et aujourd'hui encore, je reçois des lettres de personnes qui me disent que cette lecture a fait venir dans leurs vies le petit enfant perdu, incompris, apeuré qu'ils furent autrefois. Ils m'écrivent qu'il y a des dizaines d'années, ils ont dû l'abandonner et l'oublier sans que cela ne leur soit jamais apparu jusqu'à cette date. Ils sont nombreux à constater que c'est la première fois de leur vie qu'ils sont touchés par la détresse et les souffrances de cet enfant, et qu'en les ressentant ils ont pu en pleurer. [...] Les fortes réactions émotionnelles que ce livre a suscitées sont sans doute imputables au fait que mon propre éveil émotionnel est lié au travail qu'a exigé son écriture. C'est le moment où j'ai décidé de partir à la recherche de ce qui fut le début de mon existence, de décrypter ma propre histoire et de mener ma vie sans m'encombrer du poids, mort à mes yeux, dont mon éducation et ma formation de psychanalyste m'avaient chargée. »
    Contrairement à ce que le titre a souvent pu laisser penser, il ne s'agit pas d'un livre sur les enfants surdoués. On y trouvera par contre une recherche autour de l'interrogation : pourquoi tant d'adultes doués, qui réussissent dans la vie, souffrent-ils de se sentir étrangers à eux-mêmes, intérieurement vides ? Depuis la première parution de ce livre en 1979, les réponses d'Alice Miller à cette question ont aidé de nombreux lecteurs à trouver un accès à leur propre histoire et à découvrir que la partie précieuse de leur Soi leur était restée cachée jusqu'alors (leur « drame »).
    Ses lecteurs sont encouragés à chercher les raisons de leur souffrance actuelle dans leur histoire, l'histoire du petit enfant qui ne devait vivre que pour les besoins de ses parents en ignorant ou niant ses propres besoins. Au lieu de payer plus tard avec des dépressions et de nombreuses maladies corporelles pour cette auto-mutilation, l'adulte peut s'en libérer en trouvant l'empathie pour l'enfant qu'il a été et pour sa souffrance muette. Aussitôt qu'il assume sa vérité, bloquée si longtemps dans son corps, il peut commencer à regagner, pas à pas, sa vitalité, la vie authentique qu'il n'avait pas osé vivre.
    La perception par l'auteur du vécu réel de l'enfant n'est plus en lien avec celle de la psychanalyse, à laquelle Alice Miller reproche de rester dans la vieille tradition qui accuse les enfants et protège les parents, autant dans la théorie que dans la pratique où les rapports des traumatismes réels sont interprétés comme fantasmes.

  • Ouvrez les yeux, nous dit Alice Miller de livre en livre. Ouvrez les yeux sur ce que vous avez subi étant enfant. Nous bâtissons de hautes murailles pour nous protéger de la douloureuse histoire de notre propre enfance.
    « Il n'est pas vrai, écrit Alice Miller, que le mal, la destruction, la perversion fassent nécessairement partie de l'existence humaine, même si on le répète sans arrêt. Mais il est vrai que le mal se reproduit sans cesse, et qu'il engendre pour des millions d'êtres humains un océan de souffrance qui pourrait être évité. Lorsque sera levée l'ignorance résultant des refoulements de l'enfance, et que l'humanité sera réveillée, cette production du mal pourra prendre fin. »

  • Réunit quatre ouvrage sur la psychologie de l'enfant et les traumatisme de l'enfance. Avec une présentation de l'oeuvre peint de la psychanalyste.

  • Retrouvailles sous protection, de Alice Sharpe Depuis quelque temps, Hannah se sent épiée. En revenant aux Etats-Unis pour démasquer les auteurs de l´embuscade qui a failli lui coûter la vie, Jack Starling aurait-il déterré une sombre affaire qui la met en danger ? Jack, avec qui elle a partagé d´inoubliables moments et qui, maintenant, l´accuse d´être l´instigatrice de cette embuscade. Résolue à découvrir qui cherche à la faire taire, c´est pourtant vers lui qu´Hannah se tourne. Car qui, mieux que le père de sa fille, pourrait la protéger ? Même si Jack ignore encore tout de cette paternité...

