• Oedipe roi

    Sophocle

    Les dieux avaient prédit le sort d'OEdipe : il tuerait son père et épouserait sa mère. Comble de l'ironie tragique : c'est en s'efforçant d'échapper à cette funeste prédiction que le plus célèbre des héros de Sophocle précipite sa réalisation... Entre savoir et ignorance, entre pouvoir et faiblesse, entre lumière et ombre, OEdipe est la figure de l'homme aux prises avec son destin. À qui l'oracle de Delphes ne cesse de répéter : « Connais-toi toi-même », c'est-à-dire sache qui tu es, et que tu es faillible et limité.

  • La plus grande tragédie de la mythologie grecqueThèbes. Pour éviter la chute du royaume, le roi Laïos et sa femme Jocaste n'ont d'autre choix que d'exposer leur nouveau-né sur le mont Cithéron, l'abandonnant à une mort certaine... Contre toute attente, le bébé est sauvé et recueilli par le roi de Corinthe. Élevé tel le fils qu'il n'a jamais eu, OEdipe grandit alors à l'abri du tragique secret de ses origines. Mais le jour où un homme l'accuse d'avoir été adopté, le jeune prince décide pour en avoir le coeur net de consulter l'oracle de Delphes. Ce que celle-ci lui révèle s'annonce plus terrible encore : OEdipe est condamné à tuer son père et épouser sa mère. Prenant la fuite pour éviter qu'une telle prophétie s'accomplisse, il ne fait qu'en précipiter la funeste réalisation...L'histoire d'OEdipe est probablement l'une les plus célèbres au monde. Redécouvrez en BD ce mythe fondateur, à la profondeur et à la richesse philosophique inépuisables.

  • L'espace lisse, ou Nomos : sa différence avec l'espace strié. - Ce qui remplit l'espace lisse : le corps, sa différence avec l'organisme. - Ce qui se distribue dans cet espace : rhizome, meutes et multiplicités. - Ce qui se passe : les devenirs et les intensités. - Les coordonnées tracées : territoires, terre et déterritorialisations, Cosmos. - Les signes correspondants, le langage et la musique (les ritournelles). - Agencement des espaces-temps : machine de guerre et appareil d'État.
    Chaque thème est censé constituer un « plateau », c'est-à-dire une région continue d'intensités. Le raccordement des régions se fait à la fois de proche en proche et à distance, suivant des lignes de rhizome, qui concernent les éléments de l'art, de la science et de la politique.
    />
    Mille plateaux est paru en 1980.
    Des mêmes auteurs : L'Anti-OEdipe (Capitalisme et schizophrénie 1)

  • Qu'est-ce que l'inconscient ? Ce n'est pas un théâtre, mais une usine, un lieu et un agent de production. Machines désirantes : l'inconscient n'est ni figuratif ni structural, mais machinique. - Qu'est-ce que le délire ? C'est l'investissement inconscient d'un champ social historique. On délire les races, les continents, les cultures. La schizo-analyse est à la fois l'analyse des machines désirantes et des investissements sociaux qu'elles opèrent. - Qu'est-ce qu'OEdipe ? L'histoire d'une longue « erreur », qui bloque les forces productives de l'inconscient, les fait jouer sur un théâtre d'ombres où se perd la puissance révolutionnaire du désir, les emprisonne dans le système de la famille. Le « familialisme » fut le rêve de la psychiatrie ; la psychanalyse l'accomplit, et les formes modernes de la psychanalyse et de la psychiatrie n'arrivent pas à s'en débarrasser. Tout un détournement de l'inconscient, qui nous empêche à la fois de comprendre et de libérer le processus de la schizophrénie.

    La première édition de L'Anti-OEdipe est parue en 1972.
    Des mêmes auteurs : Mille plateaux (Capitalisme et schizophrénie 2)

  • Provocatrice, irrévérencieuse, Christine Angot est devenue, notamment depuis la publication de L'Inceste en 1999, une écrivaine incontournable. Retraçant livre après livre les expériences souvent douloureuses de son double de papier, elle place son écriture sous le signe de la transgression, irritant du même fait une bonne partie de la ­critique française. Francesca Forcolin nous donne à lire dans cet ouvrage la première monographie d'envergure consacrée à celle que l'on a souvent nommée « la reine de l'autofiction ». Très novatrice dans son approche, son analyse s'appuie sur l'exploration de différents mythes : OEdipe, Ulysse ou Antigone sont convoqués pour éclairer le parcours de l'écrivaine. L'étude est complétée par un entretien avec Christine Angot, qui permet d'approfondir le rapport de l'auteure à son oeuvre.

