• Édition enrichie d'Yves Bonnefoy comportant une préface et un dossier sur l'oeuvre.

    HAMLET
    Voici l'heure sinistre de la nuit,
    L'heure des tombes qui s'ouvrent, celle où l'enfer
    Souffle au-dehors sa peste sur le monde.
    Maintenant je pourrais boire le sang chaud
    Et faire ce travail funeste que le jour
    Frissonnerait de voir... Mais, paix ! D'abord ma mère.
    Oh, n'oublie pas, mon coeur, qui elle est. Que jamais
    Une âme de Néron ne hante ta vigueur!
    Sois féroce mais non dénaturé.
    Mes mots seuls la poignarderont ; c'est en cela
    Que mon âme et ma voix seront hypocrites ;
    Mon âme! aussi cinglantes soient mes paroles,
    Ne consens pas à les marquer du sceau des actes!

    (Acte III, scène II).

  • Edition enrichie de Dominique Barbéris comportant une préface et un dossier sur le roman.

    D'où vient que nous revenions toujours à Jane Eyre avec le même attrait? Avec le sentiment d'y trouver le romanesque porté à un degré de perfection ? Le roman offre un concentré de ce que le genre peut produire : l'histoire d'une formation, l'affrontement d'un être solitaire avec sa destinée, la passion, la peur, le mystère. C'est la révolte d'une humiliée, d'une femme inconvenante parce qu'elle s'oppose aux hommes. Jane est sauvage, directe, déjà féministe. Face à elle, le cygne noir, Rochester, séducteur sulfureux, sadique et tendre, père et amant.
    Cette voluptueuse autobiographie déguisée - derrière Jane, on devine Charlotte - donne l'impression d'une âme parlant à l'âme.

  • Summer Mélodie

    David Nicholls

    • Belfond
    • 28 May 2020

    On n'oublie jamais son premier amour... Dans la veine du magnifique Un jour, David Nicholls signe son grand retour avec un délicieux roman d'apprentissage, de passion, d'amitié et de nostalgie, sur fond de brit pop 90's. Jusqu'à présent, la vie de Charlie Lewis, seize ans, était au mieux banale, au pire morne, avec un horizon réduit aux copains bruyants du lycée, à la miteuse station-service où il travaille la semaine et aux week-ends passés à essayer de distraire son dépressif de père.
    Mais ça, c'était avant.
    Avant de rencontrer la grâce, la fougue et le théâtre shakespearien. Il aura suffi d'un moment fugace avec Fran Fisher, incandescente créature renversante de beauté, jusque-là inaccessible, même dans ses rêves les plus fous, pour que s'ouvre soudain un nouveau champ des possibles. Et l'espoir d'une love story.
    En cet été 1997, les frères Gallagher chantent encore ensemble, Lady Di vit ses derniers jours et Charlie Lewis, lui, va voir sa vie changer à jamais..

  • Edition enrichie (Préface, Notes, Dossier, Chronologie, Bibliographie)
    En Écosse, en 1745, James Durie, le flamboyant  et amoral Maître de Ballantrae, s'engage aux côtés  des jacobites contre le roi George II. Après la défaite  de Culloden, présumé mort par sa famille, il est contraint de fuir à l'étranger. Sa route va croiser celle de pirates et le conduire des Indes orientales aux sombres forêts d'Amérique du Nord. Pendant ce temps, Henry,  son cadet effacé et mal-aimé, prend la tête du domaine de Durrisdeer. S'estimant spolié de ses biens, dévoré par la haine et la rancoeur, le Maître s'engage alors  dans un combat acharné contre son frère...  On retrouve des influences de  L'Île au trésor  et de  L'Étrange Cas du Dr Jeckyll  et de Mr Hyde  dans  ce grand roman d'aventures paru en 1889. À travers  le portrait du Maître de Ballantrae, héros aussi diabolique que fascinant, Stevenson analyse les forces en mouvement dans la lutte entre le Bien et le Mal  et livre un chef-d'oeuvre sombre et inoubliable.Traduction, présentation et notes  de Jean-Pierre Naugrette.