    Par-delà les flammes, de Julie Miller Meghan Wright, soldat du feu, n´imaginait pas voir reparaître dans sa vie Colin Taylor. Plutôt que lui avouer le terrible secret qui, deux ans auparavant, l´a empêchée de l´épouser, elle a préféré rompre sans explications. Seulement, quand elle est prise pour cible par un dangereux admirateur pyromane qui, après chaque incendie, lui envoie des roses et va même jusqu´à s´introduire chez elle, elle est contrainte d´accepter la présence de Colin, devenu enquêteur incendie. Une présence rassurante - mais aussi très déstabilisante pour la femme amoureuse qu´elle n´a jamais cessé d´être...

  • This collection of 16 essays by 19 contributors calls into question the notion of domestic justiciability across a wide range of human rights issues, such as health, human dignity, criminal justice, property and transitional democracy. The authors offer critical analyses of a number of rights frameworks, focusing in considerable detail upon specific countries (e.g. Libya, Colombia, Ireland, the United Kingdom, Northern Ireland, South Africa, Nigeria, Zimbabwe, Kenya, India) and regions (e.g. Europe, Africa) to highlight the various challenges which continue to vex human rights advocates and scholars. In doing so they pinpoint some of the major tensions that still exist within developing and developed jurisdictions, via a myriad range of perspectives. The essays collectively present a diverse assortment of themes unified by a single `golden thread' - that of the domestic interpretations given to human rights protections. They raise questions as to how such rights might be made substantive at the level of domestic implementation, and query the extent to which these rights can, or even should, be enforced by the courts. The potential strains in the relationship between human rights and the rule of law, is further called into question by another central theme: that of human dignity. A fundamental dilemma arises in respect of the extent to which a `right' to dignity can best be promoted, protected or monitored by domestic decision-makers. Similar issues are apparent within the context of the protection of those human rights which increasingly tend to engage social, political or economic considerations and interests. Whilst these arguments are often framed principally in terms of `rights,' the collective message that emerges from this book is that such rights may often be, in fact, essentially non-justiciable. Readers of this text will perhaps feel compelled to reflect carefully and fully upon what it tells us about human rights law generally, and the extent to which such rights may be truly amenable to adjudication by the courts.

  • L'inconnu sans passé, Alice Sharpe Dans les rues de La Nouvelle-Orléans, Kinsey remarque un homme à l'allure virile et décontractée. Séduite, elle le suit des yeux et le voit soudain tomber, frappé par un voleur qui s'enfuit avec son sac... A l'hôpital, Kinsey apprend que l'inconnu est devenu amnésique et n'a plus sur lui qu'un porte-clés à l'effigie d'une entreprise située dans l'Idaho. Touchée par la détresse de celui qu'elle a surnommé « Zane », Kinsey propose de l'aider à rechercher son identité. Mais, au cours du voyage vers l'Idaho, elle se sent de plus en plus attirée par Zane. Un sentiment dangereux, car elle ignore tout de lui... Au centre du complot, C.J. Miller Le coeur serré, Saafir regarde Sarah, la femme endormie à ses côtés. Bientôt, il quittera les Etats-Unis et celle qu'il aime pour rejoindre son royaume : le Qamsar. Bientôt, il se mariera avec une princesse de son rang, qui lui est indifférente mais que le protocole lui impose. Car il n'a plus le choix : sa liaison avec la jolie Américaine vient d'être révélée à la presse. Et déjà les fanatiques de son pays, fous furieux à l'idée que leur émir puisse fréquenter une étrangère, complotent contre lui et profèrent des menaces de mort contre Sarah...

empty