  • Oedipe toi-même ! consultations d'un pédopsychiatre Nouv.

    Faut-il dire toute la vérité aux enfants sur leurs origines ? Qu'est-ce que la rivalité fraternelle ? Comment se construit l'identité sexuelle ? Pourquoi s'invente-t-on un roman familial ? À quoi servent les symptômes et faut-il les guérir à tout prix ?...
    À ces questions et à bien d'autres, Marcel Rufo apporte des réponses concrètes, fruit de trente-cinq ans de pratique de la pédopsychiatrie.
    Loin de toute théorie abstraite, il explique, à travers des cas particuliers, comment les enfants et les adolescents expriment, dans leur corps et par leur comportement, les tourments et les désarrois qu'ils ne parviennent pas à mettre en mots.
    Quand certains se sont plu à nous répéter que tout se jouait avant six ans, Marcel Rufo nous montre au contraire qu'il n'y a pas de fatalité. Tout peut se jouer sans cesse car, quelle que soit la souffrance initiale, elle ne présage jamais de l'avenir.
    Le livre d'un spécialiste pas comme les autres, chaleureux et généreux, pour qui chaque patient, aussi jeune soit-il, est un sujet à part entière, unique et libre.

    À lire d'urgence par tous les parents qui trouveront là des clés pour mieux comprendre leurs enfants.

  • En écho aux Mythologiques de Claude Lévi-Strauss, Markos Zafiropoulos analyse le Lacan mythologue qui revisite dans une logique purement structuraliste un corpus de mythes qu'il construit comme objet de recherche : pour ce 2e tome OEdipe roi, OEdipe à Colone, Antigone.

    Freud, déchiffrant dans la Vienne fin de siècle le territoire de l'inconscient, croit avoir découvert que le désir incestueux explique les tragédies grecques. Lacan renverse cette logique en affirmant que ce n'est pas tant le désir universel des fils qui explique OEdipe roi mais plutôt OEdipe roi qui explique le désir inconscient des fils en Occident, de même qu'Antigone rend compte du désir inconscient des filles. Reprenant les chemins de Lévi-Strauss, Lacan s'engagea dans le déchiffrement de la mythologie occidentale au motif qu'il y fut contraint, du fait que son objet de recherche était le désir inconscient en Occident. Sa lecture a débouché sur un ensemble d'opérateurs théoriques à partir duquel il revisita toute la découverte freudienne. L'auteur s'attache à en mettre au jour les conséquences cliniques et anthropologiques.

  • Chantés dans les fêtes en l'honneur des dieux ou lors des banquets, entendus sur les gradins du théâtre ou sur l'agora, contemplés sur les murs des temples et sur les vases à boire, les mythes font partie du quotidien des Grecs. Zeus et les divinités de l'Olympe, Prométhée, Héraclès, OEdipe, Thésée, Hélène, Pandora, Ulysse, en sont quelques figures marquantes. Les récits mythiques, qu'ils soient connus par les textes ou par les images, participent ainsi à la construction de domaines aussi variés de l'expérience grecque que le panthéon polythéiste, les codes alimentaires, les rapports entre les sexes, le regard sur les âges de la vie et sur la mort ou l'histoire des communautés.
    La richesse et le foisonnement des mythes sont suggérés ici dans un choix de thèmes qui peuvent répondre en-core aux questions d'aujourd'hui. Car la mythologie grecque est un univers qui, au-delà du plaisir que procure la découverte d'histoires fascinantes, permet d'entrer pas à pas dans le dédale d'une culture.