  • Qui a tué la jeune Sylvia Kaye, auto-stoppeuse dont on a retrouvé le corps dans la cour d'un pub de Woodstock, non loin d'Oxford ? La première enquête de l'inspecteur Morse de nouveau disponible. Une série qui a valu à Colin Dexter plusieurs récompenses majeures et a connu plusieurs adaptations pour la télévision.
    " Morse est l'un détectives les plus suffisants, les plus susceptibles et brillants depuis Hercule Poirot. " The New York Times Book Review
    La dernière fois qu'on a vu vivante la jolie Sylvia Kaye, elle faisait du stop pour se rendre à Woodstock, non loin d'Oxford. Puis on a retrouvé son corps dénudé dans la cour d'un pub.
    Alors que les pistes se multiplient, l'inspecteur Morse voit la perspective de résoudre rapidement l'enquête s'éloigner peu à peu. Qu'ils soient des universitaires distingués ou de simples employés d'une compagnie d'assurances, tous les suspects lui mentent !
    Morse est cependant persuadé que la seconde auto-stoppeuse vue en compagnie de Sylvia est la clé de l'énigme. Mais sa confiance est ébranlée par la nonchalance de celle-ci quand il la trouve enfin. Son charme aussi le déstabilise...
    Avec ce premier roman, Colin Dexter créait un personnage atypique, qui a depuis pris place au Panthéon de la littérature policière aux côtés des plus grands.

  • Enlevé !

    Robert Louis Stevenson

    Enlevé ! (titre original : Kidnapped , or the Lad with the Silver Button), également paru sous le titre : Les Aventures de David Balfour, est un roman d'aventures de Robert Louis Stevenson publié en 1886.
    Le roman s'articule autour d'un fait historique célèbre en Écosse : le meurtre d'Appin survenu en mai 1752.
    Si de prime abord, Enlevé -- mais cela vaut également pour Catriona, sa suite -- semble n'être qu'un simple roman d'aventures populaire pour adolescents, il s'avère qu'en réalité, la toile de fond de l'oeuvre est une reconstitution authentique et précise de la vie dans les Highlands au milieu du XVIIIe siècle, pour laquelle Stevenson s'est livré à un minutieux travail de synthèse de plusieurs sources historiques.
    /> Présentation
    | En juin 1751 en Écosse, le jeune David Balfour suit les dernières volontés de son défunt père et prend la route du château de Shaws où demeure son dernier parent vivant, son oncle Ebenezer. David se rend bien vite compte que ce dernier tente de le spolier de son héritage, n'hésitant pas pour cela à attenter à sa vie. Mais avant d'avoir pu faire quoi que ce soit, David est enlevé et embarqué de force à bord du Covenant, un brick en partance pour Les Carolines. Voué à être vendu comme esclave dans une plantation, les jours s'écoulent à bord du navire et tout espoir semble perdu pour David. Le destin place alors sur sa route un allié providentiel en la personne d'Alan Breck Stewart, un fier Highlander jacobite, naufragé que le Covenant recueille à son bord...|
    |Wikipédia|

  • La dynastie des Forsyte

    John Galsworthy

    • Archipel
    • 12 November 2020

    L'oeuvre majeure de John Galsworthy, prix Nobel de littérature 1932, enfin réunie en un seul volume. Une fresque romanesque mordante qui met en scène une famille de la bourgeoisie anglaise de 1880 à 1930.1886. À l'occasion des fiançailles de sa petite-fille June avec l'architecte Philip Bosinney, le doyen de la famille Forsyte réunit tous ses proches dans sa maison londonienne. Soames, un Forsyte de la seconde génération, se rend à la réception, accompagné d'Irène, sa très belle épouse.
    D'emblée, Irène et Bosinney sont attirés l'un par l'autre. Soames charge le jeune architecte de lui construire une belle demeure à proximité de Londres. Mais un soir, ce dernier est retrouvé mort. Suicide ? Accident ? Tout porte à croire que Soames est responsable. Irène, horrifiée, finit par s'enfuir...
    Nous la retrouverons dix ans plus tard, réfugiée à Paris et toujours persécutée par Soames, avant que tous deux se remarient. Une troisième génération de Forsyte s'apprête alors à occuper le devant de la scène. Dans une galerie d'art moderne, la fille de Soames, fait connaissance de Jon, le fils d'Irène. Mais, si les moeurs nouvelles facilitent leur rapprochement, les divisions familiales, dont ils feront la pénible découverte, risquent de compromettre à jamais leur projet d'union...
    Encore plus féroce que la série Downtown Abbey, cette saga en trois tomes entrecoupés de deux nouvelles met en scène, de l'ère victorienne à l'entre-deux-guerres, une famille de la haute bourgeoisie anglaise dominée par le caractère " indestructible " qu'est l'instinct de propriété.

