• L'idée d'instaurer un revenu de base peut séduire au premier abord. Défendu à la fois par la gauche et la droite, le concept est cependant si élastique qu'il en est venu à chapeauter toutes sortes de propositions, parfois contradictoires. Allocation universelle, revenu minimum garanti, impôt négatif, dotation inconditionnelle d'autonomie: que se cache-t-il derrière ces diverses appellations? Force est d'admettre que, selon qui s'en fait le promoteur, une telle mesure peut se révéler aussi bien une politique émancipatrice qu'un cheval de Troie néolibéral, une voie de sortie du capitalisme qu'un piège pour nous y retenir. Comment s'y retrouver?Cherchant à démystifier ce type de politique publique, Ambre Fourrier explore les questions que soulève la mise en place d'un «revenu» qui, selon une définition générique, serait «distribué à tous les membres d'une communauté politique, sur une base individuelle, sans contrôle de ressources ni exigence de contreparties». Analysant les fondements idéologiques et les implications politiques de chaque option, l'auteure démontre que nous avons bien affaire à plusieurs modèles de revenu de base, qui diffèrent autant par le montant alloué que par l'étendue de leur programme. Comme quoi une idée simple en apparence peut rapidement se transformer en une multitude de possibilités.Au moment où les propositions de revenu de base se multiplient dans l'ensemble du spectre politique, voilà un ouvrage qui nous permet d'y voir plus clair et de comprendre ce que nous aurions à perdre ou à gagner avec chacune des modalités retenues. Pour Ambre Fourrier, il est essentiel de faire du revenu de base une question politique qui transcende ses seules dimensions techniques ou économiques.

  • Les savoirs concernant les bébés et les jeunes enfants se sont renouvelés de façon foisonnante

    dans tous les domaines disciplinaires : médecine, biologie et génétique, sociologie et anthropologie, psychologie et psychanalyse, sciences de l'éducation...

    Être de langage et de cognition, être de sensorialité et d'affectivité, être de subjectivité et de socialité, être de motricité et déjà être de pensée, voici le bébé à la fois décortiqué par chacune des disciplines sous ses multiples coutures, mais également diversement emmailloté selon la qualité des liens qu'elles tissent ou non autour de son berceau. Comment le bébé et le jeune enfant, pris dans cette constellation, s'en tirent-ils, autrement qu'à hue et à dia ?

    Cet ouvrage invite au dialogue et à la reliance entre tous les champs disciplinaires autour des tout-petits concernant la période prénatale, les étayages de la parentalité, le développement précoce et ses aléas et les enjeux des apprentissages premiers.

    Alors qu'une commission « des 1000 premiers jours » a été créée par le gouvernement, les auteurs questionnent les politiques publiques de prévention en petite enfance, avec des apports critiques d'exemples internationaux, afin d'examiner les enjeux d'une revitalisation du dispositif de PMI.

  • Les personnes en situation de handicap souffrent d'une marginalité persistante face au monde du travail. Les chiffres français sont éloquents : 35 % de taux d'emploi, 19 % de taux de chômage. Pour comprendre un tel constat malgré les nombreuses politiques adoptées depuis le début du XXe siècle, l'auteure présente la situation de cette population sur le marché de l'emploi et passe en revue le foisonnement de dispositifs existants, pour la plupart mal connus et rarement évalués : quotas, droit à la non-discrimination, travail protégé et adapté, aménagements de poste, accompagnement vers et dans l'emploi, reclassement, etc.

    Cet état des lieux, éclairé des apports de la littérature internationale, montre l'importance d'un changement des pratiques et des représentations entourant le handicap au coeur des organisations, afin de favoriser l'embauche, la progression et l'épanouissement professionnels des personnes handicapées.