  • Il faut sauver la tragédie grecque de toute la gnose philosophique et tragique qui l'accable depuis près de trois siècles. Il faut la sauver de notre conception moderne de la littérature et du théâtre. Il faut la sauver de nous-mêmes pour la retrouver ailleurs, très loin, dans les lieux les plus improbables : le nô japonais, la messe catholique, la psychanalyse freudienne... À moins qu'elle ne soit déjà plus nulle part.
    Car la tragédie est aussi introuvable que le tombeau d'Oedipe, ce tombeau que Sophocle prit pour thème de sa pièce ultime, laquelle est également la dernière tragédie grecque connue.
    Avec Oedipe à Colone pour fil conducteur, ce livre raconte l'histoire édifiante d'une incompréhension à laquelle nous sommes voués. Il révèle les incroyables trahisons et mutilations dont ces chefs-d'oeuvre furent les victimes et propose en retour quelques thèses - ou hérésies - susceptibles de bouleverser non seulement notre vision de la tragédie, mais notre conception même de la littérature et de ses pouvoirs - sur les lieux, les corps et les dieux.
    Nul détour n'est aujourd'hui si troublant ni si salutaire.

  • « Un récit à mi-chemin entre Les Évangiles et Psychose d'Alfred Hitchcock. Une réussite ! » - Amélie Nothomb

    À 33 ans, Victor Sommer mène une vie discrète et monotone qui lui pèse. Secrètement, il aspire à devenir « quelqu'un » aux yeux du monde. Cette ambition est toutefois entravée par sa mère, une vieille infirme autoritaire et possessive qui l'empêche de proprement exister. 

    Mais voilà qu'un jour, cette dernière disparaît sans laisser de traces. Livré à lui-même, son fils va devoir faire face à ce monde qu'il n'a jamais appris à connaître. Une fois l'angoisse de la disparition passée, Victor va s'accommoder de cette indépendance nouvelle et la mettre à profit pour enfin réaliser son fantasme : à l'avenir, il existera davantage que quiconque. À ses risques et périls. Car sa mère, sans doute, n'est pas aussi loin qu'il le pense... 

  • Le travail rigoureux réalisé sur le texte grec de Sophocle par Bernard Chartreux, donne à cette tragédie un ton et une dimension littéraires originaux ; il correspond en outre à une nécessité essentiellement théâtrale. Recherchant toujours le maximum d'intelligibilité au plus près du texte grec dans son mouvement, sa syntaxe, sa mise en page, il se refuse les facilités de la simplification et de l'explication du texte. Une écriture faite pour être dite et entendue, tout autant que pour être lue.

  • Découvrez de nombreux dieux et héros de la mythologie grecque. Plongez dans leurs histoires passionnantes, peuplées de monstres et de créatures fantastiques.Zeus et Héra, Persée et Méduse, Poséidon et son monstre des mers, Jason et la Toison d'or, Héraclès et ses douze travaux, Hadès et les Enfers, Orphée et Eurydice, Thésée et le Minotaure... Richement illustrées, ces aventures épiques vous embarqueront dans un univers légendaire, aux origines du monde.


  • Avec sa logorrhée délirante, l'auteur jongle avec dialogues et choeurs, rumination obsessionnelle, foison de personnages et de situations. Par ce saut d'Aristophane à Chartreux, c'est tout l'univers athénien qui se rapproche de nous à toute allure. Le citoyen Pistétairos et son invraisemblable équipée chez les oiseaux se met alors à ressembler comme un frère à nos modernes démagogues.
    La Cité des Oiseaux est le troisième volet de la trilogie grecque imaginée par Jean-Pierre Vincent. D'après Aristophane

  • Alors qu'il erre dans une vie animée par la rivalité, la violence et le chaos, un jeune homme découvre un livre Rouge aux pouvoirs étranges, capable de transformer l'être qui le porte. Au cours de sa lecture et de ses conversations avec Mr Mac Coy, le libraire énigmatique lui ayant transmis le texte, une connexion mystérieuse entre ses rêves et le livre dévoile l'existence d'un Autre monde au-delà des apparences et réveille une force étonnante dissimulée dans la parole.
    L'enchanteur, la dame du lac, le territoire de la bête, le prix à payer, la langue du Diable et la Main de dieu composent, avec bien d'autres, les mailles d'un texte tissé dans le livre Rouge, qui nous ramènent toujours à la même question : Où est la vérité ? Dans le réel ou la fiction ? 
    L'esprit humain cache des portes secrètes qui attendent que l'on vienne les ouvrir. Dans ce roman, psychologie et fantastique s'entremêlent pour découvrir ces portes dérobées.