  • Love actually

    Philip O'Connor

    Love Actually, la comédie romantique de Noël, d'après le scénario original de Richard Curtis, l'auteur de Quatre mariages et un enterrement et Coup de foudre à Notting Hill.Quel point commun entre un Premier Ministre britannique installé depuis peu au 10, Downing Street, un garçon de 11 ans, une working girl excentrique, un rocker qui tente son come-back et un romancier exilé dans le Sud de la France pour oublier que son amie le trompe avec son propre frère ? Réponse: l'amour. Ou plutôt l'Amour, qui à l'approche des fêtes de fin d'année occupe tous les esprits. Dans cette comédie romantique à l'humour so british, les chassés-croisés amoureux se multiplient. Des couples se forment, d'autres se cherchent. Heureusement, un ange veille...

  • Portée disparue

    Colin Dexter

    Pourquoi une lycéenne disparue depuis plus de deux enverrait-elle soudain un mot à ses parents ? La deuxième enquête de l'inspecteur Morse. Une série qui a valu à Colin Dexter plusieurs récompenses majeures et est diffusée sur France 3.
    " Colin Dexter est captivant. Ses histoires sont un peu extravagantes, délibérément, à l'image de son inspecteur, qui joue à mener l'enquête avec désinvolture. "
    Le Magazine littéraire
    Valerie Taylor, jolie lycéenne de 17 ans, a disparu il y a deux ans, trois mois et deux jours lorsque ses parents recoivent ce mot posté de Londres : " Tout va bien. Bons baisers, Valerie. "
    Alors l'espoir renaît. Sauf pour Morse, qui n'a aucune envie de reprendre l'enquête. Mais son supérieur insiste. Morse part donc en compagnie de son fidèle Lewis écumer les pubs et les boîtes à strip-tease de Londres à la recherche d'une piste.
    Dur métier que celui d'inspecteur ! Surtout quand on est persuadé que la personne qu'on recherche a été assassinée...
    Avec ce deuxième roman mettant en scène l'inspecteur Morse, Colin Dexter démontre qu'il a su créer un personnage et un univers à part dans l'univers de la littérature policière.

  • Les Papiers de Jeffrey Aspern (The Aspern Papers), est une nouvelle d'Henry James, parue de mars à mai 1888. Elle a été composée au cours d'un séjour au palais Barbaro-Curtis de Venise.
    L'une des nouvelles les plus célèbres et acclamées de l'auteur, vient d'une anecdote dont il eut vent au sujet d'un admirateur transi de Percy Bysshe Shelley qui tenta d'obtenir des lettres manuscrites de grande valeur écrites par le poète. Situé à Venise, le récit démontre la capacité de James à générer un suspense irrésistible sans jamais négliger la psychologie des personnages.
    Présentation
    | Le narrateur du récit est mandaté par un éditeur sans scrupules pour mettre la main sur les papiers personnels de Jeffrey Aspern, un grand poète américain maintenant décédé, qui aurait fait le legs de ce trésor à une ancienne amante, Juliana Bordereau, qui réside dans un vieux palais décrépit de Venise. Or, on dit la vieille dame très méfiante. Aussi le narrateur a-t-il tout intérêt à cacher ses vues sur les fameux papiers. Il se présente donc à elle, et à sa nièce, Miss Tina, comme un simple voyageur, amoureux de Venise, qui cherche un gîte, ce qu'offrent les deux femmes moyennant un substantiel loyer dont elles ont grandement besoin...|
    |Source Wikipédia|

  • À quinze ans, Harvey Cheyne possède au suprême degré le don de se rendre antipathique. Les passagers du paquebot sur lequel a pris place ce fils d'un multi-millionnaire américain sont unanimes à lui reprocher son insolence prétentieuse. Harvey tombe par-dessus le bastingage. Est-ce pour lui la fin? Non, c'est le commencement de l'existence. Les hommes du We're Here, géolette britannique que commande le rude, mais bienveillant Disko Troop, se chargent de lui apprendre à vivre, au cours d'une campagne de pêche mouvementée. Extrait : Il se sentait très malheureux ; mais il vit le steward du pont en train d'amarrer des chaises ensemble, et, comme il s'était vanté devant cet homme de n'avoir jamais le mal de mer, son orgueil le fit aller tout au bout du pont, passé le salon des secondes, à l'arrière, lequel se terminait en dos de tortue. Le pont était désert, et il se traîna tout à l'extrémité, près du mât de pavillon. Là, il se plia en deux dans tout l'abandon de l'agonie, car le Wheelingstogie se joignait à la houle et à la vibration de l'hélice pour lui arracher l'âme. Il lui sembla que sa tête enflait ; des étincelles lui dansèrent devant les yeux ; son corps lui parut diminuer de poids, pendant que ses talons flottaient au gré du vent. Il perdit connaissance sous l'effet du mal de mer, et un coup de roulis le souleva par-dessus la lisse jusque sur le rebord uni du dos de tortue. Alors une grosse vague mélancolique et grise sortit du brouillard en se balançant, prit pour ainsi dire Harvey sous le bras, et l'entraîna au loin dans la direction du vent. La grande verte se referma sur lui, et il s'en alla tranquillement dormir...

