• Utilisé aux Etats-Unis et au Canada depuis les années 1970, le home staging (de l'anglais home/maison, et to stage/ mettre en scène) consiste à valoriser un bien immobilier pour mieux le vendre.
    >Il s'agit de présenter son appartement ou sa maison sous son meilleur jour, en lui conservant un aspect neutre et dépersonnalisé afin de séduire le plus grand nombre.
    >Désencombrement et libération des espaces, couleurs, lumière, mise en valeur des points forts(cheminées, baies vitrées, etc.), menues réparation. Selon des règles simples et pour un budget réduit, découvrez toutes les clés du home staging à travers des exemples en images.
    >Pour mettre tous les atouts de son côté et réussir sa vente, ce guide donne aussi de précieux conseils pour préparer son annonce immobilière, bien mener les visites.
    >Un outil indispensable pour gagner du temps. et de l'argent !

  • On peut concevoir la banlieue comme un miroir grossissant de notre société tout entière. Que nous révèle-t-elle de nos propres pratiques, valeurs et idéaux? Comment son modèle en vient-il à façonner notre vision du monde? La logique du «chacun chez soi, chacun pour soi» est inquiétante à l'heure où nous devons revoir l'organisation de nos villes pour les rendre plus viables aux plans social et environnemental. S'il est bien sûr légitime de rêver d'un chez-soi paisible, d'un bout de jardin à cultiver, pouvons-nous imaginer d'autres façons d'y arriver? Nous l'espérons.

    Entretien avec le bédéiste Réal Godbout L'auteur de Red Ketchup et Michel Risque s'attaque à l'Amérique de Kafka

    Avec son numéro d'automne, Liberté ouvre une nouvelle section : le Rétroviseur. Prolongement du cahier critique, le Rétroviseur abordera des oeuvres québécoises connues et moins connues du passé afin d'en mesurer la pertinence et l'actualité. Pour débuter cette série nous avons demandé à quatre écrivains de se pencher, chacun, sur un livre d'Anne Hébert. Suzanne Jacob a ainsi relu pour nous Le torrent, Robert Lalonde Kamouraska, Rosalie Lavoie Les fous de Bassan et Alexie Morin Les songes en équilibre.

    Et les chroniques habituelles d'Alain Farah, Alain Deneault, Mathieu Arsenault, Jean-Philippe Payette et Robert Lévesque.

empty