  • L'évangile selon Myriam Nouv.

    Après l'apocalypse, Myriam récolte ce qu'il reste des livres ; elle recolle patiemment les fragments de récits oubliés pour créer une mythologie nouvelle, capable de guider sa communauté et, pourquoi pas, toute l'humanité.
    De la chute de Lucifer aux chaussons de Cendrillon, en passant par le Lac des Cygnes et les pérégrinations d'OEdipe, L'Évangile selon Myriam revisite les mythes fondateurs de nos sociétés et les questionne :
    Qu'y a-t-il au début de l'histoire ?
    Qu'est-ce que la solidarité ?
    Quels liens entretiennent la Vérité et le Mensonge ?
    Et l'amour dans tout ça ?

  • L'héritage littéraire que nous a légué la figure de Merlin depuis le milieu du VIe siècle a propulsé le personnage, dans l'esprit occidental, au rang de figures mythologiques telles que Tristan, Faust, Don Juan et Don Quichotte. Son rôle primordial dans la légende arthurienne explique en partie ce succès populaire.
    Mais il y a plus : la figure du prodigieux enchanteur est de tout temps fascinante et les mythes et contes de fées ne seraient ce qu'ils sont sans ces puissances, bonnes ou mauvaises, qui influencent à leur guise la destinée des hommes. Au fil des siècles, le personnage de Merlin s'est cristallisé en un emblème d'autorité qui n'est pas sans rappeler le père symbolique de la psychanalyse. Cette fascination qu'exerce cette figure sur les esprits contemporains porte à croire qu'elle possède un contenu à forte charge subconsciente qui prend naissance dans nos désirs secrets.

  • Le Roi Arthur, Saint Nicolas, OEdipe ou Orphée : vous connaissez ces récits fantastiques qui ont influencé la peinture, la littérature et le cinéma, mais vous ne savez pas d'où ils proviennent ? Au fil des siècles, ces faits fabuleux sont d'ailleurs interprétés et réinterprétés de manière différente en fonction de la personne qui les narre...
    Cet ouvrage vous permet ainsi de connaître l'histoire originelle des mythes, contes et légendes les plus connus, tout en regardant leur évolution à travers les divers arts. Et si dans chacune de ces représentations il y avait une part de vérité, cet ouvrage vous en donne les clés pour mieux comprendre comment ces narrations ont influencé notre perception de l'Homme et de l'Histoire.

  • Le père attache la mère à une chaise pour l'empêcher de faire des bêtises car ils viennent d'apprendre qu'ils sont en réalité mère et fils. Les quatre enfants - deux garçons deux filles - vont faire avec cette réalité là. L'une se prostituera, l'autre se travestira, le deuxième fils bégaye entre hétéro et homosexualité, la petite dernière se sent bloquée, hésitante entre deux garçons.

    Tous sont dans la difficulté d'assumer la névrose familiale, et se décideront à l'assumer pourtant chacun à sa manière si bien que le dernier mot de la mère, une fois détachée de sa chaise, sera « Alors ? Happy end ? ».

  • Cette fiche de lecture sur Antigone de Jean Anouilh propose une analyse complète : 
       o un résumé d'Antigone de Anouilh
       o une analyse des personnages
       o une présentation des axes d'analyse d'Antigone
    Appréciée des lycéens, cette fiche de lecture sur Antigone de Anouilh a été rédigée par un professeur de français.
    À propos de FichesDeLecture.com :
    FichesdeLecture.com propose plus 2500 analyses complètes de livres sur toute la littérature classique et contemporaine : des résumés, des analyses de livres, des questionnaires et des commentaires composés, etc. Nos analyses sont plébiscitées par les lycéens et les enseignants. Toutes nos analyses sont téléchargeables directement en ligne. FichesdeLecture est partenaire du Ministère de l'Education.
    Plus d'informations sur www.fichesdelecture.com 

empty