  • L'exploit de deux anglais qui, à presque soixante ans, atteignent l'un des plus hauts sommets de l'Himalaya, le Nanga Parbat. Sandy Allan, 57 ans, et son compère Rick Allen, 59 ans, sont deux Écossais cuirassés par les hivernales dans les Highlands et les marathons dans les bars de Chamonix. Face à eux, l'un des derniers challenges de l'Himalaya, qui tient en échec les meilleurs alpinistes depuis trois décennies : l'arête Mazeno au Nanga Parbat, la voie la plus longue du monde, qui culmine à 8126 mètres.
    En juillet 2012, ils s'y engagent avec trois amis Sherpas et une grimpeuse sud-africaine. À l'approche du sommet, ils ne sont plus que deux... sans tente, sans vivres, et bientôt sans plus rien à boire.
    Sandy Allan raconte avec flegme les dix-huit jours de cette chevauchée épique, littéralement hallucinée.
    L'Arête de l'éternité est son premier livre.

  • La vie dans la cité de Crongton-Sud n'a rien de simple. Pour venir en aide à leur amie Venetia, P'tit Bout et ses copains McKay et « la fusée » partent à la recherche d'un téléphone contenant des photos gênantes.Traverser Crongton-Sud, affronter un voyou redoutable, braver une vendetta... leur aventure ne fait que commencer.

  • Au département de la Santé et de l'Hygiène d'Édimbourg, où il inspecte les meilleures tables de la ville, Danny Skinner, fêtard et coureur notoire, est pris au piège de ses pulsions autodestructrices. L'arrivée de Brian Kibby, innocent amateur de modèles réduits, déclenche chez lui une haine d'une puissance inattendue. Et quand Kibby est atteint par un mystérieux virus, Skinner comprend qu'un lien surnaturel les unit.
    Sous ce ressort de fable gothique, Welsh poursuit son exploration ironique des âmes urbaines et nous livre un extraordinaire Portrait de Dorian Gray du vingt-et-unième siècle.

  • À partir de lhistoire réelle dun inventeur néo-zélandais célèbre et de son fils, grand collectionneur dobjets dart et de documents se rapportant à lhistoire du Pacifique sud, Pierre Furlan crée une fiction où se joue une extraordinaire histoire familiale. Dun côté le père, parti dAngleterre à dix-sept ans, autodidacte doué pour tout, y compris pour le sport et les arts, qui fera fortune très jeune en inventant lépingle à cheveux ondulée à lépoque où ces épingles étaient lisses. Il concevra ensuite le premier carburateur moderne et deviendra un grand entrepreneur en Amérique, incarnant la réussite à lépoque coloniale et le rêve de toute une génération. Son fils, Will Bodmin, écrasé par un tel héritage, ne pourra saffirmer que contre linventeur. Il échouera à peu près partout où son père voudra le diriger. Personnage on ne peut plus excentrique, il effectuera même le trajet inverse de son père, fuyant la Nouvelle-Zélande pour retourner en Angleterre où il donnera limpression de vivre presque marginalement. Alors même quil ne paraît pas très équilibré, il prétendra soigner les autres et deviendra art-thérapeute et psychanalyste jungien. Et ce combat bizarre, oblique, qui loblige à prendre des postures invraisemblables souvent cocasses, lamènera pourtant à réaliser une oeuvre tout à fait exceptionnelle, une collection qui fera date dans lhistoire de son pays.
    Ainsi, dans cette opposition entre générations, ce sont peut-être les valeurs conquérantes et colonialistes du père qui finissent par apparaître sous un jour moins glorieux. Comme si lHistoire donnait raison au fils. Nous suivons là des vies
    exemplaires et saisissantes où nous voyons le Parlement anglais voter une retraite à la chèvre du Capitaine Cook, un photographe traquer des fantômes, une nonne rejetée de son couvent parce quelle mange trop, la chasse à un pamphlet rarissime du XIXe siècle qui doit consacrer la gloire du collectionneur, sans omettre quelques aventures amoureuses grinçantes et drôles le tout avec le brin dironie discrète qui va si bien à ce genre de récit.
    Et passent les ombres de Freud et de Jung derrière les personnages, les rêves évoqués, les coïncidences étranges, et les destins contrariés... Bien que baigné dhumour britannique, le roman offre aussi une vision très française intimiste et mettant en scène les ressorts psychologiques des personnages.

