PARCIDIO GONCALVES

  • Contes, fables et autres fictions

    Fernando Pessoa

    • La difference
    • 19 January 2017

    La plupart des textes rassemblés dans ce volume initialement paru en 2011 sont inédits. Ils s'inscrivent dans la démarche propre à Pessoa d'imaginer des points de vue multiples, des voix contradictoires imposant leur logique ou leur personnalité au récit.
    On peut classer ces proses en des catégories distinctes : les paradoxes - qui procèdent du même état d'esprit que Le Banquier anarchiste ; les fables, qui s'achèvent par une morale philosophique ou politique ; les histoires d'horreur et de mystère ; les contes compassionnels.
    Ces textes peu connus complètent notre compréhension de l'immense poète aux multiples facettes.

    Préface de Teresa Rita Lopes.

  • Son excellence ( le comte d'Abranhos)

    Eça de Queiroz

    • La difference
    • 10 March 2011

    Son Excellence (Le comte d'Abranhos) fut publié après la mort d'Eça de Queiroz. Ecrit en 1871 et 1880, il fait partie, avec Le Crime du Padre Amaro, Le Cousin Bazilio, La Capitale, Alves & Cie et Les Maia, d'une suite visant à décrire la société portugaise telle qu'elle existait depuis 1830. C'est sans doute une des satires les plus violentes jamais écrites sur les moeurs politiques, d'où, peut être, sa non-publication du vivant de l'auteur... Conçu comme un hommage rendu à Son Excellence le comte d'Abranhos par son secrétaire particulier, c'est en réalité l'étalage des bassesses, forfaits et infamies commis par ladite Excellence pour accaparer le pouvoir et le garder. D'une irrésistible drôlerie, d'une méchanceté à peine exagérée, ce livre sulfureux n'a rien perdu de son actualité. Parallèlement paraît, dans la collection " Minos ", Le Mystère de la route de Sintra.

  • Le pèlerin

    Fernando Pessoa

    • La difference
    • 29 August 2013

    Le Pèlerin est un conte initiatique découvert, déchiffré et commenté par Teresa Rita Lopes qui, à la tête d'une équipe de chercheurs à Lisbonne, étudie depuis de longues années l'oeuvre du poète. Dans ce récit initiatique, le jeune narrateur - le Pèlerin - évoque d'abord sa vie paisible chez ses parents, jusqu'au jour où, alors qu'il contemple la route en bas de chez lui, apparaît un mystérieux Homme en Noir qui lui dit : « Ne regarde pas la route ; suis-la. » Une force mystérieuse le pousse alors à quitter sa maison et à suivre cette route. La suivre jusqu'où ? « Puisqu'il m'avait dit de la suivre et non de l'emprunter jusqu'à un certain point, je devais la suivre sans m'arrêter, jusqu'au bout... » Qui est cet Homme en Noir et quel est l'objet de la quête qui jette le narrateur sur la Route ? Comme dans tout conte initiatique, il sera soumis à la tentation et subira diverses épreuves, dont, d'étape en étape, il sortira vainqueur. Arrivé au bout de la Route, quelle sera sa découverte ultime ?

  • La dessinatrice

    Isabel Fraga

    • La difference
    • 6 March 2008

    Dans le portugal des années 30, laura dias, jeune femme d'origine modeste, rencontre rodrigo blanco, riche propriétaire terrien .
    Ils deviennent amants et il l'installe dans la maison qu'il vient de faire construire dans un quartier chic de lisbonne. là, elle connaît enfin des jours meilleurs et peut s'adonner à son goût pour le dessin. laura aime passionnément rodrigo. ce dernier fonde cependant leur relation sur un mensonge originel dont les conséquences seront, pour laura, tragiques. presque un siècle plus tard, la villa est habitée par les descendants de rodrigo.
    Or, tout laisse à penser qu'elle est hantée. certains occupants le croient et l'acceptent, d'autres pas. tous, cependant, subiront l'influence de la " dame en blanc ". dans ce roman à la fois réaliste et poétique, isabel fraga renouvelle de façon subtile le genre fantastique, en y apportant sa touche personnelle, en particulier dans son analyse fine et sans complaisance des relations familiales et de couple.

  • Son excellence le comte d'Abranhos

    Jose Maria Eca De Queiroz

    • La difference
    • 2 October 1996

    Son Excellence (Le comte d'Abranhos) fut publié après la mort de Eça de Queiroz qui ne l'a donc pas revu ni corrigé.
    Ecrit entre 1871 et 1880, il fait partie, avec Le Crime du Tadre Amaro, Le Cousin Bazilio, La Capitale, Alves et Cie et Les Maia, d'une suite visant à décrire la société portugaise telle qdelle existait depuis 1830. C'est sans doute une des satires les plus violentes jamais écrites sur les moeurs politiques, d'où, peut-être, sa non publication du vivant de l'auteur... Conçu comme un hommage rendu à Son Excellence le comte d'Abranhos par son secrétaire particulier, c'est en réalité l'étalage des bassesses, forfaits et infamies commis par ladite Excellence pour accaparer le pouvoir et le garder.
    D'une irrésistible drôlerie, d'une méchanceté à peine exagérée, ce livre sulfureux n'a rien perdu de son actualité.

  • Le sourire de Léonor

    Isabel Fraga

    • La difference
    • 13 September 2007

    Les personnages des quatorze nouvelles d'Isabel, Fraga qui constituent ce recueil sont, dans leur grande majorité, des femmes. Femmes au foyer ou femmes actives, jeunes filles, jeunes femmes ou femmes mûres, riches ou pauvres, aimées ou trompées, amantes ou épouses, leur vie recèle, au-delà d'une apparente banalité, des zones plus tourmentées. Sans jamais s'appesantir, avec humour la plupart du temps, l'auteur nous invite à partager des états critiques, souvent provoqués par un milieu hostile (famille, amis, collègues de travail...), au cours desquels les événements prennent une tournure inattendue, menant parfois au bord de l'abîme - passion, vengeance et folie ne sont jamais loin. Un homme peut-il être, au sens propre, allergique aux mains de sa femme ? Ou devenir chauve en quelques jours ? Comment en vient-on à abandonner sa meilleure amie, seule, dans une ville étrangère ? Ou à jurer solennellement que votre mari ne verra plus jamais vos dents ? La vie, le destin et l'auteur ne manquent pas d'imagination pour répondre à ces questions.

  • Portugal ; état d'urgence

    Mario Soares

    • La difference
    • 3 October 2013
empty