• Quand Starlight ne s'occupe pas de la ferme avec son meilleur ami Eugene, il part photographier la vie sauvage au coeur des forêts canadiennes. Mais son existence rude et solitaire change lorsqu'il recueille sous son toit Emmy et sa fillette Winnie, prêtes à tout pour rompre avec une vie sinistrée. Pour redonner confiance aux deux fugitives, Starlight les emmène dans la nature, leur apprend à s'en faire une amie. Au fil de cette initiation, les plaies vont se refermer, la douleur va laisser place à l'apaisement, et à l'amour. Mais c'est sans compter Cadotte, l'ex brutal et alcoolique d'Emmy, qui sillonne l'Ouest canadien en quête de vengeance.

    Roman laissé inachevé à la mort de son auteur, Starlight déploie la poésie lumineuse et l'exceptionnel don de conteur de Richard Wagamese.

    Richard Wagamese (1955-2017) est l'un des principaux écrivains canadiens. Appartenant à la Nation des Ojibwés, il a été régulièrement récompensé pour ses travaux journalistiques et littéraires. En français, des milliers de lecteurs ont découvert ce conteur génial à travers Les Étoiles s'éteignent à l'aube (2016) et Jeu blanc (2017). Wagamese est mort en mars 2017 sans avoir eu le temps d'achever son ultime roman, Starlight. Le voici traduit en français.

  • Au Québec, sur les bords du lac Saint-Jean, en 1928. Pendant  que de nouvelles crues dévastatrices frappent les propriétés  des riverains installés sur le pourtour de cette véritable mer  intérieure, Emma Cloutier est retrouvée noyée près de la  ferme ancestrale.Ce deuil cruel sème la discorde et le mensonge dans la famille  Cloutier, surtout lorsque Jacinthe, la soeur aînée de la victime,  tente de comprendre ce qui s'est réellement passé. Menant sa  propre enquête, elle découvre peu à peu les sombres secrets  que préservait jalousement Emma, institutrice à l'allure si  sage, que tous croyaient bien connaître...
      Après le formidable succès    de la saga  L'Orpheline des neiges, Marie-  Bernadette Dupuy nous entraîne dans un nouveau tourbillon de  passions et d'aventures dans les décors fabuleux du Canada.
     

  • 1928, dans le village de Saint-Prime, sur les rives du lac Saint-Jean, au Québec. Jacinthe, l'aînée des Cloutier, s'estime comblée. Elle exerce son métier d'infirmière avec passion. Heureuse en ménage, elle mène une existence en apparence paisible non loin de ses parents cultivateurs, de son frère Lauric et de sa soeur Sidonie, des jumeaux. Les Cloutier élèvent aussi Anathalie, la fille d'Emma, benjamine de la famille, morte tragiquement dans les eaux du lac en laissant cette enfant de père inconnu.
    Les Cloutier, aussi unis soient-ils, n'ont jamais complètement surmonté ce drame. En quête de sérénité, Jacinthe s'acharne à découvrir l'identité du père d'Anathalie. Sans se douter que de nouvelles tragédies précipiteront le destin des uns et des autres dans le chaos...  Passée maître dans l'art de l'intrigue et des rebondissements, Marie-Bernadette Dupuy nous fait partager les joies, les peines, les angoisses, les bonheurs d'une famille extraordinairement attachante et nous entraîne dans un tourbillon de surprises et de révélations.
     
     

  • Blanche-Neige, Raiponce, Hansel et Gretel, Les Musiciens de Brême, Le Vaillant Petit Tailleur, Les Trois Fileuses, six contes traditionnels, magnifiquement illustrés, à lire et à relire avec les petits.

  • Blanche-Neige, Cendrillon, La Belle et la Bête, Peau d'Âne, Raiponce, La, Belle au bois dormant, six contes traditionnels, magnifiquement illustrés, à lire et à relire avec les petits.