  • Audiovisuel, spectacle vivant, patrimoine, arts visuels, etc. Au total, 21 milliards d'euros investis en 2012 dans la culture par les autorités publiques selon un récent rapport du ministère de la Culture (janvier 2014). Un interventionnisme peu e

  • La garantía efectiva de los derechos humanos, hoy más que nunca, plantea retos difícilmente superables desde las ciencias jurídicas exclusivamente. Es por esta razón que la Cátedra Unesco y la Cátedra Infancia han convocado a otras disciplinas y a los miembros de la Red UNITWIN para llevar a cabo investigaciones sobre gobernanza y los temas objeto de estudio de ambas Cátedras. Este libro es el resultado de esas contribuciones. En la primera sección de esta publicación el lector podrá encontrar cuatro capítulos internacionales que sirven de preámbulo al tema de la memoria histórica: uno dedica­do al análisis semiótico de las palabras "verdad" y "justicia", dos a las políticas de seguridad pública y uno al análisis comparado de la justicia transicional en Colombia y España. Posteriormente, se presentan artículos que abordan la memoria histórica desde distintas perspectivas: la de patrimonio cultural; la de la salud mental; la de la niñez víctima de desplazamiento forzado; la de la relación entre memoria colectiva y dinámicas psicosociales; y la de la apropiación del territorio, generadora de nuevas subjetividades. En la segunda sección se abordan tres problemas que afectan la garantía efectiva de los derechos de algunos niños y niñas en Colombia: para empezar, las prácticas jurídi­cas que ignoran la alternatividad en el Sistema de Responsabilidad Penal para Adoles­centes; posteriormente, el desconocimiento de los derechos sexuales y reproductivos de las personas menores de edad en situación de discapacidad intelectual; y para terminar, algunas definiciones y prácticas que impiden la formación para la autonomía.

  • Le budget du Québec, pour la majorité des citoyens, reste un document un peu mystérieux : des montants astronomiques y sont mentionnés, des évaluations très précises d'actions non encore entreprises y apparaissent, des projections des revenus et des dépenses pour les années à venir y sont présentées. Tout cela suppose un travail considérable de la part des élus et des fonctionnaires sans que l'on sache vraiment ce qui est du ressort des uns et des autres. Qui fait quoi dans la mécanique budgétaire ? Comment les décisions sont-elles prises ?

    Dans son ouvrage, l'auteur décrit et explique les diverses phases de préparation et de suivi du budget du Québec en identifiant les responsabilités des différents acteurs impliqués et en déchiffrant les mécanismes de coordination qui permettent d'ajuster leurs interventions. Il cherche à faire comprendre que cet acte prévisionnel qu'est le budget n'est pas le fruit aléatoire d'un exercice qui ne répond à aucune norme particulière. Au contraire, ses assises légales sont multiples et encadrent fortement sa préparation. Le principe de réalité est au coeur de cet exercice et les orientations budgétaires que le gouvernement se donne doivent tenir compte des besoins à moyen et à long terme de la population et de l'économie.

  • Depuis les années 1970, les États occidentaux connaissent tous d'importants problèmes de gouvernance liés à la hausse des dépenses systémiques, au creusement des déficits budgétaires et de la dette et aux transformations structurelles de la société. Ces tendances ne donnant aucun signe de s'inverser, les politiques de l'État sont désormais élaborées, mises en oeuvre ou modifiées dans ce contexte difficile.



    L'analyse des politiques publiques a une double fonction : mieux comprendre les interventions de l'État dans la société et proposer des moyens pour les améliorer. Certes, l'objectif est de rendre l'État plus efficace. Mais jusqu'à quel point est-il possible de faire autant - voire mieux - avec moins ? Chose certaine, il est indispensable de bien connaître les mécanismes des politiques publiques et le rôle des nombreux agents qui interviennent dans leur conception et dans leur implantation. C'est à cette fin que ce livre d'introduction présente les divers modèles et théories qui permettent d'analyser l'État en action.


  • 111 propositions pour une égalité effective

    L'égalité femmes-hommes est un droit fondamental, un principe constitutionnel. Pourtant, le chemin est encore long et de nombreuses mesures restent à prendre pour parvenir à une égalité effective.

empty