Littérature générale

  • Pierre est brun, Jean est blond ; Pierre est l'aîné, Jean le cadet ; Pierre est exalté et colérique, Jean paisible et affable. Une rivalité tacite oppose les frères Roland, fils d'anciens boutiquiers retirés au Havre, où ils mènent une vie paisible rythmée par les parties de pêche. Quand un ami de la famille lègue toute sa fortune au cadet sans rien accorder à l'aîné, Pierre est dévoré de jalousie. En enquêtant sur cet héritage inexplicable, il va mettre en péril l'équilibre de la famille...
    Dans ce roman de la maturité, Maupassant transpose le thème universel des frères ennemis dans le milieu de la petite bourgeoisie de province et, d'une plume acérée, dissèque les contradictions et les hypocrisies de l'institution familiale.

    + Explications de texte
    + Groupements de textes :
    o préfaces et manifestes sur le réalisme et le naturalisme
    o entre amour et rivalité, les frères dans le roman du XIXe siècle
    o la relation mère-fils aux XIXe et XXe siècles
    + Un exemple de récriture :
    o Prévost, Les Frères Bouquinquant (1930)
    + Cahier photos.

  • Depuis trente ans, Gaspard est le majordome de Jules Berlingault, vieux monsieur loufoque qui décide de lui léguer sa fortune. Mais rien ne va plus dans son immeuble : querelles de palier, déprimes, couple en crise... Jules se prend d'affection pour ses quatre voisins et les invite à l'île de Ré pour les vacances.
    Après une arrivée explosive, il leur propose un incroyable marché : s'ils parviennent à prouver qu'ils sont heureux en restant unis, ils hériteront de tous ses biens. Dès lors, Gaspard, à cran, n'aura de cesse de faire capoter cette comédie du bonheur.
    Entre doutes, duplicité et jeux de rôle, ses nouveaux amis se plieront-ils aux lubies de ce cher Berlingault, à la fois Pygmalion et farceur ?
    Une folle parenthèse où la fantaisie est une invitation à se dépasser. Un roman optimiste qui nous rappelle que le bonheur est un pari sans risque.

empty