  • Fille de pionniers qui travaillent à réduire l'immensité de la forêt canadienne, Maria Chapdelaine a les rêves de ses dix-huit ans : suivre François Paradis, un trappeur dont elle est devenue amoureuse et qui a promis de l'épouser à son retour, le printemps venu. Mais, à la veille de Noël, brûlant de retrouver sa bien-aimée, François quitte le Grand Nord et s'engage sur des chemins que l'hiver a pourtant coupés...Epopée du Canada français, le grand roman de Louis Hémon, écrit en 1913, n'a pas seulement fait date dans la conscience collective québécoise ; par le souffle de son récit et les élans poétiques de son style, il a tenu en haleine des générations de lecteurs, en France et dans le monde entier.

  • Si loin de Caïn

    Pierre Pelot

    Lorsque Bibi et Zuco, deux tranquilles bûcherons d'une forêt vosgienne, découvrent qu'on leur a dérobé une tronçonneuse et se lancent à sa recherche, ils sont loin de s'imaginer sur quoi ils vont tomber... ou plutôt sur quelle effrayante et sordide famille, vivant recluse dans les bois...

  • Pendant la Première Guerre mondiale, le jeune Raoul Denonville trouve refuge dans la forêt entourant River Valley, dans le Moyen-Nord ontarien. Il y passera l'essentiel de sa vie à piéger des animaux sur sa ligne de trappe et à bûcher dans les camps, un dur quotidien auquel il se fait. Les villageois, occupés à mener leurs affaires dans cette région grouillante d'activité, respectent cet homme discret qui a choisi de vivre à l'écart, dans sa cabane au fond des bois.

    Seuls l'énergique père Bradley et le jeune Dr Patenaude connaissent le secret que Raoul porte en lui, secret qui sera révélé après sa mort. Et alors tous se demanderont comment cela avait été possible.

    Ce sympathique roman tiré d'un fait vécu possède la fluidité, les couleurs et les qualités qui ont fait des oeuvres de Doric Germain des incontournables du corpus scolaire franco-ontarien. Il ouvre une fenêtre sur la vie des trappeurs et des bûcherons dans la première moitié du siècle dernier et fait découvrir les habitants d'un village francophone prospère, véritable plaque tournante pour les travailleurs du bois et des mines situées plus au Nord.

  • Respirant le goût de vivre, une petite fille longe le bois pour aller porter des galettes, du miel et des fleurs à sa grand-maman qui est malade. Le loup l'attend ! Le bûcheron veille ! Qui aura le dernier mot ?

  • Pays du Lac-Saint-Jean, janvier 1929

    Jacinthe Cloutier exerce toujours la profession d'infirmière à Saint-Prime, son village natal durement touché par des inondations dévastatrices quelques mois plus tôt. Après avoir sauvé un patient atteint de rage à la suite d'une attaque par un loup, elle découvre qu'il est le frère de la guérisseuse du village, la mystérieuse Mathilda. Une amitié sincère lie les deux femmes, mais lorsque cette dernière assiste Alberta, la mère de Jacinthe, lors de son accouchement, les choses tournent mal. S'enclenche alors une série de drames amoindris par la venue au monde du petit Caleb, qui a survécu à sa mère. Jacinthe n'a d'autre choix que d'abandonner son métier pour en prendre soin. Quatre ans plus tard, ballotés entre l'amour illicite que porte toujours Loric pour sa soeur jumelle, Sidonie, et le délire du simple d'esprit Pacôme, qui voit en Anathalie la réincarnation de sa mère Emma, morte tragiquement dans les folles eaux du lac Saint-Jean en 1928, les membres de la famille Cloutier peinent à trouver la sérénité. Réussiront-ils à enfin à saisir un jour ce bonheur tant attendu?

    Second et dernier tome d'une série ayant pour cadre les vastes et magnifiques panoramas du Lac-Saint-Jean, ses plaines fertiles et ses forêts boréales denses et giboyeuses, Les Sortilèges du lac clôt admirablement une courte série riche en émotions, en revirements et surtout en passion. C'est évident, Marie-Bernadette Dupuy est encore et toujours au sommet de son art, au grand plaisir de ses centaines de milliers de lectrices et lecteurs à travers le monde.