  • Traduit ici pour la première fois en français, le troisième roman de John Berger est le récit d'une journée cruciale dont le cours va changer la vie des protagonistes : celle de William Tracey Corker, 63 ans, directeur d'une agence de placement du sud de Londres, mais aussi celle de sa soeur Irène, d'Alec son jeune employé et de Jackie, la petite amie de ce dernier. Intrigue, rebondissements, satire... ce drame en quatre actes comporte tous les ingrédients du roman classique. Dans ce texte toutefois résolument moderne, l'auteur choisit d'évoquer le mystère de ses personnages en relatant leurs faits et gestes, mais surtout en faisant résonner tout haut leur pensée. Il en ressort un récit à plusieurs voix, humbles ou fortes, haletantes, inquiètes. Toutes donnent à imaginer l'insaisissable existence des êtres, dont le fragile dialogue n'offre qu'un aperçu. Que l'on décide de voir en Corker un « vieux malin » ou un « putain d'idéaliste », ce livre est à lire comme un conte philosophique ironique et incisif sur la liberté.

  • Catriona

    Robert Louis Stevenson

    Catriona est un roman d'aventures de Robert Louis Stevenson paru en 1893.
    Il s'agit de la suite des péripéties du jeune David Balfour initiées dans Enlevé ! (Kidnapped, 1886).
    Présentation
    | L'histoire commence exactement où s'était arrêté Enlevé !, le 25 août 1751. Après avoir récupéré sa fortune, David Balfour, recherché comme complice dans l'affaire du meurtre d'Appin, se rend auprès de l'avocat général, lord Prestongrange, muni d'une lettre de recommandation d'un lointain cousin, pour lui exposer l'affaire, et tenter de disculper James Stewart et Alan Breck...|
    |Wikipédia|

  • Dempsi est étudiant en théologie, amoureux éconduit de Diane Ford, il décide d'aller se perdre dans un territoire désertique où il est déclaré mort. Diane, quant à elle, est une jeune fille au caractère bien trempé qui a hérité de sa tante une fortune de 100 000 livres. Elle décide de partir pour l'Angleterre et de s'y installer. Mais dans l'ombre rôde un escroc international nommé Double Dan dont la spécialité consiste à se faire passer pour qui il veut tant son habileté à prendre l'apparence des autres est grande... C'est alors que Dempsi réapparaît...

  • En 1948, un territoire qui ne ressemblait à aucun autre est né. Sorte de situation à la frontière de toutes les frontières, il permit à la Palestine de continuer à exister. Depuis, transportée par ceux-là mêmes qui voient dans son déplacement la seule garantie à leur Retour, la Palestine voyage et perturbe les pays sur son passage, car les Arabes de Palestine ont fait depuis 1948 le pari que leur société bannie allait retrouver leur terre libérée. Ainsi est vécue une démarche que les Palestiniens considèrent seule apte à les soustraire à la disparition qui tous les jours les guette. Pour comprendre cet acharnement, pour saisir aujourd'hui les mécanismes profonds de la résistance et du nationalisme palestiniens, il faut se pencher sur l'histoire de la perte d'une terre à laquelle les Palestiniens ne se sont jamais faits. Ce livre raconte cette histoire.

  • La part des hommes

    Charles De Bodinat

    • Bookelis
    • 17 January 2018

    En 1942, à Madagascar, trois marins décident de déserter l'armée vichyste en s'emparant d'un petit remorqueur. Leur plan est de gagner les côtes d'Afrique afin de rejoindre ensuite les Forces Françaises Libres. Mais leur périple ne sera pas aussi direct qu'ils le prévoyaient...
    Un roman dans le cadre historique méconnu du débarquement britannique à Madagascar (pour y évincer le gouvernorat pétainiste) et de la naissance des mouvements d'émancipation malgaches.

