• Tous pour un et un pour tous, Athos, Porthos, Aramis initient le jeune d'Artagnan à la vie de mousquetaire du roi Louis XIII. Ensemble, ils combattent l'énigmatique et cruelle Milady, et déjouent les pièges retords de leur ennemi juré, le cardinal de Richelieu. Les péripéties rocambolesques, ainsi que le ton à la fois tendre et moqueur de Dumas, ont fait de ce texte un classique incontournable du renouveau romantique du XIXème siècle.

  • Jane Eyre est un roman sur fond autobiographique écrit en 1847 par Charlotte Brontë, soeur d'Émily Brontë, l'auteure des Hauts de Hurlevent. Jane, orpheline recueillie par sa tante Mme Reed, est maltraitée puis envoyée à l'internat. À dix huit ans, elle devient la préceptrice d'Adèle, pupille de M. Rochester. Commence alors une histoire d'amour impossible entre cet homme de quarante ans hanté par un lourd secret et Jane, qui finit par apprendre la vérité, et s'enfuit. Ce roman, qui met à mal le stéréotype de la femme victorienne - car ce n'est qu'une fois affranchie de la domination des hommes que l'héroïne pourra pleinement vivre sa vie et son amour - a connu un franc succès dès sa parution. C'est aujourd'hui un incontournable du patrimoine littéraire britannique.

  • Le prince

    Machiavel

    • Lizzie
    • 10 September 2020

    " Pour bien connaître la nature du peuple, il faut être prince, et, pour bien connaître celle des princes, il faut être du peuple. "Cherchant à rentrer en grâce auprès des Médicis, ses maîtres, le haut fonctionnaire florentin Machiavel leur adresse ce livre qui définit, il y a tout juste cinq siècles, tous les principes de la " realpolitik ". Comment conquérir le pouvoir et le conserver ? Faut-il préserver les monarchies, et par quels moyens ? Faut-il s'appuyer sur la fortune et la force plutôt que sur la religion et la morale ? Dans quel but user de la propagande d'État ? Sans illusion sur la nature humaine, Machiavel, bien loin du machiavélisme qu'on lui prête, haïssait la tyrannie. Pragmatique, il était républicain de coeur, dans cette république de Florence confisquée par les nobles et les banquiers.

  • Rousseau érige dans cet ouvrage un système entier d'éducation, loin des conventions sociales et des dogmes religieux : l'Église jusqu'alors détentrice du monopole en matière d'éducation, condamne l'auteur à la prise de corps ; l'ouvrage est brûlé en place public, fustigé par ses ennemis philosophes...
    Un ouvrage, toujours d'actualité, loin des caricatures dont on le pare sans même parfois, l'avoir lu...
    Inclus avec la version MP3, le texte original en PDF et en EPUB
    Durée : 25 h 25

  • « Personnage haut en couleur, au verbe facile et à l'exagération constante, Tartarin de Tarascon est devenu un personnage légendaire. Il incarne la douce parodie du méridional hâbleur tout autant qu'il exprime le talent burlesque d'Alphonse Daudet. Par-delà sa force comique, l'oeuvre de Daudet témoigne des forces d'unification et de différenciation au sein d'une France en pleine mutation industrielle, rurale et politique au XIXe siècle. Tartarin de Tarascon : roman de la perte d'identité ? C'est le bariolage de Tartarin qui fait rire : vrai faux provençal, bourré de contradictions, sa "férocité bonace" ne fait plus peur. Tartarin de Tarascon ne pouvait être lu que par un compatriote de Daudet. Henri Vibert a l'accent juste du Midi, ni faussement imitatif, ni résolument régionaliste, celui qu'on entend encore du côté de Beaucaire et de Tarascon. » A. Wong & C. Colombini

empty