  • Mystérieuse Lorraine. Que de fois les sorcières ont joué de bons tours aux habitants, que de monuments bâtis - dit-on - de la main du diable, que de loups hurlant dans la campagne...

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Ce roman est l'histoire morale d'un pauvre homme lié au sort d'un pays de forêts et de culture. L'histoire se déroule en Nivernais où, sur la propriété d'un général, travaille une équipe de bûcherons. Le domaine est administré par Michel de Meximien, le fils du propriétaire. En ce début de XXe siècle, la campagne nivernaise connaît de profondes mutations. Le machinisme fait son apparition dans les campagnes. L'Église a perdu toute influence. Les ouvriers prennent conscience que l'union fait la force. L'un des plus anciens bûcherons, Gilbert Cloquet, a fondé le premier syndicat d'ouvriers agricoles de la région. Mais il s'est laissé déborder par les plus extrémistes, qui l'ont évincé pour confier la tête du syndicat à des politiciens. Gilbert est en plus déshonoré par la conduite de sa fille et touche le fond de la douleur. De leur côté, les propriétaires doivent se résoudre à quitter un domaine agricole qui est resté plus de quatre siècles dans la famille : le général veut s'en séparer pour pouvoir assurer le train de vie de son épouse.

  • Guillaume est un enfant trouvé par des vendangeurs sous la souche d'une vigne. Son enfance est misérable, il est délaissé par les hommes et s'attache plus aux animaux de la ferme qu'aux humains. Sa vie va basculer le jour où il rencontrera des bûcherons, qui lui apprennent leur métier. L'enfant découvre ses semblables et bientôt il connaîtra l'amour...

  • The Epiphany, 1916.
    On an unforgivingly cold winter's night in Val-Jalbert, Lac-Saint-Jean, a twelve month-old child, wrapped in furs, is discovered by a nun from the convent school. The discovery of this abandoned girl, possibly afflicted by the dreaded chicken pox, deeply upsets the nuns from Notre-Dame-Bon-Conseil who have just taken on their teaching duties. Val-Jalbert, a small factory-town built at the foot of the Ouiatchouan River, is run by the pulp and paper company. The villagers are hard-working and have everything they need. Life in Val Jalbert flows in an orderly fashion, morally irreproachable.

    The child of the night increasingly disrupts the nuns and their neighbors, the Marois family, who eventually take her in. But where does Marie-Hermine, with eyes so blue, come from? Why did her parents drop her off like a heavy burden on the steps of the convent school? Over the years, the orphan girl will become affectionately known as ``the Winter Nightingale'' because of her extroardinary voice, and she will become the pride of the factory village which is later abandoned, doomed after the closure of the industry in 1927. Homes are now empty, gardens left unattended, and the nuns leave the barren village. During these unfortunate incidents, Marie-Hermine's past resurfaces and jealousies erupt, such as the love of a young metis named Toshan, encountered during a trip to Lac-Saint-Jean.

  • Les victimes des sectes ne parlent pas, c'est bien connu. On ne sait pas toutefois si c'est la peur de la damnation éternelle, la honte ou quelque chantage des plus humains qui les en empêchent. Au Québec, en 1993, aucun livre n'avait encore été publié à ce sujet.


    Voici l'histoire complète de Gabrielle Lavallée, l'une des victimes de la secte de Moïse (Roch Thériault). On se souviendra de cette «famille», dont les activités se sont déroulées entre 1977 et 1989, au Québec et en Ontario.

    L'auteure nous raconte, dans un style très vivant, ses origines, ses études, ses voyages, ses multiples expériences de la vie et, enfin, en 1977, sa rencontre avec Thériault où tout a commencé.
    />
    Madame Lavallée, une infirmière licenciée, première de classe, choisit de se donner corps et âme à une recherche spirituelle devant lui permettre d'atteindre le but de sa quête. En plus de détourner sa spiritualité, d'exploiter son innocence et sa pureté, Roch Thériault lui aura massacré son rêve pendant douze ans.

empty