  • Nicolas Nickleby 2

    Charles Dickens

    • Bookelis
    • 26 December 2017

    Vie et aventures de Nicholas Nickleby | tome 2 |, communément appelé Nicholas Nickleby, (The Life and Adventures of Nicholas Nickleby, containing a Faithful Account of the Fortunes, Misfortunes, Uprisings, Downfallings and Complete Career of the Nickleby Family), publié en feuilleton en 1839.
    L'intrigue est centrée sur le personnage de Nicholas, jeune homme laissé impécunieux par la mort de son père et devant subvenir aux besoins de sa mère et de sa soeur. Son caractère droit et indépendant suscite l'antipathie de son oncle Ralph Nickleby qui le juge à tort sans valeur et le poursuit de son inimitié. Dans son sillage, se distinguent sa jeune soeur Kate et sa mère, l'inénarrable Mrs Nickleby.
    L'action se situe surtout à Portsmouth et Londres. Les thèmes principaux y concernent l'injustice sociale et la corruption morale dont sont victimes enfants et jeunes adultes, traitées sur le mode ironique de la satire. C'est aussi le premier d'une série de romans comportant une composante nettement romantique, les sentiments, la camaraderie, l'amitié et surtout l'amour, y jouant un rôle essentiel.
    |Source Wikipédia|

  • Bélinde

    R Maia Edgeworth

    Belinde, (titre original Belinda) conte moral est un roman britannique de Maria Edgeworth paru en 1801.
    Présentation
    | « À dix-huit ans, Bélinde fut placée par lady Stanhope, sa tante, auprès de lady Delacour, femme à la mode, jouissant d'une immense fortune et de la réputation de femme d'esprit,... ».
    Le conte a été censuré, dans ses versions ultérieures, du mariage entre Juba, noir américain et une jeune anglaise, suite à de violentes critiques...|
    |Source Wikipédia|

  • Après avoir quitté leur manoir en ruine et traversé l'Allemagne à pied d'est en ouest, Else et ses quatre enfants sont enfin arrivés à Düsseldorf. Magnus, le frère de son mari, consent à les accueillir, mais n'a d'autre choix que de les abriter dans son sous-sol humide et inconfortable. Comme Else ne veut pas être à sa charge, elle accepte un poste de serveuse dans un restaurant, puis est engagée par les Forces britanniques comme traductrice.

    Alors que la reconstruction de l'Allemagne de l'Ouest s'amorce grâce au Plan Marshall, la veuve de Johan Von Steiner agrandit le cercle de ses amis et connaissances, même si elle tente de cacher du mieux qu'elle le peut ses origines aristocratiques. Et quand un nouvel emploi se présente, cette fois dans des bureaux diplomatiques étasuniens, Else rencontre un homme dont elle tombe amoureuse. Mais à nouveau, le destin s'acharne sur elle, le malheur l'accable. Saura-t-elle une fois encore faire preuve de résilience, qualité essentielle en ces temps difficiles où rien n'est acquis?

    Ce second et dernier tome de la nouvelle série de Janine Tessier nous ramène au coeur du conflit le plus meurtrier de l'histoire, avec ses difficultés, ses horreurs et surtout, ses incalculables séquelles.

  • Berlin, 1942.

    Le baron Johann von Steinert, colonel SS au sein de la Gestapo, et sa femme Else ont invité des proches d'Hitler à la réception qu'ils tiennent annuellement dans leur somptueux manoir, en banlieue de Berlin. En cette année où l'idéologie nazie s'impose avec hargne et violence sur toute l'Europe, les invités triés sur le volet discourent avec verve sur la supériorité de l'Allemagne. Dans leur délire fanatique, ils ne peuvent se douter que deux ans plus tard, la situation ne sera plus la même. Les ennemis avancent vers la capitale allemande et, du manoir, on entend l'écho incessant des bombardements qui mettent Berlin à feu et à sang. La sécurité d'Else et de ses quatre enfants est menacée.

    Alors que les bombes ennemies détruisent leur résidence ainsi que leur usine et que les Russes approchent à grands pas, ils doivent entreprendre un long exode vers l'ouest, à l'autre bout du pays, où devrait les accueillir Magnus, le frère de Johann. Leur pénible parcours de 650 kilomètres sera semé d'embûches, de problèmes, de périls, de dangers, de morts. La faim, la peur de rencontrer l'ennemi ainsi que le froid et le mauvais temps seront leurs fidèles compagnons jusqu'à Düsseldorf.

empty