Editions Libre

  • Derrick Jensen pose souvent à son public la question suivante : «iPensez-vous que cette culture s'engagera de manière volontaire vers un mode de vie soutenable et saini?i» Personne n'a jamais répondu par l'affirmative.
    Deep Green Resistance (DGR) commence donc là où les écologistes « mainstream » se sont arrêtés, en proposant une critique de notre civilisation industrielle manifestement incompatible avec la vie sur Terre. Face à l'urgence de la situation, les «itechnosolutionsi» et les achats écoresponsables ne résoudront rien. Nous avons besoin d'une véritable culture de résistance.

  • Derrick Jensen pose souvent à son public la question suivante : «iPensez-vous que cette culture s'engagera de manière volontaire vers un mode de vie soutenable et sain ? » Personne n'a jamais répondu par l'affirmative. Deep Green Resistance (DGR) commence donc là où les écologistes « mainstream » se sont arrêtés, en proposant une critique de notre civilisation industrielle manifestement incompatible avec la vie sur Terre. Face à l'urgence de la situation, les «technosolutionsi» et les achats écoresponsables ne résoudront rien. Nous avons besoin d'une véritable culture de résistance.

  • La civilisation industrielle est en train de détruire la Terre ; le nier, c'est subir la domination d'une idéologie dont l'ambition est d'annihiler le vivant ou de le réduire en esclavage. Ce recueil de discussions porte sur le changement de stratégie et de tactiques qui doit se produire si nous voulons construire une résistance efficace. Il y est question d'interposer nos corps et nos existences entre le système industriel et toute vie sur la planète. Il y est question de contre-attaque.

  • La civilisation industrielle est en train de détruire la Terre ; le nier, c'est subir la domination d'une idéologie dont l'ambition est d'annihiler le vivant ou de le réduire en esclavage. Ce recueil de discussions porte sur le changement de stratégie et de tactiques qui doit se produire si nous voulons construire une résistance efficace. Il y est question d'interposer nos corps et nos existences entre le système industriel et toute vie sur la planète. Il y est question de contre-attaque.

    Dans ce premier volume, Vandana Shiva, Derrick Jensen, Stephanie McMillan, Lierre Keith et Aric McBay, répondent avec clarté, aux trois questions suivantes : « Peut-on résister ? Pourquoi résister ? Comment résister ? »

empty